in

La fille de Khadafi provoque la colère d’Alger

En acceptant d’accueillir le 29 août une partie de la famille Kadhafi, l’Algérie se retrouve avec un problème diplomatique particulièrement délicat à gérer. Aicha Kadhafi, fille de l’ex-dictateur libyen continue le combat via la chaîne satellitaire Arai, basée en Syrie. Dans une intervention téléphonique diffusée sur cette télévision, elle a qualifié de “traîtres” les membres du Conseil national de transition, et a appelé le « peuple résistant » de Libye à se « soulever ». Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci a aussitôt réagi en estimant “inacceptable” cette sortie médiatique : “Je ne peux qu’exprimer ma surprise devant une telle déclaration qui vient d’une dame que l’Algérie a accueillie avec le reste de sa famille pour des raisons humanitaires” a affirmé Mourad Medelci qui précise également que “des décisions seront prises pour qu’à l’avenir, des comportements de ce type-là ne puissent plus avoir lieu”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois questions à poser aux islamistes

Manuel Valls et Netanyahou même combat