in

La famille de Mohamed Merah victime de deux agressions violentes

La famille que Mohamed Merah laisse derrière lui à Toulouse pressentait avec appréhension ce qui vient de se produire, à peine plus d’une semaine après la tuerie imputée à leur fils et frère : l’agression brutale à leur domicile respectif de la mère et de la sœur du jeune homme. « Mme A.Zoulikha, la mère de Mohamed Merah, a été attaquée par des inconnus qui ont tenté de s’introduire de force dans l’appartement où elle se trouvait », a précisé à Echorouk le représentant du Conseil français du culte musulman (CFCM),  Abdallah Zekri.

« Mme A. Zoulikha était dans une maison au quartier « Issers » à Toulouse, en train de se reposer après la mort de son fils Mohamed, quand elle a entendu un bruit à la porte. Lorsqu’elle a demandé l’identité des individus qui tambourinait sa porte, ces derniers ont reconnu sa voix, notamment son accent, et ils ont commencé à défoncer la porte d’entrée », a-t-il détaillé. C’est en criant et en suppliant ses assaillants de la laisser tranquille, que cette mère, sans défense et prise de panique, a réussi à mettre en fuite un groupe de dangereux individus assoiffés de vengeance.

L’intrusion violente chez sa plus jeune fille, Souad, est-elle l’œuvre du même gang ? En effet, selon un scénario similaire, la porte de la maison de la jeune femme, qui fort heureusement était absente au moment des faits, a été fracassée, avant que des brutes épaisses n’envahissent de force les lieux. Son mari, qui était présent, a été molesté, et ne doit la vie sauve qu’à l’intervention des services de sécurité et de ses voisins alertés par le bruit.

La déclaration d’Abdallah Zekri, en marge de ces représailles sauvages, est tout sauf anodine : "les services de sécurité ont recruté des espions pour observer les agissements de la communauté musulmane, notamment algérienne au niveau des mosquées en France", a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un autre point de vue sur la Syrie

Karim Benzema, victime d’une manipulation familiale ?