in

La destruction de la Mecque

Comment la main de fer rigoriste qui règne sur l’Arabie Saoudite peut-elle laisser son empreinte destructrice sur des sanctuaires de la foi, par définition inviolables, au point se dévoyer en devenant  la « Mecque » du capitalisme et de l’ignorance ?

Emportés par une démesure qui donne le vertige, les grands bâtisseurs saoudiens ont vendu leur âme au diable, et loin de se comporter en gardiens du temple, ils se révèlent être les pires démolisseurs du patrimoine islamique, amputant, défigurant ou annihilant plus de 90% des lieux saints, dôme et tombes de grandes figures de l’islam, dont les proches du Prophète (saws).

Que restera-t-il de la Mecque et de Médine sous le règne de la main qui saccage, au lieu d’être celle qui réhabilite et conserve précieusement la richesse patrimoniale de l’Islam ? On peut craindre le pire à la vue des hôtels et centres commerciaux qui fleurissent tout autour de la Kaaba, que l’on aurait préféré voir magnifiée encore et toujours plus, et non pas cernée par le mercantilisme et les nouveaux marchands du temple.

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Je suis Chrétien et pourrait me foutre totalement du patrimoine historique des Musulmans.
    Je suis aussi et profondément révulsé et horrifié par les destructions de ces abrutis de Saoud et de leurs obscurantistes en tous genres.
    Détruire la maison de Khadija pour en faire des chiottes publiques me fait vomir. Musulmans, mes frères, grâce à ces connards de Saoud, vous pissez et chiez sur la tombe de la mère du fondateur de votre religion, et je ne parle pas des autres sites !
    Je suis horrifié et révolté par la destruction systématique des premières mosquées, des lieux saints, des monuments historiques – patrimoine des Musulmans et de L’Humanité – où vécurent ces premiers croyants et fidèles, où millions d’Hommes bénéficièrent des lumières de la Foi – quelle qu’elle soit – apportées par ce lieu saint…
    Maintenant, pauvre frères musulmans, vous pissez et chiez sur ces lieux, vous achetez des cochonneries sur ces lieux, des souvenirs mercantiles et minables…
    Normalement, d’un pèlerinage, on ramène un ressenti spirituel ; grâce à ces saoud et les demeurés qui y font office de ” religieux” , vous ramenez des souvenirs Made in China…
    Qu’elle tristesse en mon cœur…
    Je suis triste et bien malheureux pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finkielkraut : “Oumma.com est un site très puissant”…

Amazon accusé de vendre des ebooks islamophobes