in

La députée palestinienne Khalida Jarrar enfin libre !

La députée palestinienne Khalida Jarrar est enfin sortie des prisons israéliennes !

Libérée en juin 2016, après avoir passé plus d’un an dans les prisons israéliennes, elle avait de nouveau été enlevée, chez elle, dans la nuit du 7 juillet, par l’armée israélienne.

Depuis, elle était maintenue en prison par un système judiciaire qui viole le droit international en ayant recours massivement à la détention administrative pour les prisonniers politiques palestiniens.

Comme l’avait été Salah Hamouri, notre compatriote, Khalida Jarrar a été victime de cette détention arbitraire pendant 20 mois, détention renouvelable de 6 mois en 6 mois, sans qu’aucune charge ne lui soit notifiée.

Publicité

Enfin Khalida est libre, elle a pu retrouver les siens et va pouvoir reprendre ses activités de défense des prisonniers politiques palestiniens et de dénonciation des crimes d’Israël. C’est bien cela qu’Israël ne supporte pas : le peuple palestinien est debout et résiste à l’occupation.

L’AFPS se réjouit de cette libération qui met fin à une situation totalement intolérable.

Publicité

L’AFPS n’oublie pas qu’il reste 5450 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes, dont 490 condamnés à plus de 20 ans et 540 à vie, sans compter les centaines de détenus en attente de jugement.

L’AFPS continuera son combat pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens, à commencer par les 215 enfants et les 495 prisonniers en détention administrative.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité

Publicité
Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Leroy des iniques , cela donne t’il le droit aux israéliens de faire la même chose , un peu de bon sens Leroy et d’honnêteté !!! Pourrait me dire pourquoi tu défend toujours israël ? Tu es juif , sayan , injuste , raciste contre ceux qui t’on botté l’cul en Algérie …c’est quoi le problème ?

  2. Israel pratique le droit anglo-saxon et oui on peut arreter quelqu’un sans probleme si il ou elle est soupconne d’atteinte a l’autorite de l’Etat,elle peut remercier les militaires mais ne pourra se presenter aux elections toute personne qui a fait la prison est privee des ses droits……et a la moindre occasion elle retournera en prison sans jugement……

    • @daniel et leroy: vous continuez à vous taper la tête contre le mur, aveuglés par votre sionisme.
      Si arrêter tous les députés Palestiniens en pleine nuit sans raison et les torturer, vous appelez ça de la justice, c’est qu’à vos yeux, les nazis étaient justes…
      Toujours votre 2 poids 2 mesures de merde qui vous entraînera chaque jour un peu plus vers votre perte…

      • D’abord ils sortent de prison en bonne sante souvent en prenant un peu de poids parce que dans les prisons israeliennes on mange bien et en plus on s’instruit ce n’est pas moi qui le dit mais tous les personnes qui ont sejourne dans ces prisons,monsieur machin ne compare jamais une prison arabe avec une prison israelienne,il suffit tout simplement de te renseigner…..

        • Quels bons arguments…surtout lorsque tu évoques la nourriture et la bibliothèque de la prison, un bon conseil: relis ce que tu écris, ça devrait te faire rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’hospitalité selon l’islam: accueillir pour l’amour de Dieu, pour l’amour de l’humanité

“Si la candidature de Bouteflika est maintenue, notre pays risque de verser dans le chaos”