in

La clinique de Miami Gardens : le formidable succès d’une clinique fondée par des médecins musulmans

Ils se sont retroussé les manches de leurs blouses blanches en 2008, résolus à vaincre la misère sociale et la maladie avec la même extraordinaire énergie et humanité, des médecins musulmans de Miami ont uni leurs forces et compétences pour fonder une clinique de soins communautaire, accessible à tous ceux que les vicissitudes de la vie n’ont pas épargnés, ces laissés-pour-compte abandonnés à leur triste sort et traités en parents pauvres par une santé publique à deux vitesses.

Flambant neuve, la clinique de Miami Gardens a ouvert ses portes il y a six ans de cela, sous l’impulsion d’une équipe de bénévoles composée de 32 généralistes et spécialistes, hommes et femmes, tous plus enthousiastes les uns que les autres, qui n’ont pas craint de délaisser le confort de leur cabinet pour prodiguer des soins gratuits de qualité, six jours par semaine, à des patients de toutes origines et confessions qui en étaient cruellement privés.

Désenchantée par une présidence Obamanienne dont l’exaltation des premiers instants sera vite retombée à l’épreuve du pouvoir, cette fine fleur musulmane du corps médical floridien se relaie quotidiennement au sein d’un centre clinical qui ne désemplit pas, chaque médecin auscultant en moyenne 30 à 35 malades par jour. "J’adore venir ici", s’est exclamée devant la presse locale Janice McKinson, une habitante de Pembroke Pines, intarissable d’éloges au sujet des médecins et de la chaleur de l’accueil qui, outre les divers symptômes à traiter, réussissent à panser tous les bleus à l’âme. 

Vaccinations, dépistage du VIH, cardiologie, psychiatrie, pédiatrie, ou encore soins dentaires et programmes pour les diabétiques, la clinique propose un large éventail de prestations après avoir gagné l’essentiel : la confiance des patients qui s’y pressent toujours plus nombreux, se sentant respectés et écoutés comme rarement ils le sont en dehors de ses murs.

"Le bouche à oreille nous a permis d’acquérir une large notoriété en un court laps de temps, mieux que toute autre publicité. Quand les gens ne sont pas assurés, ils viennent ici et nous nous occupons de tout. Nous faisons cela pour le bien de l’humanité", a expliqué le Dr Zafar Qureshi, le directeur médical de la clinique, durement affecté par le décès de son fils en 2008, qui prône sans relâche les vertus du travail bénévole pour venir en aide à son prochain en grande détresse, psychique ou physique.

Soucieux d’optimiser la visibilité de son centre clinical, celui-ci a noué des partenariats avec les universités de la région afin d’obtenir le précieux statut d’établissement d'enseignement. Depuis son émergence sous le soleil de Floride, la clinique de Miami Gardens affiche complet, et à la longue file de patients qui ne cesse de s’allonger, s’ajoute désormais la liste des étudiants de l'Université internationale de médecine et du Collège CRF de sciences de la santé en soins infirmiers qui se bousculent au portillon.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les musulmanes britanniques “invitées” à porter le hijab coquelicot en signe de loyauté

Alain Juppé favorable à la reconnaissance de l’Etat de Palestine (vidéo)