in

Colère et dégoût au Caire: des poissons rouges meurent étouffés par la fumée émanant de la chicha

Au Caire, ce sont des arômes à donner la nausée qu’exhale la dernière-née des chichas créée par le Ta5t Restaurant and Cafe. A chaque bouffée tirée, c’est le parfum insoutenable de la maltraitance animale qui se dégage, déclenchant une houle d’indignation parmi la population égyptienne.

Se débattant dans un bocal d’eau étroit, des malheureux poissons rouges meurent étouffés par la fumée émanant de la chicha, agonisant sous les yeux des clients du café, tout aussi dénués d’humanité que le sont les propriétaires de l’établissement et concepteurs de cette mise à mort, effarante et cruelle.

Cette chicha de la honte a provoqué un immense émoi dans la tentaculaire capitale égyptienne, notamment sur les réseaux sociaux où le spectacle du supplice infligé à l’animal, devenu viral, a suscité colère et dégoût.

« C’est l’une des choses les plus laides et sadiques que j’ai jamais vues », s’est emportée Salma El-Tabakh, l’internaute égyptienne qui a diffusé les images sur la Toile, n’ayant pas de mots assez forts pour condamner les gérants du café, ces « êtres sadiques et inhumains », tout en exigeant que le ministère de la Santé prenne les mesures nécessaires contre leur établissement toutes affaires cessantes.

Eclaboussé par le scandale, le directeur du Ta5t Restaurant and Cafe est sorti de son mutisme pour invoquer une « erreur involontaire », assurant n’avoir « jamais mis un poisson dans la chicha en raison du mauvais goût que cela donnerait à l’eau ».

Mais face au choc des images, sa ligne de défense a échoué à faire retomber la vive émotion qui est à son comble au Caire, d’autant plus que la chicha aux arômes pestilentiels a depuis disparu de la carte de son établissement.

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BDS: nouvelle tromperie de LIDL , la police se déplace et fait une main courante (Vidéo)

Le chanteur Cali quitte le plateau, car il ne veut pas débattre avec Zemmour