in

La candidate voilée de la grande émission culinaire de la BBC remporte le titre de “meilleure pâtissière de Grande Bretagne”.

Elle n’a pas son pareil pour manier le rouleau à pâtisserie et elle garde jalousement le secret de ses saveurs sucrées qui régalent bien des palais depuis longtemps, la britannique Nadiya Jamir Hussain, 30 ans, était une candidate idéale pour le grand concours télévisuel de la BBC « Le meilleur pâtissier» et avait toutes les raisons d’y participer en totale confiance.

Toutes les raisons ? Pas vraiment, car sa sérénité de façade des plus télégéniques était quelque peu troublée et fragilisée par sa crainte irrépressible de passer pour le vilain petit mouton noir de l’émission, en raison de son hijab.

Née en dehors du plateau de télévision, alors qu’elle venait juste de s’inscrire, fortement encouragée dans sa démarche par l’esprit d’ouverture de la BBC, son inquiétude n’a cessé de grandir sous les feux des projecteurs et il lui a fallu déployer des trésors d’énergie pour réussir à la masquer non seulement devant les caméras, mais aussi devant un jury de professionnels très exigeant.

Autant dire que l’angoisse de cette jeune maman comblée de trois enfants, dont la famille est originaire du Bangladesh, n’a fait que croître à l’approche de la diffusion de l’émission, la peur de réactions hostiles de la part des téléspectateurs l’emportant sur son immense satisfaction d’avoir atteint le stade des demi-finales. Cette ultime épreuve, avant d'accéder à la grande finale qui aura lieu dans quelques jours, ne fut qu'une formalité pour elle.

Nadiya Jamir Hussain n’a jamais été aussi heureuse que ses concitoyens aient fait mentir ses sombres prédictions, son apparition à l’antenne et ses talents culinaires ayant suscité non pas une avalanche de critiques, mais une déferlante de commentaires élogieux. Elle redoutait d’être l’intruse indésirable, et elle s'est imposée de manière éclatante comme la coqueluche du programme.

"De semaine en semaine, les gens ont apprécié ma personnalité et mes compétences. Je suis aussi britannique que n’importe qui d’autre, et j’espère l’avoir prouvé. Je pense que cette émission est le merveilleux reflet de la société britannique d'aujourd'hui. Les commentaires positifs et les signes d’encouragement que j’ai reçus font chaud au cœur et m’ont prouvé, contrairement à ce que je craignais et à la montée de l'islamophobie dans les milieux d'extrême droite, la tolérance de mes concitoyens et leur acceptation de personnes issues de cultures et religions différentes", s’est enthousiasmée Nadiya Jamir Hussain, soulagée comme jamais d’avoir nourri des craintes qui se sont avérées infondées.

De son côté, la direction de la BBC, confortée par le succès d’audience de l’émission et l’extraordinaire popularité acquise par sa candidate voilée, aspire plus que jamais à être le miroir de la diversité du royaume de Sa Gracieuse Majesté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mondial 2018 : les onze saoudiens n’iront pas en Cisjordanie pour affronter les onze palestiniens

L’Eglise d’Angleterre se dresse face à des extrémistes de droite, hostiles à l’extension d’une mosquée