in

Jérusalem : le musée de la Tolérance sortira de terre sur des tombes musulmanes

La tolérance ne se bâtit pas sur la négation de la richesse patrimoniale d’un peuple, et encore moins sur la pire des transgressions. Et pourtant, le gouvernement israélien ne s’est pas embarrassé de ce genre de considérations pour se doter de son musée de la Tolérance, une vitrine de prestige prônant une bienveillance de façade, sur l’emplacement historique du cimetière musulman de Ma’man Allah datant du XIIème siècle.

Avant même de prendre forme, la tolérance vue à travers le prisme de Netanyahu sème la haine, en blessant cruellement la communauté arabe de Jérusalem, tant elle symbolise la partie émergée de l’iceberg colonialiste : faire place nette et effacer toute empreinte musulmane de la ville Sainte, en démolissant, en écrasant, ou en profanant.

Aucun grain de sable juridique ne viendra donc enrayer l’édification du musée sacrilège depuis que le ministère de l’Intérieur israélien a donné, mercredi dernier, le coup d’envoi officiel des premiers coups de pelles, sur un site où plusieurs saints soufis sont enterrés.

Suscitant un tonnerre de protestations parmi de nombreuses familles palestiniennes, qui s’en étaient remises à l’ONU en février 2010, en vue de contrecarrer un projet architectural dont les fondations reposent sur deux violations, celle d’un cimetière et celle des conventions internationales, le musée mal-nommé de la Tolérance a, sans surprise, été entériné par la Cour suprême israélienne.

Ce grand chantier, estimé à 250 millions de dollars, est financé par le centre Simon Wiesenthal qui a construit un musée éponyme à Los Angeles. Faire table rase de la mémoire de la Palestine n’a manifestement pas de prix pour l’impérialisme tentaculaire d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Flottille de la Liberté II : “Le Dignité” vogue vers Gaza, laissez-le passer !

Jean-Claude Lefort, président de l’AFPS : « Nous sommes passés, comme le droit devra passer au Proche-Orient ! »