in

Israël : un «samedi au musée» à faire froid dans le dos

Sur une mélodie entraînante qui a la fraîcheur de l’enfance, ce «samedi au musée» en Israël est un électrochoc dès les premières images !

A mille lieues des musées de paléontologie qui fascinent nos chères têtes blondes, la jeune génération israélienne est incitée à s’émerveiller devant des tanks, des mitrailleuses, des grenades et tout ce qui compose l’arsenal militaire du colonialisme, au cours d’une visite aux airs de kermesse, où la dimension pédagogique et culturelle nous échappe, mais pas le conditionnement des esprits qui, lui, saute aux yeux.

Eduqués à haïr l’Arabe dès le plus jeune âge, en famille et par l’armée, les images de ces enfants montant gaiement sur des tanks sont glaçantes, tout comme le sont les questions très orientées du pseudo-journaliste, qui agissent comme autant de stimuli pour éveiller les consciences les plus influençables qui soient à la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Ramadan, une aubaine pour la France et la grande distribution

Moncef Marzouki en France pour apaiser les tensions franco-tunisiennes