in

Israël-Palestine : un conflit pour l’éternité?

Israël-Palestine: un conflit pour l'éternité?

Israël-Palestine: un conflit pour l'éternité?Rencontre avec Pascal Boniface, directeur et fondateur de l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), auteur du livre "L’Année stratégique 2019" paru aux éditions Armand Colin.

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 8 novembre 2018

Rencontre avec Pascal Boniface, directeur et fondateur de l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), auteur du livre L’Année stratégique 2019″ paru aux éditions Armand Colin.
 

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Rachid
    Merci pour votre commentaire!

    @Patrice
    1 – Je ne donne aucune importance exagérée à israel bien au contraire.
    2 – Je vous invite à prendre en compte non pas l’invasion mais l’évengilisation de la société brésilienne grâce au pasteur Edir Macedo et voir le film romancé de propagande “Nada a Perder”. Ce film vous dira que tout s’est passé de manière divine sans sang et bourreau et sans soutien aucun des USA. D’ailleurs, le vertueux Vatican a été “contraint” pour ne pas dire “forcé” de “reconnaître” ou plutôt “faire avec” l’église mafieuse universelle du royaume de Dieu. Il faut dire qu’entre la mafia de l’IOR et celle du Dollar, ça ne passe pas toujours.
    6 – Concernant israel, à chacun sa croyance, je répète que si ces fachistes continuent de la sorte, ils sont foutus. Il n’y aura pas de grand israel quand bien même vous le souhaitez. L’horreur les guette où une fois commis, ils n’auront plus aucune légitimité.
    7 – Pour info, encore une fois, si Strauss Khan était passé, l’Allemagne avait accepté de laisser le leadership à la France pour imposer le pétro-euro. Votre analyse de pas uni, pas machin, pas tarquoin, je vous la laisse. Nous connaissons tous ces analyses bfmtv “intellectualisées” pour mieux détourner sur les 5% ou 10% les plus essentielles. Je rappelle que le marrane Sarközy est arrivé avec applaudissement du peuple du moment qu’il joue sur le coeur darwiniste du peuple puis a vendu une bonne partie de l’or de la France récupéré par de Gaulle puis a détruit la Lybie dont il connaissait les conséquences (faire sauter le verrou de l’immigration et pousser au populisme anti-musulman). Je rappelle que la France et timidement l’Allemagne avaient tenté d’empêcher la guerre d’Irak également quand Chirac, le chrétien, était au pouvoir. Je rappelle que jusqu’à Sarközy, la France faisait barrage plus ou moins à l’entrée de l’OTAN et la destruction de la Lybie.
    Mais je ne suis pas idiot hein, je sais ce qu’est la France tout de même. C’est donc la vie. Et la vie est toujours pourvoyeuse de rebondissements surprenants.

    Mais hé, franchement, je m’en fous. Avaler et répéter religieusement les courants de la croyance dominante des médias sans analyse experte hors des journalistes, je m’en fous royalement. A chacun son analyse. Le temps nous répondra. Cela me dérange juste parce qu’on risque de tous cramer à cause d’une haine qui ne peut plus être dissimulée. Mais là encore, je m’en fous, on ne récolte que ce qu’on sème et la récolte de la haine ne mène jamais à la victoire. A peine 73 ans qu’une réelle domination existe et déjà même plus capable de rayonner dans le monde. Tout le monde parle au passé désormais. C’est triste. Quel gâchis!

    “Comment lutter?” Etre des Hommes de valeur et jarter les sionistes dans les poubelles de l’histoire. Au lieu de voir la francophonie via une vision colonialiste-humanisante, voyez là comme une alliée d’égale à égale. La puissance andalouse s’était faite parce que les noirs avaient participé aux plus grands des honneurs et à aux plus hautes fonctions car ils étaient réellement égaux et vu comme tel. Il suffit de voir les commémorations et comment la France blesse dans leur chair, les descendants de ceux qui avaient donné leur peau. Préférons donc nos héros bien blanc-RN-Fachos, et écoeurons, soumettons nos colonisés qui ne méritent que la gloire d’avoir participé à la haute france. Pauvre de nous, l’abject n’est même plus visible à nos yeux où même Erdogan et Mohamed VI ont préféré faire semblant de s’endormir face à l’insulte. Préférons l’allemand et l’anglais tout en insultant l’arabe et le turc, qui avaient participé, de dangereux terroristes en devenir. Préférons l’allemand au turque car l’un est musulman. Ne parlons même pas du russe, ses morts ne méritent que le silence. Macron est l’abject féminisé, la fin romanisée, d’une france dépassée et définitivement soumise à l’horreur annoncée. Rien de l’histoire n’a été retenue. L’arrogance quand bien même en fin de vie n’apprend rien de ses erreurs passées.

    Pauvre de nous. Je vais donc répéter : Vous ne pourrez jamais dire que les musulmans ne vous avaient pas averti et ne vous avaient pas donner la solution. Non à la guerre en Irak. Non à la guerre en Libye. Non à la guerre en Syrie. Non au choix jupitérien du camps atlantiste en pleine commémoration de l’horreur de 14-18. Non au grand israel. Stop à la guerre et toutes les bottes à la home. Travaillons ensemble d’égal à égal. Les régimes autoritaires sont une étape obligatoire à la remontée d’un pays, ils ne sont pas fonciérement mauvais car la République même a été très peu démocratique dans son histoire. Non au populisme. Non aux lois liberticides. Non à l’usure. Non au darwinisme et la vision racialiste et bestiale de l’humain. Non et encore beaucoup de non que vous ne voudrez jamais entendre. Et tout se paye un jour ou l’autre. Vous êtes irrécupérables! Le gaulois est vraiment buté! Et ça, les sionistes l’ont très bien compris et s’en délectent.

  2. Remettons la vérité en place :
    1 – Le gouvernement israelien est bel et bien d’extrême droite fachiste.
    2 – Bolsorano n’a pas été élu démocratiquement mais suite à l’enfermement de Lula, il s’agit bel et bien d’un coup d’état appuyé par les sionistes et qui est je vous le rappelle une spécialité des USA.
    3 – Le peuple brésilien n’a pas dit son dernier mot et les BRICS non plus, ne vous inquétez pas la riposte se prépare.
    4 – La Chine soutient la Syrie, elle a soutenu les arabes lors de la guerre de 67 et elle se prépare à une éventuelle guerre contre les USA. Je ne vois pas comment israel peut à la fois être un allié des USA et resté neutre face à la Chine encore bien longtemps d’autant qu’israel est l’auteur des mauvaises relations entre USA et Russie, entre Europe et Russie et que la Russie est “alliée” à la Chine (qui sait où sont ses intérêts).
    5 – israel n’a jamais compté et ne compte certainement pas créer un Etat Palestinien vu que le régime sioniste l’occupe. La soi-disant réconciliation et solution à deux Etats, laissons-là à ceux qui croient au père noel. israel tente une mise à mort de son environnement POINT.
    6 – La Syrie a cloué les avions des brûleurs au sol grâce à la Russie. Désormais c’est soit une guerre mondiale voire atomique soit tout le monde plie bagage et rentre ses bottes à la maison. Sommes-nous tous prêt à brûler pour la chimère du grand israel ?
    7 – La fin d’israel a déjà commencé si la raison ne reprend pas le dessus. Peut-être que le monde devra goûter aux malheurs sionistes avant de se réveiller. Mais au moins, vous ne pourrez jamais dire face à l’Histoire que les musulmans ne vous avaient pas avertis. Trump par la sortie INF espère sauvegarder le territoire états-unien et porter la guerre nucléaire sur le territoire européen. En gros, les sionistes veulent cramer l’Europe et la Russie, Ils sont prêts également à cramer les USA et la Chine pour supprimer tous leurs ennemis et les grandes puissances concurrentes afin de dominer le monde. Je rappelle qu’il y a deux types majeurs de sionistes : les évangélistes messianistes qui disent que les juifs vont devoir se convertir ou connaître la mort ET les juifs messianistes qui disent que l’armageddon détruira tous les grands pour permettre la domination des juifs sur terre. On ne récolte que ce qu’on sème quand on a une religion bidonnée de fous. Les régions nucléarisées devraient s’inquiéter énormément et imposer la paix avec la création d’un Etat palestinien avec comme capitale Jérusalem Est aux frontières de 67 et la fin du génocide des musulmans, des chrétiens et des athées palestiniens.
    israel aura réussi à empêcher l’Euro comme monnaie de réserve (guerre d’Irak (pétro-euro) et Lybie (étalon-or)), depuis la France et l’Europe ne sont plus et la Chine est passée devant. Même les USA ont été perdants. A quand le réveille ? Faut-il qu’on crame tous pour cela ? La paix doit être imposée de toute urgence!

    • @Kalim

      – Il n’y a quasiment pas de juifs au Brésil. C’est un pays catholique envahi depuis peu par les évangéliques. D’où le geste en faveur d’Israël. A part ça Bolsonaro est antisémite.
      – Je ne pense pas que les élections aient été truquées. Je connais bien ce pays. C’est un vrai pays de cons.
      – Je ne doute guère de la corruption de Lula, vu qu’au Brésil, tout le monde sans exception est corrompu, y compris Bolsonaro.
      – Mais Lula avait réussi à redresser le pays, et le pouvoir d’achat des démunis avait triplé. Sauf que le brésilien moyen est exhaustivement infoutu de raisonner. Ils auraient pu voter PT, ils ne l’ont pas fait. Tant pis pour eux.
      – Je ne crois pas un seul instant à la fin prochaine d’Israël. Et je crois que vous exagérez l’influence de ce pays.
      – L’incapacité de l’Europe à imposer sa monnaie pour les échanges pétroliers est le fait de la division interne de l’UE. Nous n’avons, ni gouvernement européen, ni armée européenne. Chacun tire la couverture à lui, et trahit à la première occasion. Les leaders présumés, Merckel et Macron, ne sont pas d’accord entre eux, et sont affaiblis chez eux. L’Angleterre a déja fait sécession, l’Italie s’y prépare, l’Espagne, le Portugal, et la Grèce ne peuvent plus nous encaisser. Pour couronner le tout, l’UE est dirigée par un patron de paradis fiscal. Et on ne parle même pas des pays de l’Est, qui veulent le beurre et l’argent du beurre.
      – Face à l’UE, on trouve une personne pour représenter le EU, une pour la Russie, et une pour la Chine. Trois dictateurs déterminés et sans scrupules. Comment lutter? La rupture des accords avec l’Iran nous démontre bien notre impuissance.

      Mais je peux me tromper
      Amitiés.

    • Bravo Kalim, tout est dit et je ne peux que partager votre sentiment hélas, ça va chauffer dur et pour longtemps.
      Pour ma part, à la liste susnommée et très bien renseigné, j’aurais ajouter le Vénézuela et l””assassinat” d’Hugo Chavez, paix à son âme. Mais pour sûr, on a l’habitude sur oumma et ailleurs, les leroy et cie(Patrice vient de le faire)nourrit au formol idéologique, crieront à l’antisémitisme bla bla bla , au complotisme et que sais-je encore, un machin en isme, quand ils sont à des lieues d’entrevoir la plus petite once de réalité que nos dirigeants se gardent bien de montrer. Continuez à brouter les moutons, papa veille: Bèèè, bèèèè!

      De tout coeur avec cette phrase, vous ne pourrez pas dire que les musulmans ne vous avaient pas averti.

  3. Je suis d’accord avec l’analyse de Pascal Boniface s’agissant d’Israël. Il faut tout de même ajouter un facteur interne à Israël qui est aussi important : l’occupation des territoires palestiniens pourrit la société politique israélienne car cette injustice prive l’Etat d’Israël du socle moral sur lequel ses fondateurs avaient entendu le placer ; elle divise profondément la société israélienne. Il suffit de lire la littérature israélienne pour se rendre compte de ce mal qui ronge les Israéliens.

    En revanche il manque à l’analyse de P. Boniface le volet arabe et palestinien. Certes, il a parlé des divisions palestiniennes. Mais c’est en fait plus profond : il y a une incapacité des Palestiniens à s’unir et à se donner ce qui pourrait apparaître comme un vrai gouvernement provisoire doté d’une autorité sur la population palestinienne et apte à accepter de vrais compromis (car il faudra en faire). Côté arabe, P. Boniface n’a pas la franchise dont il fait preuve sur France 5 aujourd’hui (à Cdans l’air…)quand il affirme que les pays arabes “se foutent” des Palestiniens, ce qui est la pure vérité : le cadet de leurs soucis…

    Je suis inquiet à propos de tous ces jeunes Palestiniens pas seulement à Gaza mais aussi dans les camps au Liban qui n’ont aucune perspective d’avenir. Si nous ne faisons rien, ils risquent une fois de plus de céder au désespoir.

    Enfin, balayons devant notre porte. L’Europe est complètement en-dessous de sa mission. Nous serons autorisés à exhorter les Palestiniens à s’unir quand nous-mêmes Européens seront capables de nous unir pour peser de tout notre poids en vue d’une solution équitable qui reste, quoi qu’on en dise, un compromis aboutissant à deux Etats se partageant l’ancienne Palestine mandataire, avec des garanties de sécurité très solides pour Israël mais aussi un vrai Etat s’administrant par lui-même en Cisjordanie et Gaza. L’ Europe ne doit rien lâcher sur la fin de colonies, même si des rectifications de frontières seront nécessaires. Et sur Jérusalem, on peut arriver à un accord. C’est n’est nullement désespéré.

    Oui, ce conflit n’est pas fait pour être éternel s’il y a une volonté de TOUS les protagonistes d’en sortir. C’est terrible de penser que les Palestiniens et les Israéliens sont deux peuples dotés d’énormément de talents (les Palestiniens sont parmi les mieux éduqués des Arabes et ils ont une importante diaspora remarquablement redéployée dans le monde, en Europe et aux Etats-Unis).

    Il y a une aspiration à en finir des deux côtés mais ce sont ceux qui ont intérêt à la poursuite de l’affrontement qui mènent la danse. Est-ce que ça peut rester le cas éternellement ? J’espère bien que non. Il faut en finir avec cette spirale de la haine alors que le Proche-Orient est une des plus belles régions du monde occupée par des peuples remarquables à tous points de vue. Comment peut-on se faire à l’idée qu’il est impossible d’aller de Beyrouth à Jérusalem le cas échéant via Tel Aviv, mais aussi si difficile de passer de Ramallah ou d’Hébron à Jérusalem au XXIème siècle ?
    Cette région devrait tous nous tenir à coeur au tout premier rang de nos priorités européennes.

    Déjà s’il y avait moins de haine et d’esprit de vengeance, on commencerait à voir pointer le bout du tunnel. Mais est-ce une utopie ? Dieu seul le sait…

    • @Romain

      Vous vous trompez.
      Les israéliens pratiquent une politique calquée sur celle de la conquête de l’ouest. Partant du principe qu’un pays colonial ne survit que s’il pratique l’épuration ethnique, ils se sont résolus, après multes hésitations, à virer tous les musulmans du futur grand Israël.
      Tout confirme cette hypothèse. Le découpage de la Cisjordanie, le blocus mortel de Gaza, la captation de Jérusalem, les lois d’apartheid votées récemment.
      Et toute la population israélienne adhère à cette vision des choses. La proportion d’israéliens favorables à des accords est désormais négligeable.
      Je ne juge personne. Je décris juste la situation. Et ça cadre avec la vision de P Boniface. Sûr que c’est pas bien. Mais c’est ce que tout le monde perçoit. Du coup, les palestiniens se radicalisent, et les juifs se radicalisent, parce qu’ils n’ont pas d’autre choix.
      Personne n’y peut rien.

  4. Éternel ….comme l’etait l’ancien premier ministre et lié disait-il, jusqu’à que sa dame le congédie «Manu »militari. Juste un petit jeu de mot pour les Cheyenne et cie qui n’ont d’obsession de savoir qui couche avec qui. Achetez Voici bon sang de bon soir, vous y trouverez votre bonheur.

  5. Israël en tant que société se désagrège peu à peu et c’est là l’essentiel. En plus, la fin de la guerre en Syrie ouvre un corridor pour l’Axe de la résistance qui va faire monter la pression à une entité de plus en plus essoufflée économiquement.. Tout n’est plus question que de temps et de patience.

  6. Ce conflit qui dure depuis des décennies , qui tétanise et paralyse toute la région du proche et moyen orient , trouvera sa solution dans le sang dans moins de trois ans et demi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Capitole : le rêve américain de deux femmes musulmanes

Non à l’invitation de Trump et Netanyahou au “forum de Paris sur la paix” le 11 novembre !