in

Israël ouvre les barrages et inonde les cultures de Gaza avant la récolte

Pendant cinq mois, des agriculteurs palestiniens ont cultivé et irrigué leurs terres dans la bande de Gaza assiégée, en attendant la fin du mois de janvier pour récolter les légumes des terres agricoles situées à l’est, près de la barrière de séparation avec Israël.

Mais après tout leur dur labeur, ils se sont réveillés en apprenant que les autorités israéliennes avaient vidé le réservoir d’eau de pluie situé à proximité, inondant leurs cultures quelques jours avant la récolte. Selon le ministère palestinien de l’agriculture, l’ouverture des écluses du barrage par Israël a causé des dégâts d’une valeur de plus de 500.000 dollars sur plus de 332 hectares de terres rien qu’en janvier.

Les terres agricoles de la “zone tampon” imposée par Israël près de la barrière de séparation constituent une source de subsistance pour des centaines de familles palestiniennes et sont la principale source des fruits et légumes de Gaza. L’inondation intervient au milieu d’autres mesures qui, selon les Palestiniens, sont délibérément appliquées par les forces israéliennes pour affecter l’approvisionnement alimentaire du territoire assiégé, appauvri, et pousser les agriculteurs à quitter leurs terres.

Publicité

Terres agricoles inondées

Khaissi, 75 ans, est agriculteur depuis 1962. Il possédait près de 10 hectares de terres avant 2005, lorsqu’Israël a évacué les colons de la bande de Gaza. Mais il a perdu l’accès à la grande majorité de ses terres tombées dans la zone tampon. “J’ai grandi comme agriculteur quand mon père et mon grand-père m’ont appris le métier, mais les choses ont beaucoup changé depuis. Nous avons perdu une grande partie de nos terres et pouvons à peine atteindre le reste”, a-t-il déclaré à Middle East Eye.

“J’ai planté tellement de sortes de cultures en septembre dernier, notamment du chou, des pommes de terre et des oignons, et j’attendais la fin du mois de janvier pour les récolter. Mais après qu’Israël ait ouvert la réserve d’eau de pluie quatre fois le mois dernier, les cultures ont été complètement détruites”. “Les israéliens ont inondé les terres agricoles à cette époque de l’année, en particulier après s’être assurés que nous mettions tous nos efforts et dépensions beaucoup d’argent pour faire pousser nos cultures et que nous soyons enfin prêts à récolter”, a-t-il déclaré.

Khaissi a perdu plus de 10.000 shekels (2 900 dollars) à cause des dégâts causés par les inondations – mais il se considère chanceux par rapport aux autres agriculteurs.
“J’ai perdu beaucoup moins que mes voisins parce que je n’ai actuellement que deux acres [un peu moins d’un hectare], mais ceux qui ont cinq ou six acres ont perdu une fortune”, a-t-il déclaré.

Publicité

L’agriculteur estime que les pratiques israéliennes – telles que les inondations, le défoncement des terres par les véhicules de l’armée et la pulvérisation d’herbicides chimiques – lui ont coûté plus de 111.000 dollars de dommages depuis 2004. “Ils font cela systématiquement pour nous forcer à abandonner nos terres et à partir”, explique M. Khaissi. “Mais quoi qu’ils fassent, nous ne pouvons tout simplement pas partir. C’est le fait de prendre soin de la terre qui nous maintient en vie”.

“Dommages maximum”

Peu après l’inondation des terres agricoles, les agriculteurs palestiniens disent avoir vu des avions israéliens pulvériser des produits chimiques que l’on croit être des herbicides dans la bande de Gaza. “Nous avons vu des soldats israéliens brûler un pneu près de la clôture pour identifier la direction du vent”, a déclaré Aref Shamali, un agriculteur de 40 ans. “Lorsqu’ils ont vu que la fumée soufflait vers l’ouest, ce qui signifie que les produits chimiques pouvaient atteindre de vastes zones à l’intérieur de Gaza et causer un maximum de dégâts, ils ont envoyé le pulvérisateur et ont pulvérisé toutes les cultures”.

L’armée israélienne affirme régulièrement que les herbicides sont utilisés pour nettoyer la végétation dans la zone tampon du côté de Gaza de la clôture afin d’avoir une vue plus claire de la zone à des fins militaires. Mais l cette politique inflige des dommages importants aux habitants de Gaza.

“Les produits chimiques et les herbicides qu’ils pulvérisent n’endommagent pas seulement les terres agricoles, ils ont aussi des conséquences catastrophiques si les gens mangent les récoltes pulvérisées”, a déclaré Shamali à MEE. “Il y a quelques jours, des représentants du ministère de l’Agriculture se sont précipités sur les marchés où certains agriculteurs vendaient ce que l’on pensait être des cultures pulvérisées, et ont détruit tous les produits avant que les gens les achètent”.

Shamali et ses frères possèdent environ 24 hectares de terres, dont la quasi-totalité a été endommagée avant la récolte de janvier, causant une perte estimée à 20.000 dollars.
“Aucun agriculteur n’a eu de chance ou n’a été en sécurité”, a-t-il déclaré. “Ils [les Israéliens] prétendent qu’ils ne font que pulvériser des pesticides, mais qui est assez naïf pour croire qu’ils prennent soin de nos terres agricoles gratuitement ? Cette zone nourrit presque tous les résidents de la ville de Gaza, c’est pourquoi ils la ciblent toujours. “Ils veulent déplacer les agriculteurs et leur prouver que leurs efforts n’en valent pas la peine”.

Effets à long terme

L’expert palestinien en agriculture et environnement, Nizar al-Wahidi, affirme que les dommages causés par Israël à l’agriculture palestinienne ont des conséquences politiques, économiques, environnementales et sociales. Selon lui, les produits chimiques pulvérisés abîment non seulement les cultures, mais aussi le sol, nuisent aux agriculteurs et aux animaux et polluent les eaux souterraines. “Même s’ils [Israël] veulent pulvériser du parfum [à Gaza], ils n’ont pas le droit de le faire sans coordonner avec la partie affectée pour convenir mutuellement de la substance, de sa quantité et de la façon dont elle est pulvérisée”, a-t-il déclaré au MEE. “Pourquoi ne se coordonnent-ils pas au moins avec la Croix-Rouge pour que les agriculteurs et leurs enfants ne soient pas touchés ?

Publicité

L’expert a déclaré que le contenu exact et l’impact des pesticides restaient difficiles à déterminer. “Nous ne pouvons pas déterminer dans quelle mesure ces produits chimiques sont toxiques. De tels examens nécessitent des appareils qui ne sont pas disponibles dans la bande de Gaza, et Israël interdit strictement toute tentative d’envoyer ces substances hors de Gaza pour examen”, a-t-il déclaré.

“Le processus est très compliqué”. Bien que la corrélation n’ait pas été officiellement établie, les agriculteurs palestiniens accusent les produits chimiques des problèmes de santé auxquels ils sont confrontés depuis des années – et ont exprimé la crainte que de telles conséquences négatives puissent également affecter ceux qui mangent les produits contaminés.

“Je souffre de problèmes respiratoires chroniques”, indique ainsi l’agriculteur Ismail Abu Zor, 46 ans. “Il y a tellement de raisons pour lesquelles nous avons des problèmes respiratoires. Par exemple, la dernière fois que je travaillais ma terre avec mon fils, les soldats israéliens ont tiré une grenade lacrymogène juste entre nous deux. Nous n’avons rien fait de mal, ils voulaient juste que nous arrêtions de nous occuper de nos cultures dans le secteur”. Les soldats israéliens déployés le long de la zone tampon ouvrent souvent le feu sur les agriculteurs pour les empêcher de travailler.

“Vous n’avez pas besoin de marcher près de la clôture ou de les attaquer pour être pris pour cible ; tailler un arbre peut être une raison suffisante pour qu’ils vous tirent dessus”, a déclaré Abu Zor. “Tous les agriculteurs de la bande souffrent des conséquences des pratiques israéliennes qui les prennent régulièrement pour cible, eux et leurs terres agricoles. Leur message est clair : ils ne veulent pas que Gaza dépende de ses propres produits pour rester en vie. On peut dire que les habitants sont condamnés à une mort lente”.

(Traduit par MR Pour ISM )

Source : Reportage de Par Maha Hussaini pour Middle East Eye

Publicité

23 commentaires

Laissez un commentaire
  1. ça n’a pas été relaté au 20h, ni au 23h et encore moins sur les chaines infos en continu de France et de Navarre. Les radios n’ont rien dit non plus, donc médiatiquement ce crime n’existe pas!!!
    C’est comme pour zemour, la Palestine n’existe pas, il le dit donc pour beaucoup de braves gens, ça ne peut être que vrai.
    Résultat, nous perdons notre temps à vouloir faire exister un truc qui n’existe pas.
    Au fait c’est bien israel qui a inondé des terres, ces terres étaient habitées par des hommes de Néandertal, maintenant je comprends pourquoi rien n’existe dans un sens et tout doit exister dans l’autre, les médiats le savent bien, comment faire exister et ne pas exister.
    Au fait si les médiats savent faire tout ça, pourquoi ils n’inverseraient pas, dire que la Palestine existe et israel n’existe pas, enfin juste histoire de voir si vraiment ils savent ou pas. Après ils reviennent à leur version préférée, c’est des pros et on ne remet pas en cause les sachant sans être sachant soi même, logique.

    • Robert : Que voulez vous la France est empêtrée, dans des problèmes graves, qui la touchent de plein fouet. Alors, entre un barrage qui relâche de l’ eau e Palestine, d’ un hôtel qui s’ écroule en Chine, tuant je ne sais combien de personnes, il y a aussi la famine dans le monde, l’horreur que le grand Vizir , fait subir a des tonnes de réfugiés, parce que ce monsieur l ‘a en travers de la gorge, la défaite imposée par Moscou !
      Comme tu peux voir, l’ info se bouscule, aux portillons, et honnêtement, quand tu risques de perdre tes parents, le sors des autres passe après, c’ est la vie !

  2. @leroy , yaki93, samsonworst and so forth…
    Vous êtes définitivement une bande de piètres suppôts des crapuleux colons et brigands euros khazars, représentants de la maudite entité sioniste terroriste et criminelle européenne qui s’est installée par la force des armes, de la fourberie, du mensonge, de l’imposture et de l’usurpation, en Palestine arabo moyen-orientale, chassant, dépossédant, emprisonnant torturant et assassinant LÂCHEMENT, les habitants natifs autochtones arabes chrétiens et musulmans, usant des méthodes les plus viles et les plus dégoûtantes pour arriver à leur fin bien méprisable, une occupation illégale et inhumaine de leur chère pays ancestrale-ment cananéen.

    Vous êtes vraiment culottés de venir déverser votre fiel sur les VICTIMES de vos frères et sœurs, les plus virulents et venimeux colons impérialistes barbares de l’histoire humaine !
    Pour l’instant, ce sont les terroristes et barbares colons sionistes qui bouffent les richesses des arabes et non l’inverse.
    Quant aux subventions dont vous parlez ce sont plutôt les voyous bourreaux sionistes qui se les accaparent honteusement, depuis des décennies maintenant.
    https://www.facebook.com/RTFrance/videos/isra%C3%ABl-vole-largent-quil-doit-reverser-aux-palestiniens/2232321797000343/
    «Israël vole l’argent qu’il doit reverser aux Palestiniens»
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/israel-bloque-l-argent-du-aux-palestiniens-en-represailles-contre-son-admission-a-l-onu_1194151.html
    Israël bloque l’argent dû aux Palestiniens en représailles contre son admission à l’ONU
    Selon le journal l’Humanité
    https://www.humanite.fr/tel-aviv-detourne-les-fonds-palestiniens-561660
    TEL AVIV DÉTOURNE LES FONDS PALESTINIENS
    Selon le Figaro
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/03/97001-20180703FILWWW00127-fonds-pour-les-prisonniers-les-palestiniens-fustigent-la-nouvelle-loi-israelienne.php
    Fonds pour les prisonniers: les Palestiniens fustigent la nouvelle loi israélienne
    Les Palestiniens ont dénoncé aujourd’hui l’adoption par le Parlement israélien d’une loi permettant de geler le transfert à l’Autorité palestinienne du montant des allocations qu’elle accorde aux familles des prisonniers détenus arbitrairement par la maudite entité de voleurs et terroristes notoires.
    selon le Figaro
    “”Israël vole les terres et l’argent du peuple palestinien et tout cela résulte des décisions du président américain (Donald) Trump qui soutient Israël”, a ajouté ce haut responsable. Le texte approuvé lundi par le Parlement israélien prévoit que les sommes versées aux détenus palestiniens seront défalquées du montant des fonds qu’Israël prélève au titre de la TVA ou des droits de douanes sur les produits importés par les Palestiniens.
    Selon un des initiateurs de la loi, Avi Dichter, un député du Likoud, le parti de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu, les sommes versées aux familles représentent 7% du montant budget de l’Autorité palestinienne, soit 330 millions de dollars par an.””””
    etc etc etc ……………………………………
    Quant aux subventions dont vous parlez tous les trois, sans être le moins du mondé gênés aussi bien par les crimes des colons euros khazars mais aussi par votre attitude abjecte, ce sont plutôt les voyous bourreaux sionistes qui se les accaparent honteusement, depuis des décennies maintenant.

    Enfin, sachez que le “fake”, que vous n’avez de cesse de citer, pour un oui ou pour un non, c’est plutôt et sans l’ombre d’un doute, cette maudite entité qui a mis le monde sens dessus dessous, par cupidité, par soif de s’approprier de force de ce qui ne lui a jamais appartenu, notamment, les terres les maisons, l’eau, la culture, et bien d’autres biens d’autrui, quitte à les massacrer impunément.

    Qui dans le monde, ignore la concupiscence BESTIALE et CRUELLE, de vos maudits vilains sataniques criminels terroristes, à part vous qui êtes payés pour glorifier le crime et le terrorisme dans des commentaires sournois, à deux balles ?

  3. Le premier devoir d’un régime d’Apartheid est de ne respecter rien, ni personne … Ce régime se fait un point d’honneur à être totalement abject dans tous les actes de la vie courante … C’est sa manière d’affirmer sa suprématie imaginaire et bien sûr tout cela passe par la destruction et des dégâts absolus irréversibles sur la nature et l’environnement qui ne font pas partie de ses préoccupations totalitaires …
    Total soutien aux paysans Palestiniens amoureux et protecteurs d’une Terre Sainte aux traditions ancestrales que nous aimons tous …

  4. Indépendamment de l’article, je me pose une question. Comment se fait-il qu’à Gaza, sur un si petit territoire où la population double tous les 25 ans, c’est à dire à chaque génération, les habitants ne cherchent pas à émigrer, comme le font par exemple les habitants du Maghreb ? Les subventions aveugles de l’ONU ?
    Je ne pense pas que l’avenir des pays arabes soit dans l’émigration, au contraire je pense que les Arabes doivent régler leurs problèmes de développement chez eux, qu’ils doivent arrêter de se plaindre tout le temps, limiter leur démographie et la stabiliser.
    En ce qui concerne Gaza, je suis curieux de voir ce qui va se passer. Comment une dictature islamiste va-t-elle régler les problèmes ordinaires : des logements, du travail, et moins d’enfants.
    On en reparle dans 20 ans ?

    • Votre citation “les habitants ne cherchent pas à émigrer” est exactement le but recherché par les sionistes. Par ailleurs, les Palestiniens et en particulier les Gazaouis ne sont pas entrain de se plaindre: ils désignent du doigt les exactions commises quotidiennement par les sionistes tout en luttant courageusement. Notre but, à nous, les Musulmans, est de rendre la Palestine une terre conviviale où chacun pratiquerait librement son culte, à l’image exemplaire qu’a laissée le Calife Omar Ibn El Khattab que DIEU l’agrée.
      Pour ce qui est des subventions de l’OPM (Organisation des Puissances Mondiales) sous couvert de l’ONU (Organisation des Nations Unies), vous n’êtes pas à jour … ou vous faites semblant: le budget octroyé à l’UNRWA a été drastiquement diminué afin, justement, que les Palestiniens quittent leur terre. Même les subventions qui étaient accordées à la Palestine par la CEE (Communauté Economique Européenne) ont été supprimées pour sanctionner les agissements de HEZBOLLAH…. du chantage quoi !! Il faut se croiser les bras devant l’ennemi !!
      En somme, il y’a une parfaite symphonie menée de manière synchrone par les USA et l’Europe pour concrétiser de plus en plus la déclaration de BALFOUR.

      D’accord, dans 20 ans on en reparlera. Pour le moment, parlons-en des gilets jaunes qui ont été oubliés, dans le partage des richesses, par leurs compatriotes oligarques !

    • Tout à fait d’accord avec Leroy !
      Si les gazaouis se plaignent, qu’ils aillent chez leurs frères égyptiens tout proche, ils se feront un plaisir de les recevoir.
      Quant aux histoires d’inondation, de détournement d’eaux, d’empoisonnements etc … etc …. cela ressort du pur fantasme et de véritables Fake-news auxquelles nous ont très largement habitué les “pauvres” palestiniens !

    • Peut être que dans moins de 20 ans tu ne seras plus là, le temps aura raison de tes conneries
      Il ne faut pas oublier ce paramètre mosio l’intellanalyste
      Imagine l’autorité disparue, Hamas au pouvoir et que chaque bougnoule est fréro, gillette ne vend plus aucun rasoir, les usines de tissu pour hijab tournent H24, l’appel à la prière retentit à Rome, au vatican, à l’Elysé comme à Matignon les locataires d’origine africaine, l’arabe est la deuxième langue en france, le couscous kebab sont au menu 2 fois par jour, toutes les viande sont hallal, le porc avec l’alcool à peine 0.5% et le fromage qui pue ne se trouvent qu’au marché noir, des wech walla à tous les coins de rue …
      ça va Leroy? ça va ? veux-tu qu’on appelle le samu? Oumma fait quelque chose, il clapse!!!

      c’est juste une desciption de l’apocalypse dans 20 ans, allez, tu ne seras pas là

      • Ah oui, bien sûr que HAMAS est un groupe terroriste. Je vous l’accorde à condition que vous mettiez dans la case “terroriste” tous ceux qui ont combattu pour l’indépendance de leurs patries.

        Pour ce qui est des ordures, il n’y’a pas pire ORDURES que vous les sionistes !!

  5. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas; il s’agiraitt du barrage de Wadi Sofa situé à l’est de la ville de Rafah ( et donc au Sud de Gaza)

    En 2013 déjà, Le quotidien israélien Yedioth Ahronoth confirmait dejà que “suite aux précipitations, d”énormes quantités d’eau ont stagné, et les autorités israéliennes “ont donc décidé de les faire écouler dans la Bande de Gaza”.

    Donc, OUI, quasiment chaque année, ils font celà!!!
    Et pour information, il y a d’autres barrages en Israel tels que le plus connu Le barrage de Nahal Taninim. Je vous invite à lire cet article instructif pour en avoir le coeur net
    https://fr.timesofisrael.com/la-reserve-naturelle-quisrael-a-creee-a-cause-des-pluies/

  6. Comme chaque annee on nous parle de ces inondations,Israel n’a pas de barrages,les dommages causes sont dus a la pluie et cet hivers elles sont abondantes,le mauvais entretient et la laisser aller des Gazaouis seuls responsables de cette catastrophe annuelle.Une honte qu’Israel ouvre ses barrages qui n’existent pas. alors que le manque d’eau est reel et comme on peut le voir il n’y que les gazaouis qui en parlent.

    • Evidemment qu’il n y a que les Ghazaouis qui en parlent, tout le monde s’en fout, les médias sont je pense bien bridés. Israël fait beaucoup de mal aux palestiniens, mais fait en sorte de le faire goutte par goutte, on ne fait pas de trop de morts en une fois, des constructions de colonies par ci par là. Des assassinats, des spoliations, des viols, de bombardements, ça devient une habitude, une banalité et une lassitude pour certains.
      Moi j’écoute beaucoup France-Info, parfois j’entends des choses le matin vers 5h00 ou 6h00, concernant les exactions Israéliennes, puis plus rien, je pense qu’au sein de la rédaction ils mettent un peu d’ordre dès que le chef arrive. Pareil concernant les exactions marocaines au Sahara Occidendal, comme par l’annexion des zones maritimes par le Maroc dernièrement, je l’ai entendu à 5h00 du matin sur France Inter et France Info; puis plus rien, je pense que le chef est arrivé et a tapé sur les doigts du petit nouveau et Ali Badou a fait sa crise de nerfs sur France Inter.

      • @eeljam.

        Nous ne sommes pas d’accord sur les responsabilités que vous imputez à l’Occident et à la France. Mais j’admire néanmoins votre constance a dénoncer le sort des sarahouis. Vous avez raison. On n’en parle pas. C’est de vous que je le tiens pour ma part car je m’intéresse moyennement à l’actualité à l’étranger. Les mêmes infos tournent en boucle sur les chaînes. Intéressant donc de voir d’autres perspectives comme sur Oumma qui a certes sa ligne éditoriale discutable mais qu’il est permis de discuter (merci Oumma au passage de laisser ainsi s’exprimer les points de vue parfois totalement antagonistes et aussi de censurer les uns et les autres dont moi de temps à autre, pour que ça ne parte pas en toupie). Mais des sarahouis, vous êtes le seul à en parler ici. Pour les palestiniens ici on ne risque pas de l’éviter ! On en parle de manière disproportionnée à mon avis. J’avais notamment signalé que le problème en Inde était pour moi d’une autre ampleur. Saidb aussi l’avait dit. C’est en train de se produire maintenant. Et c’est très inquiétant vu les puissances voisines.

        • Le problème du Sahara occidental est dû en partie à la position de la France sur le sujet … pour des dessous de table (que je ne connais pas), mais surtout pour faire durer le conflit entre le Maroc et l’Algérie …. le vieux jeu: diviser pour régner. Pour les USAs, le but non caché est de vendre des armes à son altesse royale.

          Pour ce qui est des dessous de table, je citerai quand même cet-ex Ministre Espagnol qui avait (a encore ?) un doit de pêche sur les eaux du Sahara occidental (en échange, prendre position en faveur du Maroc)….. comme quoi, tout le monde trouve son compte, sauf les propriétaires de la maison, les Sahraouis !

          Merci Z pour votre position par rapport au Sahara occidental, mais relayez quand même, pour prouver votre bonne foi, l’information au niveau du CRIF qui tire les ficelles de la politique Française !

  7. La très grave erreur des peuples opprimés consiste à ne pas occuper des postes importants tels que magistrats, avocats, médecins, ingénieurs agronomes…. pour ceux dont la descendance se localise dans les pays dits pays développés. N’attendez rien de personne et cette phrase les habitants de Gaza l’ont bien comprise.
    Qu’Allah fasse souffrir grandement et avec force tous ces militaires et leurs proches pour avoir appauvri davantage de modestes habitants de Gaza qui n’ont que leurs mains pour cultiver leurs terres, LEURS TERRES ANCESTRALES.
    La misère affective est dans le coeur de ces militaires et de leurs proches qui ne parviennent pas à leur faire entendre raison.

    • Amin amin
      mais ces militaires agissent sous les ordres de politiques qui les donnent froidement après les avoir pensés froidement et avec préméditation et détermination et dans un objectif bien établi.
      Ces militaires viennent d’une société préparée à fournir des soldats nazis qui s’attaquent aux enfants et femmes et qui tirent pour handicaper à vie.
      Tous se déléctent dans l’exécution de leurs parts du crime.
      Et nous, le monde regardons et nous déléctons dans notre silence.
      Ce régime, ce sionisme doivent disparaitre; c’est une certitude

  8. israël n’est pas à son premier crime contre les Palestiniens.
    Donc ceci n’est pas nouveau ni étonnant de la part de cet entité sioniste qui a dépassé les nazis par ses actes barbares. Au moins les nazis avaient en face d’eux des armée et résistances s qui les combattaient, israël commet des crimes contre des gens non armés, contre des enfants sans défense.
    Ce qu’ est étonnant c’est le mutisme lâche du monde dit démocratique; sans parler des morts vivants de régimes traîtres arabes qui sont devenus plus sionistes que les israéliens eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Coronavirus : l’OMS élève la menace à “très élevée”

Coronavirus en France: Message urgent aux imams et responsables de mosquées