in ,

«Hind’s Hall» de Macklemore, quand le rap résonne tel un puissant hymne pro-palestinien

La solidarité avec la Palestine chevillée au corps, le célèbre rappeur américain Benjamin Hammond Haggerty, alias Macklemore, a encore frappé un grand coup dans le rap politiquement et humainement engagé, à travers Hind’s Hall. 

Son puissant hymne pro-palestinien rend un hommage poignant à Hind Rajab, une fillette palestinienne de six ans, morte en martyre. Elle a été tuée par des snipers israéliens après avoir passé des heures piégée dans la voiture de sa famille, entourée des corps de ses proches. Avant de mourir, elle avait contacté les secouristes du Croissant-Rouge palestinien, dont deux ont été abattus dans leur ambulance.

L’enregistrement de son appel téléphonique, la détresse dans sa voix et sa fin tragique ont bouleversé le monde, suscitant une immense vague d’émotion Outre-Atlantique, notamment au sein du mouvement des étudiants pro-palestiniens. Le Hall des étudiants de Columbia porte désormais son nom.

Comme le précise Macklemore ci-dessous : « Une fois le streaming diffusé, tous les bénéfices seront reversés à l’UNRWA », outrancièrement diabolisé par l’Etat génocidaire israélien et les puissances occidentales complices.

Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Historique : le syndicat national de l’enseignement supérieur de l’Université de Sydney vote en faveur du boycott des universités israéliennes

Les coups d’éclat d’étudiants américains : ils affichent leur soutien à la Palestine lors de la remise des diplômes