in

Guerre en Libye : les camps ennemis s’entendent sur un “cessez-le-feu durable”

La guerre qui oppose le maréchal Khalifa Haftar au Premier ministre Fayez al-Sarraj, en Libye, a fait plus de 1 000 morts et des milliers de blessés depuis avril 2019. Mais les deux belligérants se sont engagés, ce lundi 3 janvier, à un “cessez-le-feu durable” par l’intermédiaire de représentants, refusant toujours de se rencontrer.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Assalamou ‘alaïkoum, oumma, vous écrivez,

    “Mais les deux belligérants se sont engagés, ce lundi 3 janvier,” fin de citation.

    Erreur, le lundi 3 janvier de cette année n’existe pas, vous évoquiez le lundi 3 février, corrigez SVP!

    Sinon sur le fond, je ne crois pas trop m’avancer en affirmant que le rebel Haftar qui a refusé effrontément l’accord à Moscou a changé d’allure, un peu moins bravache, rencontrerait-il de la résistance acharnée dans les terres qu’il contrôle illégalement? Le camp Saoudiste est le ventre-mou de la Nation Islamique et n’est d’aucune nation, gouvernances défaitistes qu’on peut piétiner et renier et bafouer quand bon vous semble, des comptes en banque, des bourses, des poches en guise de gouvernances, gouvernances im-béciles, au sens propre, dépourvus de bâton. La faction de mercenaires conduite par Haftar est coûteuse, s’est illustré par trop de cruautés et n’a pas le droit pour elle, un cessé-le-feu durable donnera le temps moyennant de la résistance dans leurs rangs et sur leurs arrières, de déconstruire cette faction artificielle, sans la capitale elle n’a pour ainsi dire rien, elle n’a pas le pays. Des correspondants ont écrit sur ces pages que les troubles en Lybie allaient s’agraver, ils n’ont pas voulu admettre que la faction Haftar est artificielle et animée d’un traître à son pays, que sa force apparente était sans profondeur politique et populaire, que sans soutien Occidental clair elle ne pouvait emporter la capitale, mais ce soutien délibéré est à peu près impossible, et par conséquent, le soutien des Saoudistes qui se mesure strictement et servilement au soutien Occidental est encore moins clair. Donc non, soutenir la gouvernance légale est le meilleur chemin vers la paix.

    Croissant de lune.

    • Assalamou ‘alaïkoum Croissant de lune

      Quelques coquilles retrouvées dans votre commentaire …

      La faction de …, s’est illustrée …
      un cessez-le-feu …
      en Libye …

      Djamel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

La plaignante suisse n’a toujours pas été confrontée à Tariq Ramadan

Réflexion du MRAP sur l’islamophobie et le racisme anti-musulman