in ,

Griezmann rompt son partenariat avec Huawei en soutien aux Ouïghours

La polémique qui touche la marque Huawei, soupçonnée de participer à la répression des Ouïghours, a conduit l’attaquant du Barça Antoine Griezmann à rompre son partenariat avec l’entreprise chinoise.

L’affaire Michel Zecler, du nom du producteur de musique passé à tabac par trois policiers, lui avait fait dire qu’il « avait mal à (sa) France ». Antoine Griezmann a donné, ce jeudi, une nouvelle preuve de son engagement. Suite aux révélations du Washington Post et de l’agence spécialisée en vidéosurveillance IPVM, selon lesquelles Huawei aurait contribué pour le compte du gouvernement chinois à la répression et à la surveillance spécifique de la minorité Ouïghours en Chine, l’international français a fait savoir qu’il mettait un terme avec effet immédiat à son partenariat avec l’entreprise de télécommunication chinoise.

Publicité
Publicité
Publicité

Lire la suite sur l’Equipe

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les étranges votes du Sénat et de l’Assemblée Nationale sur le Haut Karabakh

La Révolution et l’Empire face aux religions