in

Gaza : action de solidarité de Juifs israéliens (Vidéo)

 Mardi, des opposants juifs israéliens sont allés mettre des affiches de tous les Gazaouis assassinés depuis le 30 mars par leur armée, sur les barbelés qui les maintiennent prisonniers, près de Khan Younes.

Les militants de ce groupe qui se nomme “Retour” n’ont pas peur de qualifier de “camp de concentration” la bande de Gaza.

Ils ont répondu à l’appel des organisateurs des “Marches du Retour”, demandant que les photos des manifestants assassinés soient accrochées un peu partout.

Des soldats arrivés en jeep sur la scène demandent aux militants de retirer ces affiches, mais ceux-ci continuent à les accrocher en refusant d’obtempérer.

L’un d’eux, Omer Sharir, explique qu’ils sont venus dénoncer le massacre des Palestiniens, le siège de Gaza, et soutenir leur droit au retour en Palestine.

Anna ajoute : “Il n’y a rien qui empêche les réfugiés palestiniens de revenir dans les villes et les villages qu’on les a obligés à fuir, comme tous les autres réfugiés dans le monde, après une guerre”.

  • Haïm , photographe, est un militant anticolonialiste israélien. Il a couvert presque toutes les manifestations hebdomadaires des villageois de Nabi Saleh.

Source : Schwarczenberg

CAPJPO-EuroPalestine

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Merci mille fois à eux pour leur engagement et les risques qu’ils prennent pour défendre la justice. Ils sont la preuve que ce n’est pas une guerre de religion et que la paix est possible.

  2. GAZA : ACCIÓN DE SOLIDARIDAD DE JUDÍOS ISRAELÍES
    27 DE JUNIO DEL 2018
    (TRADUCCIÓN GTaffin)

    El Martes, opositores judíos israelíes han ido a colocar carteles de todos los Gazauis asesinados desde el 30 de Marzo , por su ejercito, sobre las alambradas que les mantiene presos, cerca de Khan Yunis.
    Los activistas de este grupo que se llama ” retorno”no temen calificar como ” campo de concentración” , la franja de Gaza. Han respondido a la llamada de los organizadores de las ” marchas para el retorno” , pidiendo que las fotos de los manifestantes asesinados sean colgadas un poco en todas partes.
    Soldados llegados en Jeep en el lugar piden a los activistas que quiten dichos cárteles , pero ellos siguen colgandolos , negandose a obedecer. Uno de ellos, Omer Sharir, explica que han venido para denunciar la mnasacre de los Palestinos , el asedio de Gaza, y a apoyar el derecho al retorno a Palestina. Anna añade :- ” No hay nada que impide a los refugiados Palestinos volver a los pueblos y ciudades que les hemos obligado a dejar, como todos los refugiados en el mundo, tras una guerra”.Haïm, fotografo , es un activista anti- colonialista . Ha cubierto casi todas las manifestaciones semanales de los habitantes del pueblo Nabi Saleh
    Fuente :   Schwarczenberg
    CAPJPO-EuroPalestine

  3. Bonjour.
    Je reçois vos articles et je ne m’en plains pas. Je les lis, mais je ne vois nulle part où ceux qui ne veulent plus recevoir vos articles pourraient cliquer pour se désabonner. Actuellement, qu’on veuille ou qu’on ne veuille pas, on reçoit vos articles une fois qu’on s’est déjà inscrit. Edifiez-nous sur cet aspect.

    • Sous le nom du média, Oumma, dans le bandeau rouge, il y a l’item “contact”. Avec le même nom et le même e-mail, vous devez pouvoir formuler votre demande de désinscription, je suppose.

    • Nanita, vous me faites vraiment tres plaisir, venant de vous, ce commentaire me touche !
      Mais si vous ouvez les yeux, les Justes, comme vous dites, ne sont pas si rares que ça, il y en a beaucoup, mais, trop souvent, vous generalisez, ce qui est dommage, car parmi les anononymes, il y en a des Justes.
      Merci, d montrer que vous avez du coeur, et pas que de la colere !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc : lourdes peines pour les “révoltés du Rif”

Quand Netanyahou exploite le Mondial pour appeler les Iraniens à se révolter contre leur gouvernement