in ,

Floride : des médecins musulmans réalisent des tests de dépistage gratuits au Coronavirus

A l’heure où les Etats-Unis sont aux prises avec le plus pernicieux des ennemis intérieurs qu’ils aient jamais eu à combattre (plus de 80 000 décès liés au Covid-19), en Floride, où des milliers de baigneurs bravent le danger avec la bénédiction du gouverneur Ron de Santis, un proche parmi les proches de Donald Trump, des médecins musulmans prennent l’exact contrepied de la dolce vita ambiante.

Sous la supervision du Dr Shakil Ahmed, qui préside aux destinées de l’American Muslim Community Clinics (AMCC), une grande opération de dépistage des automobilistes a été mise en oeuvre, grâce au déploiement à des carrefours névralgiques du comté de Seminole d’une clinique mobile gratuite.

Dr Shakil Ahmed

Pendant que souffle un vent d’insouciance sur le front de mer floridien, une équipe de médecins, d’infirmières et de bénévoles musulmans, pleinement conscients de l’épée de Damoclès qui pèse sur le deuxième Etat le plus âgé du pays, se retroussent les manches afin de préserver à tout prix la santé de leurs concitoyens.

Sous l’impulsion du Dr Shakil Ahmed, qui en plus d’être un praticien aguerri est un grand bâtisseur de ponts interreligieux, la clinique itinérante qu’il a pensée, financée et mise en place, veille tout particulièrement à effectuer des tests de dépistage sur des personnes qui ont de faibles ressources et, par conséquent, ne peuvent s’offrir le luxe de bénéficier d’une couverture sociale hors de prix.

Publicité
Publicité

Cette démarche de solidarité des plus louables s’inscrit tout naturellement dans la droite ligne de l’American Muslim Community Clinics (AMCC), dont la vocation essentielle est de fournir des soins médicaux gratuits aux êtres les plus nécessiteux et vulnérables, de toutes confessions et origines.

« Nous travaillons avec le département de la Santé du comté de Seminole pour effectuer des tests COVID-19 chaque semaine. Notre mission est de fournir des services de santé à ceux qui ne peuvent pas se permettre de tels services, en particulier pendant la crise actuelle », a indiqué le Dr Shakil Ahmed avec l’humilité qui le caractérise.

Publicité
Publicité

Saluant l’extraordinaire dévouement des soignants musulmans qui ne ménagent pas leur peine sur le terrain, alors même qu’ils observent tous le jeûne du mois de Ramadan, le président de l’American Muslim Community Clinics a dû toutefois forcer sa nature pour se féliciter publiquement que des centaines de tests aient été réalisés en l’espace de quelques jours.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Le CFCM appelle les musulmans “à se préparer à célébrer très probablement la prière de l’Aïd à la maison”

Le pape François et l’imam d’al-Azhar participeront à la journée de prière et de jeûne le 14 mai