in

Finis “les mariages bruyants et exotiques” à Nice !

Mariage niçois, mariage sans joie ! Fêter dignement ce qui est censé être le plus beau jour de sa vie, surtout si des « youyous » sonores se mêlent à la liesse ambiante, n’est plus dans les us et coutumes de la cité azurée, ni de son maire, le très Sarkozyste Christian Estrosi, en pleine crise de droitisation aiguë.

 A compter du 2 juin, finis les « mariages  trop bruyants », comprenez un peu trop exotiques ! Ce nouveau concept, qui jette un froid et dissimule mal sa vraie visée, a germé dans l’esprit clientéliste du premier magistrat de la Ville, afin de donner des gages de sa préférence tricolore à son vivier d’électeurs potentiels, à la veille des législatives. 

Sortant sa botte secrète pour surclasser la lepénisation en marche de sa bonne ville, Christian Estrosi n’a rien trouvé de mieux que d’interdire les noces heureuses, surtout celles qui résonnent de cris, de sifflets, qui brandissent des « drapeaux étrangers », et dansent au rythme de musiques « folkloriques », sous peine de voir la cérémonie repoussée de 24 heures. Ces comportements sont "de nature à troubler la tranquillité (des riverains) et la solennité de l'instant" estime-t-il, sans craindre d’apporter de l’eau au moulin des nationalistes les plus cocardiers.

Nul besoin d'être grand clerc pour mesurer la portée discriminatoire de cette interdiction, qui cible exclusivement les unions maghrébines, au grand dam de l’opposition auprès de qui elle ne fait pas fureur, mais déclenche la fureur.

 Christian Estrosi peut toujours se cacher derrière son petit doigt, la finalité de sa dernière trouvaille honteuse n’abuse personne, et comme le dénonce à juste titre Abderrazak Fetnan, conseiller municipal PS, elle a la couleur, l’odeur et l’impact nauséabonds "des bombes sales qui préparent les élections", mais n’a rien de la petite mesure anodine et bienveillante, soucieuse du seul intérêt général.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’islamo-guignol Chalghoumi en tournée en Israël

François Hollande expulse l’ambassadrice de Syrie en France