in

Existe-t-il un “racisme d’Etat?”

Existe-t-il un "racisme d’Etat?"

Existe-t-il un "racisme d’Etat?"Au programme de L’esprit d’actu un entretien avec l’universitaire Olivier Le Cour Grandmaison qui revient sur la catégorie de “racisme d’Etat”. Spécialiste des question coloniales, Olivier Le Cour Grandmaison est l’auteur de plusieurs ouvrages dont“L’empire des hygiénistes. Vivre aux colonies”, Fayard, 2014.

Posted by Oumma.com on Thursday, December 7, 2017

Publicité

Au programme de L’esprit d’actu un entretien avec  l’universitaire Olivier Le Cour Grandmaison qui revient sur la catégorie de “racisme d’Etat”.  Spécialiste des question coloniales, Olivier Le Cour Grandmaison est l’auteur de plusieurs ouvrages dont“L’empire des hygiénistes. Vivre aux colonies”, Fayard, 2014.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Abou
    Tahar voici ma réponse,habitez vous en France ? Affiches dans le métro,les bus,catalogues des grandes surfaces,publicités télé,tout comporte maintenant des personnes noires à tel point qu une collègue antillaise d une de mes filles lui disait en riant l autre jour” la France c est quand même encore un pays ” Blanc” non? “.Vous vous plaignez de discriminations dans l orientation scolaire,d abord il vaut mieux être un bon électricien qu un bac plus 5 psycho au chomedu ,d autre part on n ´envoie pas les paresseux en médecine,pendant ce temps,sans se plaindre les asiatiques bossent et intègrent les grandes écoles.En France les classes réduites au CP concernent les REP,les ZEP et pas les écoles de la france périphérique.Rachida Dati,Najat Belkacem et bien d autres prouvent qu on peut réussir ici entre autre en politique…..Dernier point,la chance qu on a de vivre ici,un employé marocain dans ma grande surface me disait que sa fillette de deux ans avait été opérée d une malformation cardiaque à sa naissance et qu elle n aurait peut-être pas été détectée et soignée si vite chez lui.Une de mes voisines,marocaine également à un fils de 10 ans autiste.Tous les matins une navette vient le prendre et l emmène à l hôpital de jour,gratuitement,le ramène le soir. Merci quand même la France.Donc oui les choses s améliorent même si rien n est simple…Ah dernière remarque,les logements sociaux près de mon domicile ne comportent pratiquement plus ” un blanc” mais des familles maliennes, comoriennes etc…..Nous,francais d origine voyons tout cela et ne comprenons tout simplement plus ces plaintes incessantes.Les asiatiques aussi furent colonisés,mais au lieu de récriminer et de regarder sans arrêt en arrière retroussent leurs manches et réussissent. Vous devez pouvoir y arriver vous aussi.

  2. Merci pour ces propos justes et que l’on doit entendre plus souvent.

    Au racisme d’État, hérité des idéologies coloniales, il faut absolument parler du racisme structurel; l’auteur en fait mention sans le nommer. Il s’agit d’un racisme porté par les institutions (école publique, police, logement public…), mais aussi l’environnement culturel (pas de noirs ni d’arabes dans les publicités, pas de droit de réponse à la télévision sur les questions ayant trait à l’islam, rôles stéréotypés au cinéma, etc.) et enfin le monde du travail (discriminations à l’emploi et à la promotion). Ce racisme se caractérise par le fait qu’il perpétue les inégalités tout en privilégiant le groupe dominant de la société française. Une des conséquences est que la victime, comme celui qui est l’agent (volontaire ou non) de ce racisme, finissent par s’adapter et donc à faire d’un système inégalitaire et discriminatoire un état de fait socio-culturel permanent.

    Les exemples en sont hélas aussi nombreux que douloureux. La conseillère scolaire qui “naturellement” oriente tel élève noir ou d’origine maghrébine vers une filière technique, et ce même élève qui l’accepte parce que la voix de l’institution ne saurait être remise en question.

    Tout comme le racisme d’État, le racisme structurel illustre la schizophrénie de la république démocratique, et l’hypocrisie qui l’accompagne dans les discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Les Tunisiens, indignés, manifestent contre Trump et en soutien à la Palestine

Jérusalem : Trump rembourse le milliardaire des casinos Sheldon Adelson