in

Estrosi obligé d’enlever le drapeau israélien du fronton de la mairie de Nice

En hissant un drapeau israélien au fronton de la mairie de Nice, Christian Estrosi, le maire de la ville, qui prend cette dernière pour une colonie israélienne, a déclenché la colère sur les réseaux sociaux. Les critiques n’ont pas manqué de pleuvoir, certains internautes menaçant de venir l’enlever.

Estrosi, qui avait fanfaronné « j’assume », et qui avait eu l’obscénité de tweeter : «Face au terrorisme du Hamas, toutes nos pensées et notre soutien à Israël», n’a pas assumé longtemps.

Malgré les félicitations de l’ambassade d’Israël, le supporter de la colonisation et de l’apartheid a dû retirer son drapeau, et se le mettre ailleurs.

Publicité
Publicité
Publicité

Certains lui ont également rappelé qu’en 2014, lors de la Coupe du monde de foot, il avait interdit «l’utilisation ostentatoire» des drapeaux étrangers afin de «maintenir l’ordre et la tranquillité publique et éviter les débordements».

Il a par ailleurs interdit la manifestation de samedi à Nice, en soutien à la Palestine, ce qui n’a pas empêché plusieurs de centaines personnes de descendre dans les rues de Nice manifester.

A noter quand même que si les journalistes ont été prompts à parler du drapeau hissé, on n’en a pas vu ni entendu beaucoup rapporter que le maire fort en gueule avait été contraint de l’ôter malgré ses déclarations provocatrices.

Publicité
Publicité
Publicité

CAPJPO-EuroPalestine

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. En affichant sur le frontaux de sa mairie le drapeau d’un des deux belligérants en guerre non seulement M.Estrosi prend le parti d’Israël mais il importe le conflit dans sa ville de Nice. Celle-ci accueille pourtant de nombreux très riches touristes Moyen-Orientaux composés de rois, de princes et de princesses qui ont des biens et des comptes bancaires bien fournis en pétrodollars.

  2. Incroyable
    Quel hypocrisie !!!
    C’est les premiers à parler de l’importation du conflit…
    On nous parle de séparatisme,alors qu estrosi qui est président de la région Paca a octroyé un don au Fonds national juif, qui, sous couvert de reboisement, est impliqué dans la colonisation en 2017????
    Et montre clairement qu’il soutient le colonisateur et l’oppresseur.
    Constamment à défendre les chrétiens d’Orient et en Palestine on ne dit rien???
    Jamais une pensée pour les musulmans d’Orient ???

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Plus de 52 000 Palestiniens déplacés à Gaza, selon l’ONU

Dans la bataille pour la libération, Gaza est plus proche de Jérusalem que Ramallah