in

En Algérie, le gouvernement mise sur la langue anglaise

L’anglais, première langue étrangère enseignée en Algérie ? L’objectif est d’attirer plus d’étudiants étrangers.

Publicité

30 commentaires

Laissez un commentaire
  1. on aurait bien aimé que ceux qui sont derrière cette mesure hasardeuse, qu’ils nous fassent d’abord un diagnostic avec un tableau clinique pour nous énumérer les épineux problèmes dans lequel patauge l’université algérienne afin de voir si effectivement l’introduction d’une nouvelle langue pourra y remédier à tout ça.

  2. J’ai fait mes études de physique, il y a longtemps, en Français et en anglais, et je préfère la langue française.

    Le problème avec ce qui est français, ce n’est pas la langue, mais la doctrine éradicatrice que Mitterrand avait installé en Algérie.

    Cette doctrine est à l’origine des crimes contre l’humanité, destruction de la famille, misère, injustice, état militaro policier.

    La langue française n’a rien à voir.

  3. L’Algérie veut attirer des compétences étrangères ?
    Depuis 1990 jusqu’à nos jours environ 270 milles ingénieurs ont quitté ce pays de maboul .Le résultats d’une indépendance de façade.
    La première communauté expatrier dans le monde .

  4. Au Maroc, on veut retourner vers l’enseignement des disciplines scientifiques en français au secondaire !!! Il n’y a plus aucun neurone qui fonctionne au maroc.
    Quel est le bilan depuis nos pseudo-indépendances si on veut être objectif? quel est l’intérêt économique avec un centre de gravité qui a viré vers l’asie?
    De nombreuses voix au maroc demandent la même chose qu’en algérie mais que voulez-vous, le système a du mal à se détacher de ses maîtres. Il n’est même pas au courant qu’en france et en matière d’éducation, on est sorti du classement européen ( la petite Finlande est loin devant ) ou c’est sa manière de casser une génération entière comme il a fait à la fin des années 1980.
    L’algérie, à l’instar du Rowanda, a bien raison de vouloir mette les choses à leur juste place, choisir ce qui les arranges et enlever les freins qui les ralentissent

  5. Il faudrait peut-être commencer par enseigner dans les écoles du bon arabe et du bon français, puisque ce sont les langues que les Algériens possèdent déjà plus ou moins bien depuis leur enfance. Ensuite, penser à bien enseigner les différents dialectes amazighs qui font partie du patrimoine et que beaucoup d’enfants algériens possèdent depuis leur enfance …Et alors ensuite, fort logiquement, sur la base de ces langues bien apprises on pourra apprendre du bon anglais (et pas du globish imprécis !) mais aussi, au choix, du chinois, de l’espagnol, du portugais, du russe qui sont elles-aussi des langues de communication internationales importantes dans différentes régions du monde où l’Algérie a des intérêts. L’Algérie depuis l’Antiquité a toujours été trilingue, hamitique-sémitique-latin …Auparavant amazighs-punique-latin puis amazighs-arabe-français. Cela fait donc partie de son patrimoine le plus ancien.

  6. Primo l’algérie n’est pas berbère! on doit pas parler cette langue des sanglier et des loups, Secondo : il faut aussi mettre un terme a la langue coloniale qui ne représente pas nos aspirations et notre facon d’être, faire de l’anglais une langue National et internationl cela rends service aux algériens qui pourront l’a parler partout in the World bonne continuation…

    • @pmn
      “mettre un terme a la langue coloniale” ?
      Vous voulez sans doute parler de la langue des bédouins d’Arabie qui ont amicalement colonisé le Maghreb à la fin du 7e siècle ?

  7. rédige en anglais! l’algérie a été envahie en 1830 pour mettre fin à l’esclavage pas les musulmans de la méditerranée et dont Alger était le fief principal! pprends l”histoire mondiale!!!

  8. L’enseignement des langues en Algérie est un faux débat. Faux et dangereux ! Un piège idéologique. Un instrument de lutte pour le pouvoir. Aucune langue n’exclut l’autre. L’arabe est la langue officielle, le français est présent depuis plus d’un siècle et l’anglais doit être largement introduit dans les écoles et universités. Le chinois aussi… Rien de plus simple !
    Arrêtons cette guerre idiote.

    • parfaitement d’accord, c’est plus ou moins ce que je disais à soureba, une richesse n’en chasse pas une autre, on peux avoir les deux, ou les trois, ou plus….Et je suis aussi d’accord avec vous quand vous dite que c’est dangereux, car on est souvent proche de l’instrumentalisation idéologique. Même si en ce moment, et avec ce que nous montre ce pays, je ne m’inquiétè pas trop pour eux, ils seront bien se défendre.

  9. Qu’ils commencent par apprendre leur langue le berbère qu’ils s’unissent autour de cette langue ensuite ils pourront passer au niveau suivant…pour l’instant ils ne maîtrisent aucune langue.

    • Apprendre la langue berbère? C’est une langue régionale au même titre que le provençal, le corse ou le breton. Rien de plus. Je ne suis pas berbère je me fiche royalement de cette langue orale.

      • Commentaire honteux et indigne de la part d’un algérien, donc vous expliquez que la langue de vos ancêtres ne vaut rien au profil de la langue de vos maîtres anciens colonisateurs et bourreaux, vous êtes la honte de l’humanité, travestissez vous en “english boy” si ça vous chante avec un kilt écossais vos maîtres pourront vous contrôler plus facilement “yes sire” ! Pour sûr !

        • Les berbères ne sont pas mes ancêtres. Mes ascendants sont turcs…
          Et vous, vous êtes juste pathétique et pitoyable.
          Travestissement? Maîtrisez-vous voyons! Je ne connais pas vos mœurs et ne tiens pas à les connaître, mais elles n’ont pas leur place sur un site communautaire musulman…
          Les anglais ne sont pas plus mes maîtres que les français.
          Au jeu du léchage de botte et de la soumission, les berbères sont experts…

    • Les dialectes berbères, il n’y a pas une seule langue unie. Difficile de dire aux gens apprenez le berbère, lequel ? sans doute le kabyke, mais est-ce juste par rapport à toutes les autres composantes qui sont très importantes ?
      En tant que berbère je sais de quoi je parle.
      Certes ces variantes amazighes doivent être enseignées dans chaque région on est d’accord, mais la langue qui unit les algériens quels qu’ils soient c’est l’arabe.

  10. L’Algérie est un beau pays ,seuls des idiots stupides et ignares peuvent dire le contraire.Faut il rappeler qu’elle a une histoire riche et ce n’est pas pour rien qu’elle a été conquise par la France et avant la France , convoitée par les Vandales,ensuite par les Byzantins,les Arabes et les Turcs.Ce métissage a donné lieu à un peuple fier,libre,beau et combattif.Le Français est en perte de vitesse dans de nombreux pays africains francophones et constituent un frein à leur développement économique ,c’est pourquoi certains de ces pays comme le RWANDA ont décidé d’adopter comme langue principale l’Anglais en plus de la langue maternelle .

    • Ne vous déplaise, mais le français est une des langues qui progressent le plus dans le monde. Vous citez le Rwanda, mais chacun sait que cette orientation linguistique est la conséquence de la francophobie entretenue par son gouvernement.

  11. Pour remettre les choses en place Il faut se rappeler le programme de Mme Benghebrit Qui voulait absolument “nationaliser les programmes scolaires Immédiatement ce fut une levée de bouclier contre cette initiative La nouvelle directrice de L’UNESCO reproche une telle initiative et condamne un telle conduite .Réaction tout ce qu’il y a de plus naturel de l’Algérie et des Algériens L’interprétation des français est des plus négatives tout ce qui touche à leurs intérêts

  12. Si l’objectif est réellement d’attirer des étudiants étrangers, je me demande quel maboul choisira l’Algérie et non des pays véritablement anglophones (et plus développés) comme l’Australie et tant d’autres.

    Sûrement que l’objectif est plutôt de se défaire du français tout court. Et c’est leur droit !

    • Bonjour,
      les mobilités inter-africaine sont très importante, même si vu depuis l’Europe nous avons énormément de mal à nous en rendre compte. Additionné à une très très grande soif de connaissance, des universités loin d’être mauvaises, et un pays bien plus développer que d’autre à l’échelle de ce contient; je pense que cela peut êtres un paris gagnant. Surtout que je ne pense pas qu’ils “élimineront” la langue française, mais ils l’additionneront à l’anglais. Imaginer le potentiel d’étudiant (anglophone+francophone), cela devient considérable. Il faut voir que l’éducation supérieure est un “marché”, et plus vous avez d’étudiant, plus vous avez de chance de trouvé / produire (je n’aime pas ces terme…) une pépite.
      cordialement

      • Dans ce cas… ils auraient proposés de donner la possibilité à certains établissements de choisir l’anglais lorsque d’autres miseraient sur la continuité avec le français (et l’élite universitaire déjà formé dans cette langue).
        C’est malheureuse en toile de fond une mesure revencharde et populiste pour beaucoup de faibles du cerveau… Selon eux l’Algerie serait victime d’une complicité de la France dans la corruption au pays et l’incurie généralisée…

        Premièrement, la corruption n’existerait pas si il n’y avait pas des corrompus qui ont toujours eu l’outre-cuidance de se présenter comme des virulents ennemis de la France et des puissances étrangères… Deuxièmement, une langue est un outil. L’ arabisation chaotique n’a apparement pas porté ses fruits et à l’epoque toute une élite fut dénigrée et sous utilisée sous prétexte qu’ils utilisaient la langue du colonisateur et suprême insulte qu’ils étaient plus à l’aise dans celle-ci que dans la langue arabe, langue du pays. Excusez les d’avoir été instruits et de prendre un malin plaisir à s’exprimer du mieux qu’ils peuvent avec celle-ci. Des algériens éduqués dans la langue française m’ont expliquer le gâchis qu’il y a eu à cause de complexés sous instruits…

        • je préfère voire le bon côté des choses, et je souhaite le meilleur à tout les pays voisin du mien. La réforme n’est pas encore faite, laissons lui une chance d’être bien faite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’Aid El Adha sera célébré le dimanche 11 août selon l’Arabie saoudite

Matloub : l’initiative en ligne qui aide les gens du monde entier à donner des livres à la Palestine