in

Elias Sambar: «Qui va ramener les 18 000 enfants tués à Gaza ? Il n’y a plus personne dans le monde qui pense que l’armée israélienne est très morale»

Elias Sambar, historien, poète et essayiste palestinien, appuie là où le bât blesse cruellement et cyniquement : « Qui va ramener les 17 000, 18 000 enfants tués à Gaza ? Il n’y a plus personne dans le monde qui pense que l’armée israélienne est une armée très morale ».

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On vit une époque dans laquelle les valeurs sont inversées : le criminel est considéré comme une victime, le violeur se voit accorder dés circonstances atténuantes (faut-il séparer l’homme de l’artiste disaient certains face à un cinéaste trop entreprenant),un animateur pédophile sévit encore sur une chaîne, le rn-haine n’a jamais été aussi proche du pouvoir… la liste est interminable. Ces victimes de la barbarie des dirigeants Israéliens genocidaires restera gravée dans le marbre de l’Histoire. Paix à l’âme de ces victimes. Que Dieu les englobe de Son Infinie Miséricorde.

  2. Le sionisme , toute religion confondue, est une pensée qui tue les enfants
    ce n’est pas un avis, c’est un événement qui s’est répété plusieurs fois par jour, pendant neuf mois et ce n’est pas encore fini.
    Personne au monde ne peut prouver le contraire, parce qu’un événement est absolu.

    A mon avis, il n y a qu’une seule solution à ce problème :
    Tous les envahisseurs de Theodor Herzl , doivent regagner leur pays d’origine.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Hommage à Jean-Claude Lefort, ancien président de l’AFPS, mort à 79 ans

Beauvais : l’auteur du tag islamophobe sur la mosquée Hamza condamné à un an de prison