in

Drone abattu par l’Iran : Trump a ordonné une riposte, avant de se raviser

Depuis que le drone américain a été abattu par l’Iran, les tensions entre Washington et Téhéran se sont aggravées. Selon le New York Times, Donald Trump aurait ordonné des frappes contre des installations iraniennes, avant de se raviser. …

Publicité

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. A propos de QI de confetti
    Se « défendant » contre la … seizième femme –excusez du peu- l’accusant d’agression sexuelle, Trump se fend d’un « Ce n’est pas mon genre de femme » hé bé mon cochon… quasi un aveu… et c’est à ça qu’a été confié l’avenir de la terre… Heureusement qu’il y a un Dieu…
    N’importe qui d’autre aurait dit « Je ne suis pas, je n’ai jamais été l’homme qu’elle décrit et je lui colle de suite un procès pour diffamation »,
    Ou alors « jamais je ne toucherai une femme contre son gré »,
    Ou encore « on m’avait prévenu que la notoriété m’exposerait à ce genre de diffamations au ras des pâquerettes mais 16 fois de suite ça devient lassant à la longue, mes adversaires feraient mieux de m’attaquer sur mon bilan s’ils le peuvent»
    Ou quoi que ce soit de cohérent comme réaction d’un innocent mais non, il a fallu qu’il dise quelque chose comme « Si ça avait été mon genre de nana j’aurais éventuellement fait l’effort d’essayer de me souvenir si un jour de cuite, une veillée électorale ou alors un soir où je me serais senti un peu seul et con … mais elle non, c’est probablement faux puisqu’elle n’est pas mon genre et qu’il est de notoriété publique –tous les violeurs vous le confirmeront- que dès qu’ils s’aperçoivent à la lumière que la victime n’est pas leur genre de nanas, ils présentent des excuses et vont prendre une douche histoire de se calmer… » aaahhh misèèèèèèèèère.

  2. Le détroit d’Ormuz est une voie d’eau étroite, large d’une quarantaine de kilomètres seulement, dont les Etats riverains sont l’Iran et le sultanat d’Oman.

    Par convention, L’Iran et le sultanat d’Oman s’entendent sur les premiers 20 kilomètres des côtes des Etats.

    Rappelons que l’”espace aérien international” est la zone non couverte par les espaces aériens nationaux.

    Autrement dit, au niveau du détroit d’Ormuz, il n’existe tout simplement pas “d’espace aérien international”.

    Dans ces conditions, le fait que le drone espion américain se trouvait dans “l’espace aérien international” est impossible…

    Qui cherche des prétextes ? Pourquoi ? Jusqu’à quand ?… Ce spectacle pitoyable aux conséquences incalculables se déroulant à la barbe du Monde stupéfait …

    Ah ! Au fait, qui sont les Etats-voyous ?

  3. Didier Lestage bonjour ,relisez bien son commentaire , il a cité la violation des espaces aériens , la violations du droit international et en dernier la violation des droits de l homme du pénitencier spécial us le tristement célèbre Guantánamo

  4. Il faudrait que les Yankees se calment un peu et laissent les autres se développer en paix. L’Iran n’a jamais agressé personne ces 4 derniers siècles.

  5. Ce président et avec tout le bruit qu’il fait représente la difficulté et le désespoir américains.
    Peut être nous annonce-t-il le cauchemar américain?!

  6. reculer pour mieux sauter,une guerre n’est jamais bonne surtout en democratie et a l’approche des elections on doit se calmer,ce qui est sur, ils savent qu’ils peuvent faire mal,si il y des bombes de l’autre cote et bien se sont d’autres arabes qui ont payeront le prix,donc les americains seront gagnant des deux cotes,ils venderont plus d’armes et tout le monde est content,rendre une zone pas sur, favorise tous les vendeurs d’armes.

  7. Ces yankees ont ,rappelons-nous, sans vergogne violé l’espace aérien de l’Afghanistan, de la Syrie,de la Libye, du Yémen.Ils ont l’audace de demander l’impunité alors qu’ils sont coutumiers des violations du droit international et pire des droits de l’homme.IL suffit de prendre quelques exemples récents de ces violations:le Vénézuela, l’Irak, Guantanamo…
    Je ne comprends pas pourquoi ce bellâtre de pître larbin exige que l’Iran doit obéir à l’impérialisme comme Pétain s’est couché devant Hitler.

    • Je vous laisse à vos estimations de ce qu’est une violation de l’espace aérien dans certaines circonstances, mais me permets de vous rappeler que Guantanamo, que vous citez comme exemple, est une base militaire US, et un survol de cette base par les avions US ne peut évidemment pas être une violation. A moins, bien entendu, que vous ne fassiez allusion, sous le nom de Guantanamo, à un autre fait correspondant au viol de l’espace aérien cubain, mais dans ce cas, il faut le baptiser autrement.

  8. Une chose certaine,
    L’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak sont liées au programme nucléaire de Téhéran.
    Sans le soutien de Téhéran, l’armée américaine n’aurait pas pu envahir les deux pays.

    L’Amérique sans Téheran n’est rien au moyen orient,
    Washington décidé seulement de punir l’Iran,
    Anéantir l’armée Iranienne veut dire la fin de l’armée américaine en orient.

    Le régimr de Téhéran demande plus, on lui répond qu’il a été bien payé, il doit obéir.

      • @Reedouane,
        Pas du tout à coté de la plaque. Souvenez-vous de “L’Irangate”, les armes achetées par l’Iran aux US. Avec comme intermédiaire ………………. Israel.
        En général, les intermédiaires sont des facilitateurs parce qu’ils ont de bonnes relations avec les 2 parties.

      • Géographiquement oui.

        Un homme ne peut pas être dans deux endroits différents en même temps et c’est pour cela que le nombre deux est différent du nombre un.

        Le cerveau de l’homme peut être partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’ultra pro-israélien Frédéric Encel, maître de cérémonie au Quai d’Orsay

Lettre ouverte à Anne Hidalgo : Place de Jérusalem à Paris