in ,

Des personnalités musulmanes signent une tribune dans “Le Monde” pour une réorganisation de l’islam de France

Elles se prononcent d’une seule voix en faveur de la réorganisation du culte musulman dans la République française, plusieurs personnalités musulmanes, parmi lesquelles figurent Hakim El Karoui, Mohamed Bajrafil, Tahar Ben Jeloun, Mohamed Chirani, Azzedine Gaci, Hayette Hamidi, Hosni Maati, Tareq Oubrou, pour ne citer que celles-ci (voir liste complète ci-dessous), ont signé une tribune dans Le Monde afin d’appeler à sa mise en oeuvre toutes affaires cessantes.

« Quels sont les objectifs de cette réorganisation ? Le bien-être des fidèles et des ministres du culte (imams) mais aussi la concorde nationale et la paisible insertion de l’islam dans la République », expliquent en préambule les signataires de cet appel pressant, avant d’alerter sur le caractère d’urgence que revêt cette nécessaire évolution.

« Aujourd’hui, il y a urgence. Les luttes à mener sont en effet nombreuses : contre l’extrémisme ou l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiques et/ou terroristes mais aussi contre les discriminations dont souffrent les musulmans. Il faut aussi donner toute leur place aux femmes dans l’organisation du culte musulman et la gestion des institutions islamiques. Il nous faut enfin lutter contre les nombreux abus liés à la désorganisation actuelle et ceux qui en profitent pour fournir des prestations médiocres », détaillent-ils, tout en plaidant instamment pour une régulation des différents marchés liés au Halal et au pèlerinage en Terre Sainte.

« Cette régulation se fera par le biais d’une nouvelle organisation dont nous avons posé les fondements le 25 novembre, lors d’une réunion qui a rassemblé plus de 80 personnes », précisent-ils, en faisant référence à l’instauration de l’AMIF, l’Association musulmane pour l’islam de France, une « structure neutre » dont le conseil d’administration sera composé de « personnes n’ayant aucun conflit d’intérêt ».

Quelles seront les principales missions de la structure présentée comme la pierre angulaire de l’impérieuse réorganisation de l’islam de France ? « Elle sera chargée de travailler pour les fidèles et les consommateurs musulmans. Elle collectera de l’argent en organisant mieux le recueil des dons, la gestion du pèlerinage et toute la chaîne du halal. Elle réinvestira l’argent collecté pour permettre aux religieux de mener leur travail, pour améliorer la réflexion théologique, pour aider à la formation des imams, pour les financer, pour lutter aussi contre les discriminations faites aux musulmans, l’islamophobie, la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme », indiquent-ils.

Créatrice de synergies fructueuses, l’AMIF aspire à fédérer toutes les « bonnes volontés », parmi les « femmes et les hommes», les « professionnels religieux ou acteurs de la société civile ».

« Cette organisation œuvrera à la diffusion d’un discours théologique islamique éclairé. Pour ce faire, elle s’emploiera énergiquement à fédérer toutes les voix de cet islam respectueux de notre République laïque pour qui Liberté, Égalité, Fraternité sont des idéaux universels, qui permettent de concilier citoyenneté républicaine et foi individuelle », concluent ces différentes personnalités musulmanes, qui exhortent à sortir de « l’immobilisme » pour inaugurer une nouvelle ère.

Les signataires de cette tribune 

Farid ABDELKRIM : comédien
Mourad AISSAOUI et Bernard Arman, président de l’association AMEA
Abdelkader ARBI, ingénieur
Lalla AYATILLAH : militante associative
Taoufik BARBOUCHA, président de Renovo
Mohamed BAJRAFIL : docteur en linguistique, imam à Ivry
Nordine BAZIZ, artisan taxi
Abdelghani BENALI, professeur à l’INALCO, imam de Saint-Ouen
Sadek BELOUCIF : Chef du service d’anesthésie-réanimation à l’hôpital Avicenne de Bobigny
Tahar BEN JELOUN, écrivain
Malik BEZOUH, physicien et essayiste
Houari BOUISSA : historien
Aziza BOUSTER : conseil en communication
Abderrahim BRAIHIM : imam
Mickaël Abdelghafour BUQUET : cadre et responsable associatif
Abdelnor CHEHLAOUI, banquier d’affaires
Mohamed CHIRANI, essayiste
Omar DAKIR, président association ACEF (
Moussa DIAMBELE, président d’association
Hakim EL KAROUI : chef d’entreprise et essayiste
Najoua ELATFANI: cadre d’entreprise, ancienne présidente du Club du XXIème siècle
Azzedine GACI : imam, recteur de la mosquée de Villeurbanne
Nordine GHILLI, chef d’entreprise
Farid GRINE, aumônier de la prison de Fleury-Merogis
Faker KORCHANE : président association pour la Renaissance d’un Islam mutazilite
Nafissa KERBADOU : militante associative
Hayette HAMIDI : avocate, présidente de France Fière
Yacine HILMI : directeur de l’association HOZES
Hassan IZZAOUI, recteur et imam de la mosquée de Limoges
Mahmoud HUSSEIN, écrivain
Rachid LAHLOU : fondateur et président du Secours Islamique
Hosni MAATI : avocat
Abdelali MAMOUN, imam
Anne Sophie MONCINAY et Eve JANADIN, Cofondatrices des Voix d’un islam éclairé
Abdelhaq NABAOUI : aumônier national des hôpitaux
Souad al OUAZZANI, consultante
Tareq OUBROU : imam, recteur de la mosquée de Bordeaux
Ibrahim SOREL KEITA, professeur de droit à l’IRFASE, militant associatif

44 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je n’adhère absolument pas à cet islam DE France pourquoi faire d’abord ? ? Le coran est un code de la vie simple à comprendre le licite et l illicite sont clairement expliqués pour d’autres passages on peut se référer aux livres détaillés dont regorgent les bibliothèques islamiques. Après chacun est libre de pratiquer comme il l’entend

  2. Donc engros, ces gens veulent créer une organisation cultuelle, en laïcité et dans le principe de liberté des cultes aucun problème mais pourquoi s’adressent-ils à la gouvernanc Française au nom de l’ensemble du culte Musulman? Qu’ils la créent leur organisation à leur gré, qu’ils rassemblent les fidèles s’ils en trouvent, mais c’est leur affaire. Le principe de laïcité, donc de liberté des cultes et d’indifférence de la gouvernance envers les cultes le leur permet. Sauf qu’il permet à d’autres Musulmans de se gerrer avec d’autres organisations. Ce qu’ils demandent est un monopole, c’est contraire à la constitution, il n’y a rien d’autre à dire. Agréons leur projet s’ils en ont un, mais opposons-leur notre indifférence je crois que c’est suffisant à ruiner d’avance leur éventuel projet. Incroyable que l’Immonde valide cette démarche et cette prétention illégale et finalement impossible Si d’aventure la gouvernance Française validait ce projet monopolistique et dérogatoire au droit commun, si la gouvernance Française validait une gestion unique du cute Musulman, alors je déserterai la mosquée et ne comptez pas sur mes contributions et je n’acquitterais aucune taxe dérogatoire. L’Islam d’état Français, je refuse tout net, si les imans ouvriers disparaissent remplacés par les salariés fonctionnaires qu’ils veulent instaler, je n’écouterai pas leurs khotbas certainement insipides.

    Organise-t-on le Christianisme de France, le Judaïsme de France? Non, donc pas question.

    Je suis le Croissant de lune, j’ai parlé.

  3. @Zig

    En effet, la séparation entre état et religion doit continuer à primer. C’est simple, mais pas évident dans nombre de pays anglo-saxons, entre autres.
    S’agissant des FM, ils ne sont pas majoritaires chez les musulmans qui vivent en France, mais le sont au sein des organisations communautaires. Je note aussi une influence assez crispante de plusieurs pays étrangers, comme le Qatar, l’AS, et la Turquie, pays sponsors du terrorisme, mais on peut y rajouter le Maroc et l’Algérie qui le combattent. Sauf qu’il est un peu étrange de voir des pays étrangers écrire le dogme des musulmans français.
    Ceci dit, les autres religions sont influencées de la même manière, et on n’y peut pas grand chose, sauf à renoncer à la laïcité.
    Enfin, le fait d’avoir sur un même territoire plusieurs religions différentes est toujours source de conflits violents. Même si les lois laïques tentent d’apaiser les conflits, nombreux sont les intervenants extérieurs qui cherchent au contraire à mettre de l’huile sur le feu, comme Erdogan en Allemagne. (Ou les pakistanais en GB)
    C’est un gros problème car la population d’accueil ne peut que réagir tout aussi violemment.
    En fait, la disparition des religions ne solutionnerait pas tout, mais ça résoudrait quand même une bonne partie des tensions. On aurait moins de guerres, moins de génocides, moins de dictateurs. …. Ok, on en aurait encore. Mais moins.
    Paraphrasant cet abruti malhonnête* de Malraux, je risquerais bien: “Le XXIème siècle sera religieux, et partira en fumée”.
    * Selon De Gaulle, qui l’a quand même employé.

    • Patrice

      Votre obsession des FM commence à inquiéter…
      Où voyez-vous l’influence des FM en France??? Par exemple, dans quels propos, écrits Marwan MUHAMMAD serait proche d’eux??? Et j’aimerais bien une réponse factuelle s’ils vous plait (avec preuves à l’appui), car pour TR vous ne m’avez jamais répondu avec des faits…
      Pour le reste, je vous rejoins sur votre analyse à une chose près…
      En France, l’islam n’a pas de problème avec les autres religions dans l’ensemble. Il a un problème avec le laïcisme dogmatique…

  4. Re-salam, un correspondant a questionné sur qui est Hakim El-Karoui. A la base, il est ou était banquier de son métier, banquier d’affaire. Conseiller du dictateur Tunisien Ben-Ali pour lui apprendre comment bien voler son pays. Et dernièrement, dans une vidéo reprise par le site de la oumma, il s’est présenté comme bénévole et désintéressé, tiens donc, pour gerrer les affaires et les biens cultuels des Musulmans.

    Un autre personnage alors là me surprend, Tahar Ben Jelloul. Plus que déconstructiviste habituel, il va jusqu’à suggérer que le Coran est changé au seul motif qu’initialement il ne contenait pas de voyelles qu’on aurait rajouté. Le moindre Arabisant ou connaisseur d’autres langues à déclinaison flaire son ignorance à des années-lumières. Je ne comprends pas, vraiment ça ose tout!

    Croissant de lune.

  5. Amon avis il faut l’avis des intellectuelles Musulamns au sens propre du mot, dans le temps en algérie on avait un Certain Ibn Badis grand réformateur de l’islam moderne, il y a ausi Malek Bennabi excellent penseur Musulman qu’il faut prendre en compte, et effacer tous ces groupes tous ces factions des frères et autres salafistes, chites et je ne sais quoi bonne chance.

  6. Anna je ne pense pas que votre pratique represente l’islam obscur ; c’est le fait de vouloir forcer les gens a pratiquer d’une certaine maniere qui est obscur; le fait de rejeter aussi les autres religions et les athées est aussi cet islam obsur qui n’est pas le plus present sur le site d’ailleurs

    • Sylvie Anne

      Rejeter les autres religions et les athées ne relève pas de l’islam obscur. Ce n’est pas islamique.
      Je sais que je me répète, mais il suffit de lire les textes. Prendre le temps de lire, dans le coran, les passages qui parlent des autres religions ou de ceux qui ne veulent pas croire. Ce sont de multiples “savants” qui, soit par ignorance, mauvaise compréhension, ou par intérêt… qui figent l’esprit du coran voire détournent son message.

    • Ce n’est pas la religion islam qui est obscure ce sont les gens qui interprètent mal le contenu de cette religion. Avec un couteau vous faites à manger ou vous allez tuer votre voisin, ce n’est pas le couteau qui sera incriminé. Ainsi en est il de cette religion ce sont les citoyens qui n’arrivent pas à assimiler ou à s’adapter. Car l’islam s’insère dans toute votre vie et la difficulté peut être vient de là.

  7. en lisant tous ces noms des pauvres gars qui n’ont rien absolument rien n’avoir avec l’islam, ils se disent qu’ils sont musulman juste pour la Pub! maiss sont entrain de mentir e eux même! tiens ce tahar ben jaloul bientôt kamel doud aussi et pourquoi pas rachid boujedra tfouh…

    • Pourquoi n’auraient-ils rien à voir avec l’islam ? Parce-qu’ils ne vont pas dans votre sens ? Personne n’a la science infuse et tout le monde peut se tromper mais ces gens ont au moins le mérite d’être des intellectuels et font écho aux 750 versets du Coran qui nous encouragent à réfléchir et à chercher le savoir.

  8. Comme disait Abou el Ala el maari, il y a plus de 10 siècles.

    Le monde se divise en deux,
    Des gens qui ont une religion et pas de cerveau.
    Des gens qui ont un cerveau et pas de religion.

    L’histoire lui a donné raison un demi siècle aprés sa mort.

      • A mon avis et sans prétendre avoir raison
        Ce n”est pas possible , le monde n’a pas une seule reponse à la question
        ” pourquoi l’homme est sur terre”

        Si on me demande que ce que je fait dans une maison, je dirai que je suis propriétaire, ou locataire ou invité à y entrer.
        Sinon je serai un voleur.

  9. Salam. Le diable est dans les details. C’est quoi un “Islam éclaire”? ils disent Islam DE France et non Islam EN France. il y a nuance tout de meme. L’avenir nous édifiera

  10. Comme tout musulman, je suis pour la réforme du choix des institutions qui nous représentent, mais je serais opposé à toute tentative de dénaturer ou affaiblir l’Islam en prétextant réformer ces mêmes institutions. Les hommes qui nous représentent doivent être très pieux et très instruits, surtout pas opportunistes ou carriéristes, mais ça m’étonnerais que cette réforme tend vers cette direction.

    • Jam vous oubliez une autre caractéristique. Il faudrait qu’il ne soit pas un obsédé du sexe car par les temps qui courent les religieux assoiffés de sexe pullulent.

  11. Gageons que l’ere des salafistes et des FM -frères musulmans- (frères Ramadan aussi) soit révolus. Ces officines ont trop longtemps manipulés les masses musulmane en perte de repère identitaire ou souvent en situation d’echec scolaire.

    Initiative de ces personalités à saluer, encourager.

    • Il faut prendre cette initiative pour l’expression d’une sensibilité de l’islam de/en France et non de sa totalité. Quand on lit les noms des signataires, on peut même donner un nom à cette sensibilité : le “courant légitimiste”. Entendez cette tendance qui a toujours existé dans l’histoire de l’islam et qui s’est toujours caractérisé par sa proximité -pour dire les choses gentiment- avec les pouvoirs en place.

      • Salam Houcine,

        Donc la liste représente les “MUSULMANS MODERES” qui pratiquent “L’ISLAM ECLAIRE”.
        Heureusement que j’ai le choix de pratiquer l’Islam OBSCURE (prier 5 fois par jour, jeuner le Ramadan, donner la Zakat, etc..) pas d’alcool, ni de porc, pas de fornication ni d’adultère, pas d’usure, etc. Allah merci que ce choix existe toujours

        • Salam Anna. Je n’ai pas parlé de musulmans modérés mais de musulmans proches des pouvoirs. Vous auriez dû comprendre que ce n’est pas un compliment.

        • Ce que vous décrivez, chère Anna (prier 5 fois …pas d’usure), c’est tout simplement l’islam. J’ose espérer que personne n’osera accoler l’étiquette ‘obscure’ à cet islam-là.

          Que la paix soit sur vous

        • C e terme d’islam modéré n’existe pas, il y a des musulmans tout court. Et c’est tout. Ceux qui parlent d’islam modéré ce sont les personnes qui veulent chambouler l’islam et provoquer des changements dans cette religion qui dérange.

      • Le courant légitimiste (ou proche du pouvoir) dans ce cas s’applique plus vigoureusement avec les premières écoles. On est d’accord sur le fond. Les écoles de hadith et même le sunisme (dit ahl us-sunna wal djama3a) a été encouragé voir choisi par les différents califes Omeyades puis Abassides. Le shéma est identique avec le schiisme et son empire fatimide.
        Il n’y a que du politique au final. L’islam a toujours été le théatre d’une lutte de pouvoir

  12. Je le dis clairement et sans détoure vous pouvez construire un islam de france tout ce que vous voudrez mais ce qui distingue le croyant d’un non croyant c’est la pratique de la prière et je vois mal un maire céder un terrain pour une mosquée vous n’aurez aucune concession.Des petites salles merdique et rien de plus quand d’autres ont des superficie d’ambassade américaine.Donc je vois pas trop l’intérêt d’une collecte d’argent sinon à payer des gens pour rien.D’ailleurs mêmes el Karaoui dans son avant dernière vidéo est presque gêné que la collecte d’argent servira aussi pour des lieux de culte .N’oubliez pas qu’officiellement la France est en guerre permanente avec des pays musulmans ;Irak,Syrie,Iran,Mali,Liban,Lybie,Afghanistan,Soudan,Palestine!

  13. 1. Regrettons d’abord qu’Oumma n’ait pas rapporté une autre initiative importante (celle de Marwan Muhammad) comme elle le fait -logiquement et légitimement- avec celle-là.
    2. Mise à coté des autres initiatives, celle-là est la preuve, s’il en fallait encore, de la diversité du paysage musulman français.
    3. La sensibilité qui s’exprime à travers cette tribune est celle qu’on qualifiera de “légitimiste”. Celle qui, pour ne prendre qu’un exemple, ne met pas dans ses objectifs prioritaires l’autonomie des musulmans par rapport au pouvoir.
    4. Il est sain que plusieurs sensibilités s’expriment, presque en même temps. Il serait encore plus sein et plus utile que ces sensibilités arrivent à organiser une coexistence fraternelle et acceptant la diversité de l’islam de/en France.

  14. Bonjour, salam . Loin de cette France que j’admire et, partant, que j’aime, je voudrai applaudir à cette initiative et féliciter ses promoteurs. Auteur sur le tard d’une traduction que d’aucuns ont trouvée ”pas comme les autres”, je me réjouis à l’idée de pouvoir m’impliquer dans ce mouvement en y introduisant la troisième édition de mon ouvrage à paraître sous peu. LE CORAN POUR LES FRANCOPHONES aux éditions ”La Croisée des chemins” de Casablanca. Cordialement.

  15. Bonjour, sala . Loin de cette France que j’admire et, partant, que j’aime, je voudrai applaudir à cette initiative et féliciter ses promoteurs. Auteur sur le tard d’une traduction que d’aucuns ont trouvée ”pas comme les autres”, je me réjouis à l’idée de pouvoir m’impliquer dans ce mouvement en y introduisant la troisième édition de mon ouvrage à paraître sous peu. LE CORAN POUR LES FRANCOPHONES aux éditions ”La Croisée des chemins” de Casablanca. Cordialement

  16. Mon dernier commentaire, sur un fil identique avait été censuré. J’y relevais la collecte d’argent.
    L’idée est bien sûr toujours la même. Taxer les activité présumées islamiques, comme le celles en lien avec le halal ou le hadj.
    L’autre idée est louable: Contrer les FM, qui sont aux manettes partout, et relaient des idées fondamentalistes.
    Sauf que les solutions proposées me paraissent assez peu démocratiques, et exhaustivement incompatibles avec la loi de 1905.
    Sauf que ça va vite virer au panier de crabes adoubé par l’état.
    Je comprends l’intention des signataires, mais je les mets en garde. Le remède risque d’être pire que le mal.
    Amen.

    • Les FM s’il existent en France ont très peu d’influence et pour ne pas dire sont inexistants. C’est un pure délire entretenu par la presse et autres forces hostiles à l’islam. Si il y a des idées fondamentalistes ces dernières sont essentiellement diffusées par le net ce qui les rends bien plus dangereuses encore car elles arrivent sans filtre au sein des foyers.
      Pour le reste de votre développement, je suis d’accord avec vous. On est face à une “Prise illégale d’intérêts” sur le marché de l’Islam.
      Tous ces individus (les Hakim Karoui, Ben Djelloun, Tarek Obrou, etc…) sont des affidés au pouvoir, et rien dans leur comportement passé n’engage à la confiance. Ils ont toujours été du côté du manche. Ils sont à mon avis en opération commandée. Le pactole est énorme et en fait saliver plus d’un. On ne peut éviter les tentatives du pouvoir de vouloir contrôler le mouvances du corps social.
      Je vous rejoins complètement, le remède sera pire que le mal.
      Je pense que l’islam “En” France se bâtira sur les deux générations à venir, sans le “secours” de nervis du pouvoir. Il sera érigé par des musulmans natifs de France, se sentant légitimes dans leur pays et non par des pièces rapportées connaissant à peine les us et coutumes français.

  17. J’attends avec impatience ce qui va naître de cette association.
    Sera t elle officielle ?
    J’espère que vous ferez du bon travail et que nous musulmans de France nous
    pourrons être avec vous dans cette démarche de réorganisation de l’Islam de France.
    Car c’est à nous musulman de résoudre les problèmes des musulmans et à personne d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des sénateurs américains accusent Mohamed Ben Salmane “d’avoir ordonné” le meurtre de Khashoggi

Le “Mitzvah Day”, une action caritative qui fédère musulmans et juifs