in

Des centaines de femmes défilent à Bagdad pour défendre leur droit de manifester

« La révolution, c’est moi« , c’est le cri lancé par des Irakiennes, bien décidées à faire entendre leurs voix. Depuis octobre, l’Irak est secoué par une révolte populaire contre la classe politique actuelle. Ces femmes répondent au leader chiite Moqtada Sadr, opposé aux protestataires, mais pas seulement. Le conservateur estime que la mixité dans les manifestations met en péril la religion, la morale et la patrie.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. La femme est l’avenir de l’ homme, comme dirait le poête !
    Les femmes de tous les pays arabes doivent pouvoir imiter leurs soeurs irakiennes !
    Longtemps méprisées et relayées au second rôle, elles doivent à présent prendre leur destin en mains et montrer aux hommes qui les dirigent, le chemin de la vérité, de la liberté et de la paix !

  2. La politique de guerre americano-iranniene, a fait de la femme en Irak un objet , une prostituée (femme libre au sens du clergé de Téhéran). et dans le meilleur des cas une veuve.

    On les pousse à manifester, non pas pour leur honneur et dignité , c’est déjà perdu, mais pour la suite du film.

    On crée un problème, on incite les gens à la manif, on donne des solutions et on reste toujours des anges.
    Le rêve américains appuyé par le dogme iranien.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Qui a tué Malcolm X ? Le procureur de New York décide de rouvrir l’enquête

A 75 ans, cet Égyptien est le footballeur professionnel le plus vieux au monde !