in

Démission du directeur général d’Al Jazeera

M. Waddah Ghanfar, directeur général d’Al Jazeera, a démissionné mardi 20 septembre, moins de deux semaines après des révélations Wikileaks établissant une proximité du directeur de la chaine transfrontière arabe avec l’administration américaine à propos notamment de la couverture des événements d’Irak. Un membre de la famille princière a pris la direction de la chaine, en remplacement de M. Ghanfar qui était en poste depuis 2003.

L’étoile d’ Al Jazeera au zénith de la popularité pour sa couverture des soulèvements populaires d’Égypte et de Tunisie a commencé à pâtir de la duplicité dont elle est accusée dans son comportement dans la suite des événements privilégiant la couverture de la contestation en Libye et en Syrie, faisant preuve d’une extrême discrétion concernant les pétromonarchies, particulièrement Bahrein, ainsi que le Yémen et la Jordanie. Plusieurs journalistes dont le directeur vedette du Bureau de Beyrouth, Ghassane ben Jeddo, avaient démissionné en signe de protestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une “petite bonne” de 11 ans tuée au Maroc

Rached Ghanouchi je te découvre !