in

La crise des Rohingyas réfugiés au Bangladesh

 

Les Rohingyas, communauté musulmane au Myanmar, font partie des minorités les plus persécutées au monde. Ils sont probablement victimes de crimes contre l’humanité d’après l’ONU. La dernière vague de répression militaire en octobre a poussé des dizaines de milliers d’entre eux à fuir au Bangladesh. Nous nous rendons aux côtés des humanitaires notamment européens dans un camp de Kutupalong où les conditions de vie sont très difficiles.

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne le cerveau lorsque nous jeûnons ?

Amnesty International lance une campagne de boycott des colonies israéliennes