in ,

Covid Tadjikistan : une femme médecin fait don de l’argent économisé pour le Hajj à son hôpital rural

Patiemment, sous par sous, et sans jamais se plaindre, Shirin Nazirmadova, une femme médecin tadjike, a économisé des années durant afin d’accomplir le Hajj, ce grand voyage de toute une vie, empli de dévotion, vers les hauts lieux saints de l’islam, à La Mecque et Médine.

Alors qu’elle touchait au but, étreinte par l’émotion, c’est une cruelle désillusion qui l’attendait au bout de ce long chemin, fait de privations mais éclairé à la chaude lumière de la foi. Coronavirus oblige, l’Arabie saoudite n’a eu d’autre choix que de réinventer un grand pèlerinage en nombre très limité, accessible seulement à 1 000 fidèles âgés de moins de 65 ans, résidant déjà dans le royaume et en parfaite santé.

A l’orée de la soixantaine, le rêve de cette musulmane très pieuse s’est brisé en mille morceaux. D’abord anéantie, elle a fini par surmonter son immense déception, en décidant de faire don de la somme dédiée à la réalisation de son souhait le plus cher.

Publicité
Publicité
Publicité
 Shirin Nazirmadova

Dans son petit pays montagneux, enclavé et appauvri d’Asie centrale, le plus affecté par le virus mortifère, le bénéficiaire de cette manne providentielle s’est imposé à elle comme une évidence. Sans l’ombre d’une hésitation, cette femme médecin expérimentée a remis l’argent si durement épargné à l’hôpital rural du district de Farkhor, où elle officie depuis de nombreuses années, pour qu’il fournisse enfin aux personnels soignants les équipements de protection individuelle indispensables et qu’il pallie la pénurie criante de médicaments.

C’est la mort dans l’âme que Shirin Nazirmadova a vu le rêve qu’elle nourrissait depuis si longtemps s’envoler dans le ciel du Tadjikistan, sans savoir si elle pourra un jour, de nouveau, le toucher du bout des doigts. En attendant, elle est remontée vaillamment au front contre le Covid-19, se dévouant corps et âme, nuit et jour, au chevet des malades.

La Grande Mosquée de Douchanbé, la capitale du Tadjikistan, a fermé ses portes face au virus

 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les deux morts d’Ouyahia

Irlande : le Croke Park, le plus grand stade du pays, accueillera la célébration de l’Aïd al-Adha