in

Covid-19 en Afrique du Sud : manifestations de colère et scènes de pillages au Cap

En Afrique du Sud, la crise économique provoquée par le Covid-19 crée régulièrement des émeutes dans les townships. Une grande partie de la population n’a plus de revenus et la famine s’installe peu à peu depuis le confinement imposé le 26 mars.
Publicité
Publicité
Publicité

14 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @cornichon de luxe. Ce que vous dites n’a pas grand sens. Le racisme n’est pas lié qu’à la couleur de peau ni en Afrique ni en Europe. Sinon, le racisme anti-Arabes de la part des européens n’existerait pas puisque les arabes sont « blancs » jusqu’à preuve du contraire.

    • Oui mais Zéro, d’accord jusqu’à un certain point bien que l’étymologie, bon enfin, d’accord. Donc le différencialisme, le suprématisme, tout ce que vous voulez qui soit équivalent au racisme. Mais alors, comment les Arabes en seraient les initiateurs? Parce que c’est ça que vous suggérez. J’ai cité de mémoire vague mais quand-même l’égyptologue Desroches Noblecourt, elle citait dans un livre consacré à Ramses II et plus exactement à la guerre avec les Hittites qui donna lieu à la célèbre bataille de Cadèche, qui contrairement à ce qui fut véhiculé était une défaite du Farahon, bon. Mais donc elle citait je ne sais plus quel document traduit des hiéroglyphes mais c’est un peu dur pour vous de suivre, que l’actuel Soudan y était nommé de vil pays de Kouch. Il y a comme qui dirait du suprématisme ou je ne sais pas quoi donc de l’égypte de l’antiquité, vous le faite exprès de pas piger? Et les Grecs avec les Métèques je suppose qu’ils se situaient pas sur le même plan, à Athènes les Méthèques étaient plus nombreux que les citoyens de la cité, ils travaillaient, enfin pas statut d’esclaves mais dirait-on de main d’oeuvre étrangère, des artisans ou je ne sais quoi à la différence d’Athéniens qui travaillaient peu puisqu’ils avaient le temps de faire des banquets forts longs à en croire Platon, pendant lesquels on échangeait des choses un peu transcendantes et des considérations sur la gestion de la cité et bien d’autres choses comme de l’amour où les femmes n’étaient pour rien. Donc elle arrive quand et comment l’invention Arabe du racisme? Je reposes la question même si c’est pas le sujet de cet article, ou bien une autre question si vous voulez. La vraie question n’est pas si les Arabes ont inventé le racisme puisque ça vous saviez bien que non, donc la vraie question est, pourquoi avez-vous jugé bon d’atribuer aux Arabes telle invention? Et là ça devient intéressant. Vous avez menti délibérément, donc la question est pourquoi vous avez menti? Vous trouverez bien le temps de répondre, parce que vous ne travaillez pas encore et même quand le confinement sera levé je crains que vous ayez encore du temps à revendre, l’absence de réponse vous accusera vous! Parce que l’absence délibérée de réponse aura du sens et pas zéro sens.
      Croissant de lune.

      • Mais je n’ai pas attribué l’invention du racisme aux arabes. J’ai dit que le racialisme arabe comme en atteste Ibn Khaldoun était antérieur au racialisme européen pour la bonne raison que l’Europe avec ses états nations est une création récente. Le racisme n’est l’invention de personne. C’est sans doute un fait anthropologique universel comme le suggère Levi Strauss. On est toujours le barbare, le sous homme, le métèque d’un autre. Pourquoi vouloir faire porter le chapeau aux européens ?

  2. Assalamou ‘alaïkoum, le régime ruineux du confinement général est assurément un luxe de pays riches, exemple à ne pas suivre. Si le confinement n’était inspiré que du désir de sauver des vies humaines en limitant l’épidémie du Covid 19, alors pourquoi ne pas avoir depuis longtemps redoublé d’effort pour secourir le dernier affamé? En pays pauvre, qu’on pratique du confinement sélectif si c’est possible, du confinement transitoire en grande ville les week-ends et jours fériers de sorte à ne pas atteindre à l’essentiel de la vie économique et pour peu qu’on indemnise les gens des commerces et loisirs qui travaillent ces jours-là et qu’on gèle les prix des denrées de base. Le raisonnement qui compare les risques et les bénéfices dans les contextes de chaque pays doit l’emporter absolument sur toute mode ou injonction étrangère ou suivisme. L’Afrique du Sud est un pays fragile, parce que composite, cette crise pourrait dégénérer en heurts ethnico-raciaux notamment en hostilité aux Blancs, mais pas seulement, parce que les Noirs ne sont pas une seule nation, mais il y a des nations dans cette construction artificielle et coloniale qu’est l’Afrique Du Sud.
    Régime de prophylactie voire de semi-confinement soutenable et adapté, sans perte de temps en longs débats sur les traitements et sans imiter ceux y compris des pays riches délaissent d’autres maux qui s’agravent pour ne se consacrer qu’à cette seule épidémie. Je préfère et de loin que les gouvernants et dirigeants Sud-Africains cèdent et concèdent aujourd’hui avant demain à la réprobation populaire que de voire le pays déchiré.
    Croissant de lune.

    • L’Afrique du Sud est une nation artificielle, comme les autres pays africains, où les différents peuples sont toujours prêts à entrer en conflit. Et à se massacrer parce qu’ils ne s’aiment pas et qu’ils ne s’aimaient pas avant.
      Ici on parlerait de racisme.
      Mais en Afrique, on parlera de conflit inter-ethnique, ce qui est beaucoup plus élégant.
      (et hypocrite)

      • @ Leroy, oui, si on veut mais j’ai parlé de nations différentes en Afrique du Sud. En Europe il y a des nations différentes, elles se sont livré de grandes guerres, parlera-t-on de guerres ethnico-raciales? Je ne sais pas, si vous voulez voire la grande guerre de 1914-1918 comme guerre ethnico-raciale c’est une interprétation qui en vaut d’autres,… Ah mais c’est parce que vous tenez à ce que le racialisme ne soit pas qu’Européen, c’est ça? Eh bien il n’est pas Européen, il est partout, mais les rivalités plus ordinaires que ça suffisent amplement aux guerres. Des nations ou des tribus ou groupes de tribus, c’est la même chose en milieu Africain, eh bien oui, ont des rivalités diverses,…
        Croissant de lune.

          • @ Zéro, le racialisme serait une invention Arabe? Vous me semblez un peu sûr de votre affaire. Dans Ibnou-Khaldoun il y a une sorte de cartographie bon, sur laquelle il y aurait à dire pas mal de choses mais la couleur de peau dépend du climat et certains comportements suggère-t-il. Mais en gros, il ne trouve que deux couleurs de peau, donc on dirait bien deux races, ou une seule race finalement, un dégradé allant du noir au blanc, du blanc au noir en passant toutes les nuances selon les parties du monde etc. Je ne me souviens plus très bien mais j’ai eu l’impression qu’il ignorait les pigments de peau Asiatiques. Si ce n’était que ça, on ne serait pas dans le racialisme ou racisme lequel suppose suprématie et hiérarchie entre les races supposées figées, or elles sont réactionelles au climat chez cet auteur. Enfin il n’a pas dit quelle est la couleur de peau des Gog et Magog qui habiteraient à côté des Turcs un peu plus au Nord, les Turcs étant des tatars visiblement dans son esprit.
            Mais oui, il y avait certainement du racialisme ou même du racisme en milieu Arabe mais en faire une invention alors là? Apparemment, l’égypte de l’antiquité connaissait le racisme et en tout cas le suprématisme, j’ai lu à travers Deroches Noblecourt que l’actuel Soudan était qualifié de « vil pays de Kouch ». Et si le suprématisme au fond est la seule chose qui gêne parce que l’existence ou non de races ne se problématise qu’en fonction de ça, eh bien en Inde, il y a visiblement du suprématisme peut-être ethnique, les nouveaux vainqueurs s’érigeant au-dessus des vaincus, ainsi seraient apparues les castes, notion d’Iraine Frin.
            Mais on est en dehors du sujet là, Zéro. J’apréhende des fragilités à l’intérieur de l’Afrique du Sud et notamment entre noirs de nations différentes, donc il vaut mieux parler de nationalisme, de tribalisme, ça n’exclue d’ailleurs pas la hiérarchie suprématiste des uns sur les autres, paraît mais juste entendu parler sans preuves, que les gens du groupe nommé Zoulous s’estiment différents et supérieurs parce qu’autrefois dominants et vainqueurs sur d’autres. Donc comme votre ami Leroy suggérait du racialisme, je lui répondais par du nationalisme comme il y en a ailleurs et j’aurais du mal à dire que la grande guerre Européenne de 1914-1918 soit guerre raciale, elle le serait si on s’en tient au ressenti de votre copain Leroy. Vous n’avez pas pu vous empêcher de placer une notion probablement puisée dans l’inculture identitaire, dommage j’ai plus la citation exacte de Déroches Noblecourt dont j’ortographie peut-être mal le nom, c’était un livre où il était question de Ramses II et la guerre en réalité perdue face aux Hittites mais qu’on a transformée en victoire par habile diplômatie.
            Croissant de lune.

        • Croissant de lune : Votre tactique, pour justifier les faits actuels, de toujours utiliser le passé, est juste fallacieuse . Quand dans un pays musulman, vous décapitez une personne, vous répondez aux critiques, mais , au X ième siècle, les Français décapitaient aussi, la bonne excuse !

          • @Chéenne12 tu es lamentablement sotte, en France on a décapité au vingtième siècle et attends quand j’urais un peu de temps je flanquerais ici quelques paroles de l’hymne de l’état Sioniste où il y a pas mal de sang et têtes coupées. C’est gênant, non? Plus des références Bibliques dedans assez surprenantes je croyais qu’il fallait séparer la religion de l’état et au moins le passé du présent, il semble que dans cet hymne on nomme Cananéens les gens de Filastine qui ne savaient vraiment pas qu’ils étaient Cananéens. Il y a d’autres hymnes nationaux combattifs, de résistance, là, non, il est question de tuer les égyptiens et les Cananéens sans notion de résistance ni de liberté. Je dois avoir ça dans mes archives, attendez un peu. C2L

          • Croissant de lune : Honnêtement, je ne comprends pas, pourquoi tu viens nous prendre la tête, avec l’ hymne Israélien, je ne vois pas le rapport avec la choucroute, encore une tentative de biaiser le dialogue, ça confirme juste mon précédent post, lol

          • @ Cheyenne12, ah ça te gêne l’hymne tout-à-fait sanglant et belliciste, ça montre la vraie face du Sionisme, pas vrai? Oui alors pourquoi vous ne modifiez pas les paroles de l’hymne puisqu’il paraît à entendre BHL que vous êtes le sommet de l’humanisme, sauf s’il a menti comme d’habitude? Oui, il y a des têtes coupées, en nombre dans cet hymne massacrant, désolé, des têtes d’égyptiens et de Cananéens qui normalement n’existent plus, enfin pour autant que je sache. Référence Biblique en plus donc pour la laïcité on repassera OK? C’est pour t’apprendre à ne pas faire une sotte propagande, d’ailleurs je trouve qu’on devrait enseigner cet hymne traduit dans les pays Arabo-Musulmans il n’y a pas de raisons pour que n’importe qui puisse vous flanquer ça à la figure. Je vois ça d’ici ce soir. Et les discours de Nétaniahou adressés à la nation Juive et notamment s’adressant aux gens de Gaza, il ne leur dit même pas qu’ils ont tort et qu’ils sont pas humaniste ou je sais pas quoi, non, il leur dit qu’ils sont pas du bon côté du manche, que le monde ne vient pas à leur secours, il se vante de faire d’eux ce que bon lui semble, bellicisme lâche et hypocrisie dévoilée. Mais il faut reconnaître que depuis un certain temps, les Sionistes utilisent tout simplement en dialectique un argument qui normalement n’en est pas un, ils se vantent de leur puissance militaire brutte et nue, c’est tout. Pas plus de valeur que de beurre en broche, hypocrites quand vous vous démasquez, parce que vous vous croyez assez forts aujourd’hui pour vous démasquer, mais des changements pourraient vous confondre.
            Croissant de lune.

          • Croissant de lune : Je ne vois même pas ce que tu veux expliquer, loi, ce qui se passe en Israël, je m’ en tape totalement, nous avons nos problèmes chez nous, qu par ailleurs, ressemble un peu, aux leurs, mais, bon,je ne vais remuer le couteau dans la plaie. par ailleurs, nous n’ avons pas nous occuper de ce que se passe dans un pays étranger, c’est de l’ingérence, il me semble, que les Algériens, dénoncent assez fréquemment, les soi disantes ingérences de la France, dans leur pays, alors alors, vous comprendrez bien que ne peut pas vouloir faire aux autres, ce que l’on accepte pas chez soi. Si, tu as un problème, avec Israël, tu prends ton courage a deux mains, et tu vas gérer les choses la bas. D’ailleurs, une petite réflexion qui me vient, juste a l’ instant, il y a eut, une masse de départ France , de musulmans, pour rejoindre la Syrie, donc, je ne comprends même pas, pourquoi, cette motivation n’a jamais existée, pour la Palestine, c’est bizarre, ah, pour gueuler et geindre, ça y en a , mais pour du concret, y a plus personne !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Des masques non-conformes distribués aux citoyens Turcs

Une première à Chicago: les conseils du Prophète Muhammad en matière d’hygiène et de santé publique s’affichent en grand