in

Coup de colère de Macron contre la police israélienne (vidéo)

Le président français, en visite à Jérusalem, s’en est pris à la police israélienne.

Revoir également le retentissant coup de sang de Jacques Chirac, en octobre 1996, contre l’extrême brutalité du service de sécurité israélien, qui refoulait sans ménagement les Palestiniens de la vieille Ville de Jérusalem, empêchant le Président de la République française d’aller à leur rencontre et de les saluer.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @reine du «  » » » »Maroc » » » » » »,
    Plutôt nunuche de l’Europe néocolonialiste
    Pour l’instant il est plus qu’impératif que tu ramasses et que tu ficelles la poubelle dont tu te sers pour tenter d’insulter plus digne et plus intègre que toi, sans trop de succès, du reste, puisque tu ne fais qu’aboyer.

  2. Macron ton avenir est assuré en qualité de bon comédien avec un tel scénario monté par le Mossad….Bravo bon coups médiatique….mais plus personne n’est dupe…Netanyahou est ton maître et le restera par l’intermédiaire du CRIF en France…..

  3. Régime schizophrène profondément et durablement malade,
    Dans une main on agite le mouchoir pour pleurer sur leur propre sort ancien et réclamer la plus totale totale compassion…
    De l’autre main l’ignominie, l’assassinat, la tyrannie, l’Apartheid avec des méthodes semblablement ignobles qu’ils exigent cependant qu’on dénonce tant qu’il ne s’agit pas d’eux …
    Un régime en dérive « ultra » profondément malade … Avec lequel beaucoup doivent prendre des distances …
    Histoire d’éviter les risques de contagion et les stigmates tels le dégoût profond du Peuple …
    La logique comme remède de la post vérité …
    Monsieur le Président, vous mettez le doigt sur le fait qu’il n’existe pas « un » mais « des » sionismes et celui-ci ressemble trait pour trait à ce que nous ne pouvons plus ignorer et que nous savons tous …
    Alors, chez des assassins déguisés en « policiers » aussi, le naturel revient au galop …
    What else !

  4. Que des bulles, que du bla bla
    La rue arabe est stupide aussi bien celle de rabat, à la kasbah et même la palsetinienne.
    Pourquoi tout ce bruit? on esppère que le chef d’état français déloge les dictateurs – ses protégés – ? annulle les visas – désolé Leroy – ? redonne espoir à cette jeunesse en son pays? lève l’injustice?
    On voit bien qu’ils sont en rupture avec leur histoire.

    La question est double:
    Leurs coups de gueule, qu’ont-ils changé? rien!. Les bâtards de sionistes n’ont même pas hésité à recommencer. Ceci me laisse croîre que Macron fait les yeux doux aux arabes pour faire oublier UN INSTANT le Malie, la Lybie, le Yemen, la Syrie et je passe les sous-couches.

    Une telle attitude montre le degré de respect du chef d’état qu’est Macron et celui qu’était Chirac?
    Ces bâtards se savent éxonérés d’une quelconque retenue par leurs agents dominant dans la vie politique, économique et médiatique française.

    Puis franchement, un « respect » témoigné aux commerçants avec les horreurs qui se passent en palestine et le mépris qui n’est finalement qu’une complicité des médias et politiques français; ce n’est pas un coup de gueule en un anglais à deux balles qui pourra le masquer.
    Je retiens donc notre stupidité – nous les arabes – qui répond à celle d’une politique française à genoux devant les sionistes et qui est en recherche d’un bain de foules arabe – intérêts obligent-.

  5. Incroyable que les services de sécurité israéliens ont essayé de barrer l’entrée à l’Eglise Sainte Anne au président Macron.
    Sainte-Anne est une église catholique de Jérusalem-est, située dans la vieille ville. C’est l’un des quatre territoires français de Jérusalem.
    Le président Macron a bien réagi.

  6. Il essaie de jouer au Chirac pour attraper l’électorat musulman en France, vu qu’il a perdu celui des gilets jaunes et de tous les grévistes, musulmans compris, et que sur la scène internationale on prend désormais rarement la France au sérieux depuis Sarkozy car elle est devenue un pays sans force et sans grande indépendance vis à vis de la finance mondialisée …et en plus, en France, il n’a pas l’indépendance de Chirac vis à vis du CRIF et de Tel Aviv. Ca fait donc réchauffé, un peu forcé et assez opportuniste pour ne pas dire manipulé.

    • Jouer au Chirac ? Je suis tenté de le croire car il joue bien un rôle et mal. Il force sur l’accent français à un point qui devient absolument ridicule. Surtout quand on l’a entendu faire son show face à des étudiants américains au début de son mandat. Je m’étais dit : « tiens un président qui ne nous fait pas honte avec un accent à couper au couteau ».

      J’ai bien l’impression que notre président aurait voulu être un artiste, comme le chantait notre ami canadien que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître comme le chantait notre ami arménien. Le problème, c’est que contrairement à ce que lui a peut être fait croire sa femme, c’est un comédien qui surjoue, sans talent donc. Indépendamment de la volonté certaine qu’il démontre dans la mise en œuvre de sa politique, son manque de sincérité, son calcul le rendent peu sympathique, contrairement à Chirac qui était peut être juste meilleur comédien néanmoins.

      • @Z

        Réponse B: Meilleur comédien. Mais aussi, beaucoup plus intelligent, même s’il surjouait l’imbécillité à longueur de journée. Ce type avait l’art de se faire aimer, ce qui n’est pas le cas de Macron, au moins qu’on puisse dire.
        Quant à la scène à laquelle on vient d’assister, c’est vrai que ça pue le plan de com fabriqué sur mesure. Pas facile, ce métier. Je ne leur jette pas la pierre.

        • @ Patrice, vous venez de reconnaître la possibilité d’un fait de communication prévu et planifié, au Moyen-Orient qui plus est, donc pourquoi vous effarouchez-vous quand on doute de certaines versions sur d’autres faits? Qui vole un oeuf vole un boeuf dit le proverbe, qui fait du théâtre mauvais en Filastine peut jouer des comédies sanglantes ailleurs, non? Avec la complicité de l’état Sioniste qui plus est, se donnant un mauvais rôle du point de vue strictement Français, l’un et les autres sont-ils comédiens et en ce cas, pourquoi ne pas envisager qu’ils poussent la comédie hélas beaucoup plus loin? Vous auriez un blocquage mental, à envisager des hypothèses pourtant moins invraissemblables maintenant qu’enfin vous constatez bien obligé, que le pr Français et les Sionistes se livrent à une puérile pantomime? Ou est-ce que vous n’osez pas dépasser certaines limites par servitude volontaire ou autre chose? La pantomime est puérile façon de parler, c’est déjà très grave en fait, car qui est capable de faire ça peut faire les frégates de Taïwan et le faux enlèvement ou faux attentat déjoué sur la personne d’un autre pr, non? Pourquoi vous n’osez pas aller jusqu’au bout, quelles sont les règles qui vous en empêchent? Moi qui vous croyait très très libre,…!

          Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Election du bureau du CFCM: le RMF dénonce une mascarade et un hold-up

« Sauvons notre Mosquée ». Les fidèles de la Grande Mosquée de Paris se mobilisent contre l’élection de Chems-eddine Hafiz au poste de recteur