in

Coronavirus: une centaine de personnes se pressent devant un supermarché en Seine-Saint-Denis

Une centaine de personnes se pressent aux portes d’un supermarché à Saint-Denis, en banlieue parisienne, au lendemain de l’annonce du Président Macron renforçant les restrictions de déplacement pour la population.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Si la France avait fermé les frontières dés le 1° jour, nous n’aurons pas eu un seul mort.
    La réponse stupide des idéologues du gouvernement français : « C’est impossible de fermer les frontières ».
    Ben, voilà, maintenant on ferme les frontières.
    Et l’impossible est devenu possible.
    On est gouverné par des criminels.

  2. Les abrutis ! Exactement ce qu’il ne faut pas faire. Tout comme les neuneus qui se sont précipités dans les trains pour fuir la capitale. Au moins on est débarrassé de ces clowns pour un temps à Paris. Mon immeuble est d’ailleurs d’un calme absolu. A quelque chose malheur est bon.

    Je ne suis sorti qu’aujourd’hui après l’annonce du confinement. Le Monoprix de mon quartier filtre les entrées et les rayons sont à niveau garnis. La pharmacie est toujours prise d’assaut. Attendons que la semaine s’écoule. Dans 15 jours, on aura une vision à peu près claire du nombre de contaminés avec symptômes graves puisqu’il s’agit de la période maximale d’incubation du virus. Les asymptomatiques devraient être en débarrassés et avec un peu de bol immunisés. Croisons les doigts pour qu’il n’y ait pas mutation.

    Profitons de ces vacances improvisées pour faire un grand nettoyage de printemps, arrêter de fumer, detoxifier l’organisme, faire un peu d’activité physique, lire, pratiquer un peu d’introspection, voire méditer, rentrer dans une logique contemplative, … Transformons la contrainte en opportunité puisqu’il n’y a plus de raison de stresser. Alea jacta est !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

« Il va y avoir des milliers de morts »: Agnès Buzyn déclare avoir lancé l’alerte dès janvier

Ecosse : un couple de commerçants musulmans offre des kits de protection contre le Coronavirus aux personnes âgées