in

Coronavirus en Tunisie: des étudiants d’une école d’ingénieurs fabriquent un respirateur 100% tunisien

Dès le début de la crise du coronavirus en Tunisie,  l’école nationale d’ingénieurs de Sousse (ENISO) et  faculté de médecine de Sousse (FMS) s’étaient  fixés comme objectif  de fabriquer  un respirateur 100%  tunisien, appareil indispensable dans les services de réanimation afin d’aider les patients souffrant d’un syndrome de  détresse respiratoire.
Quelques semaines plus tard, cette association  entre  étudiants ingénieurs et  étudiants en médecine, encadrés par des professeurs académiques et hospitalo-universitaires a porté ses fruits. Ce défi appelé « Yes We Breathe » a été brillamment relevé. Présenté il y a quelques jours, le premier respirateur made in Tunisie, est doté d’un écran tactile dont la particularité est de pouvoir  traiter les insuffisances respiratoires  sans recourir à l’intubation des patients.
La vidéo  ci-dessous réalisée par l’école d’ingénieurs  de Sousse  présente toutes les caractéristiques de ce respirateur.

Oxygénothérapie haut débit. ENISo-FMS : Yes We Breathe

Publiée par Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sousse sur Mardi 31 mars 2020

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Allah ybarek et c’est enervant à la fois
    Enervant de voir de telle capacité d’initiative, de volonté de se prendre en main ( et encore ce n’est qu’un grain de sable ), de ne rien attendre de l’autre …
    En fait les états ont toujour été là pour étouffer, faire avorter toute initiative jusqu’au meurtre de cerveaux, d’encourager l’hémoragie de la matière grise qu’on est surpris de voir des choses comme ça.
    Non, ce n’est qu’une goutte des ressources humaines des pays du sud.
    Et encore, où sont les  » géants » comme l’algérie, le Nigéria, l’Egypte, le Sénegal, l’Ethiopie…
    Il faut que ça change incha Allah

  2. C’est bien mashaAllah, comme ça ils pourront en vendre en france, car on manque cruellement de matériel, les chinois n’ayant plus de stock…bientôt on ira acheter notre baguette de pain et notre fromage en Chine.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Coronavirus : les Américains appelés à se couvrir le visage à l’extérieur

Coronavirus au Maroc : des ingénieurs bénévoles luttent contre la pandémie