in

Colloque organisé par le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)

Colloque organisé par le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)

Dans le cadre du programme interreligieux de l’UNESCO

En partenariat avec Les amis de l’hebdomadaire La vie et la Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP)

CULTURE DU DIALOGUE EN FRANCE ET EN TURQUIE : QUELS PROJETS POUR AUJOURD’HUI ?

Mercredi 30 novembre 2005 9 heures – 18 heures Maison de l’UNESCO 7, place de Fontenoy Paris 7ème

Aujourd’hui, certains, prisonniers de convictions sectaires, rêvent d’un “choc des civilisations” qui, espèrent-ils, ferait triompher leur vision du monde, entraînant en fait de dangereuses confrontations entre les peuples. Il paraît au contraire essentiel et urgent de favoriser et de développer le dialogue entre les cultures et les religions, facteur de paix, de sécurité et d’harmonie dans le monde. Promouvoir une “culture du dialogue”, c’est ce que veut faire le Groupe d’Amitié islamo-chrétienne (GAIC) en partenariat avec les associations des « Amis de l’hebdomadaire La Vie » et de la « Conférence mondiale des religions pour la Paix », en confrontant les expériences française et turque en ce domaine. Ces associations organisent le 30 novembre 2005, dans le cadre du Programme de dialogue interreligieux de l’Unesco, un colloque international sur le thème :

Culture du dialogue, en France et en Turquie : quels projets pour aujourd’hui ?

Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au

Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC) 92 bis boulevard du Montparnasse, 75014 Paris Tél/Fax : 01 43 35 41 16 Courriel : [email protected] Site : http://perso.wanadoo.fr/gaic

9h00 Accueil

9h15 Introduction :

Mounir Bouchenaki, directeur général adjoint de l’UNESCO chargé de la Culture

Guy Aurenche, vice-président des Amis de l’hebdomadaire La vie

Saïd Ali Koussay, président du Groupe d’amitié islamo-chétienne (GAIC)

09h45 – 11h15 Comment la laïcité favorise-t-elle ou ne favorise-t-elle pas le dialogue ?

Modérateur : Luciano Rispoli, directeur des partenariats de Canal France international

Intervenants :

Valérie Amiraux, chargée de recherche au CNRS

Niyazi Öktem, professeur de philosophie du droit et de sociologie juridique, Université d’Istanbul

Haydar Demiryurek, secrétaire général du Conseil français du culte musulman

Emile Poulat, directeur de recherche émérite à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Les intervenants analyseront, à travers son cheminement historique, la manière dont cette notion de laïcité s’est imposée en France et en Turquie, Ils s’arrêteront sur la situation actuelle pour discerner les richesses et les limites de la laïcité au regard du développement d’une culture de dialogue.

11h30 – Comment les religions favorisent-elles ou ne favorisent-elles pas le dialogue ?

L’histoire et l’actualité montrent que les religions ne sont pas toujours facteurs de paix. Sont-elles prêtes néanmoins aujourd’hui à entrer en dialogue ? Si oui, dans quel but, à quelles conditions et dans quels domaines ? Cherchent-elles simplement à établir des relations de bon voisinage là où elles cohabitent ? Souhaitent-elles une collaboration interreligieuse dans un engagement social ? Sont-elles prêtes à aller au-delà dans une confrontation théologique ou, plus simplement, dans un partage spirituel ?

Programme

11h30 – 12h30 : En France Modérateur : Dora Mabrouk, journaliste

Intervenants :

Tareq Oubrou, imam et recteur de la Mosquée de Bordeaux Jean Mouttapa, écrivain, éditeur

Haïm Korsia, rabbin

14h00 – 15h00 : En Turquie

Modérateur : Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix (CMRP) Intervenants :

Arsenios Kardamakis, vicaire général de la Métropole greque-orthodoxe de France

Claudio Monge, o.p., théologien, responsable de la bibliothèque du Centre de documentation et dialogue des dominicains d’Istanbul

Bekir Karliga, professeur de philosophie islamique, faculté de théologie de l’Université de Marmara

15h15 – 17h15 Des initiatives qui favorisent le développement d’une culture du dialogue

Si dans notre monde globalisé, des motivations religieuses sont souvent invoquées pour provoquer et nourrir des conflits, des femmes et des hommes de bonne volonté estiment qu’au contraire, une attention plus aiguë et plus fine aux faits religieux et aux préoccupations sociales et spirituelles peut contribuer à favoriser la paix. On rejoint ainsi le programme de dialogue interrreligieux de l’Unesco qui s’est fixé pour objectif de promouvoir les contacts pacifiques entre les peuples et de favoriser le dialogue entre les différentes religions, traditions spirituelles et courants humanistes.

On examinera ici des expériences porteuses d’espoir en France et en Turquie :

Modérateur : Rosa Guerreiro, spécialiste du programme du dialogue interreligieux à l’UNESCO

15h15 – 15h45 Les rencontres interreligieuses notamment animées par la CMRP, la Fraternité d’Abraham… une initiative particulière du GAIC : « La Semaine annuelle de rencontres islamo-chrétiennes » Intervenants :

Mohammed Latahi, président du Conseil régional du culte musulman d’Alsace Moselle

Ove Ullestad, président de la Commission chrétiens et musulmans de la Fédération protestante de France

15h45 – 16h45 L’enseignement

La connaissance de l’autre commence à l’école, apprendre à connaître les religions et leur histoire est un moyen d’aider à la compréhension entre les hommes. Les progrès dans l’enseignement du fait religieux en France, la révision des livres de classe en Turquie, nous semblent favoriser le développement d’une culture du dialogue.

Intervenants :

Dominique Borne, président de l’Institut européen des sciences religieuses

Orhan Silier, président de l’Association Tarih Vakfi

16h45 – 17h15 Le développement durable Des interventions locales en liaison avec la communauté internationale.

Intervenante :

Gozde Avci, chef de projet du Programme des Nations Unies pour le Développement en Anatolie

17h30 – 18h00 Conclusions

Numan Hasar, ambassadeur de la Turquie auprès de l’UNESCO Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, (CMRP)

Guy Aurenche, vice-président des Amis de l’hebdomadaire La vie Saïd Ali Koussay, président du Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comité 15 mars et liberté

Décès du Cheikh Ahmad Kuftaro