in

Cinq musulmanes parmi les 100 femmes les plus puissantes du monde

Chaque année, le magazine Forbes publie la liste des 100 femmes les plus puissantes du monde. Ces femmes sont issues du monde  politique,  des affaires, des médias,  de la finance,  du spectacle,  ou sont tout simplement  milliardaires. Parmi ces dernières, cinq d’entre elles sont de confession musulmane.

La femme musulmane la mieux placée est le Premier ministre du Bangladesh, Hasina Wajid (arrivée à la 47ème place, photo ci-dessus). Elle est suivie de près par Lubna Al Qasimi, ministre de la Coopération internationale et du développement des Émirats Arabes Unis, qui se positionne à la 55ème place.

Une femme Saoudienne fait aussi partie de ce classement. Il s’agit de Lubna S.Olayan, directrice générale de la société de financement Olayan (86ème place). Considérée comme la 91ème femme la plus puissante du monde, Mayassa Al Thani figure également dans cette liste. Membre de la famille royale Qatarienne, elle est la présidente du conseil d'administration du Qatar Museums Authority (AMQ) (organisme qui dirige les musées du Qatar). La cinquième femme musulmane présente dans ce classement (94ème rang) est Fatima Al Jaber, chef d’exploitation du groupe Al Jaber, une société de construction dont le siège est à Abu Dhabi.

Dans ce classement, Angela Merkel est élue femme la plus puissante du monde, et ce pour la quatrième fois consécutive (neuvième fois en onze ans). La chancelière Allemande devance Janet Yellen, la présidente de la Banque centrale américaine (Fed). La liste comprend 9 chefs d’Etat représentant 641 millions de personnes, 28 PDG et 13 milliardaires. La plus jeune de ces femmes est la chanteuse Lady Gaga (28 ans, 67e). La plus âgée est la reine Elizabeth (88 ans, 35e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Pen et la torture (vidéo)

10 kilos d’or dérobés à la grande mosquée de Creil