in

Quand Chirac a traité Netanyahu de menteur en face à face (raconté par l’ex-ambassadeur d’Israël)

Sur i24News, l’ancien ambassadeur d’Israël à Paris Avi Pazner raconte le jour où Jacques Chirac a traité de menteur Benyamin Netanyahou, lui disant en face:  “Je ne crois pas un mot qui sort de votre bouche. Toute votre politique consiste à provoquer les Palestiniens.”

Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le “docteur Chirac” comme se plaisait à l’appeler feu Yasser Arafat a toujours été le plus fidèle des amis du monde arabe.
    Il a toujours dit que l’Europe était de culture arabo-chrétienne et qu’il fallait faire entrer la Turquie au sein de l’UE.
    Il n’aimait pas du tout les sionistes et encore moins ses dirigeants qu’il haïssait.
    Il avait tout fait pour que l’Irak de Sadam Hussein ait sa bombe atomique et neutralise l’entité sioniste.
    Il adorait se rendre au Maghreb et en Orient pour côtoyer les arts islamiques.
    Il est vrai que Dr Chirac a aussi eu sa part d’ombre, ses magouilles, et ses coups bas à l’encontre de ses adversaires politiques.
    Néanmoins son bilan politique est nul et il a fait régressé le pays et durant ses années de règne, la France a sombré économiquement et politiquement sur le plan international.
    Il a quand même fait illusion aux yeux des français naïfs qui ne retiendront de lui que son goût pour la bière et le saucisson.

  2. On parle bien du même Chirac célébré par le crif il y a un peu plus d’une semaine pour avoir reconnu la responsabilité de l’Etat français dans la rafle du Veldhiv ? A l’évidence Chirac fait don l’unanimité…

  3. Une fois à l’écart de la scène politique, on se met à table et de son plein gré…
    comme pour sortir ce qui a été longtemps réprimé, interdit, qui ne se dit pas pas, qui ne respecte pas les “règles”, voire ce qui s’assimile à du jouer avec le feu peut être.
    Il n’a pas oublié, Chirac tout comme Dumas, de dire ce que les ignares comme moi savent de l’afrique, du monde arabe, musulman, d’amérique du sud et de la grande tâche civilisatrices des bienfaiteurs du nord.
    Hélas, le mot “menteur qui est un compliment pour un sioniste” est fragile face à la gangrène sioniste qui a atteint le stade 4 dans le corps politique français et occidentale en général.
    Autant dire qu’il n’y a pas de quoi faire un plat

  4. Pourquoi c’est les plus fort qui ont raison et on mettra au pouvoir les gens qu’on voudra voir bien sur,le monde a continue de tourner normalement suite a la phrase de Chirac,sinon election surprise de petit ennemi,ah le monde est rigolo n’est-ce pas Cemwe,il y a des gens qui ne comprennent rien et applaudissent notre cher regrette……qui a ete un bon ami du peuple elu…..

    • Oui, il a été un bon ami du peuple élu trois points de suspension pour vous faire plaisir, des peuples français, européen, américain, algérien, marocain, libanais, palestinien et de tous les peuples en fait… Ah mais j’y pense soudaincoup… tout comme moi ladidon.
      Pas que ça, il a fait un paquet de bourdes dans sa vie et dit un tas de c…ies, ça tombe bien moi aussi…
      Bref je ne pourrai jamais me comparer à lui sur le terrain des qualités – et encore moins sur celui de la stature – mais sur celui de ses défauts réels ou supposés, je ne vois guère que son infidélité en couple qui puisse nous différencier lui et moi et même là aucun mérite puisque je suis musulman, ce qu’il n’était pas.
      En mots plus simples, ô surprise, tout est censé nous séparer, pourtant je peux quand même et très naturellement m’identifier à lui … bibi … et des dizaines de millions de bipèdes français ou pas qui lui ont rendu un hommage sincère.
      Le jour ou Narko, Netanyachose et apparentés partiront, vous verrez bien combien vous serez sur la petite bleue à leur rendre hommage…
      PS : Cadeau ûéèàç ne me remerciez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Maroc: la journaliste Hajar Raissouni condamnée à un an de prison ferme pour “avortement illégal et relations sexuelles hors mariage”

Élections tunisiennes : le finaliste de la présidentielle, Nabil Karoui, reste en prison