in

Canada : un musulman salué pour sa détermination à restituer une parka volée à son propriétaire

L’intégrité et l’humilité faites homme, le Canadien Wael Wahba se targue d’une seule chose dans la vie, c’est de ne jamais déroger aux préceptes fondamentaux de l’islam qui guident chacun de ses pas, chacun de ses actes, ici-bas.

Alors que Toronto chante ses louanges pour avoir restitué une veste d’hiver volée à son propriétaire, cet employé d’un restaurant très prisé pour sa cuisine syrienne estime qu’il n’a fait que son devoir de musulman, même si sa détermination à retrouver David Cohen, la victime dépouillée de son bien, n’a eu d’égal que son refus de recevoir une récompense financière de sa part : elle fut inébranlable !

« Je suis musulman », clame-t-il, à l’heure où ses concitoyens sont enclins à lui tresser des lauriers et le Toronto Star à l’élever au rang de « héros du jour », répétant inlassablement devant l’engouement soudain qui l’entoure : « Dans ma religion, le vol est haram, en d’autres termes, c’est un acte blâmable qui est illicite ».

Avec une modestie qui l’honore, Wael Wahba se garde bien de mettre en avant les efforts qu’il a dû déployer pour localiser et entrer en contact avec David Cohen, dont la voiture avait été vandalisée quelques jours auparavant. C’est un sans-abri, à qui il offre régulièrement des repas chauds, qui lui a remis la parka polaire de ce dernier, contenant son portefeuille intact et sa carte d’identité, après l’avoir trouvée par hasard. Malgré sa situation d’extrême précarité, celui-ci n’a rien exigé en échange. Un tel désintéressement ne pouvait pas laisser insensible Wael Wahba, qui a tenu à le gratifier d’une certaine somme d’argent pour sa bonne action.

A l’évocation de l’accueil chaleureux et débordant de gratitude que lui ont réservé David Cohen et son épouse, l’employé musulman modèle, dont la notoriété fulgurante rejaillit sur le restaurant où il travaille, et ce, pour la plus grande joie de son patron, se souvient avoir répondu par un « Non » sonore à la généreuse proposition de le dédommager émise par le couple. «  Je leur ai dit non ! », s’est exclamé celui que Toronto couvre d’éloges et dont l’éthique et la fidélité à ses convictions profondes ont fortement impressionné David Cohen.

« Je leur ai alors suggéré de remettre cette somme d’argent à une personne démunie qui pourrait en faire un bien meilleur usage que moi », a-t-il précisé, avant d’esquisser un large sourire en révélant que, quelques jours plus tard, il a eu l’agréable surprise de voir David Cohen et sa femme confortablement attablés dans la salle de son restaurant pour y déguster des spécialités syriennes.

Mais le très humble Wael Wahba n’était pas encore au bout de ses surprises… Il ignorait, en effet, que David Cohen, éternellement reconnaissant, allait faire des compliments de lui à son employeur, le qualifiant « d’être rare et solaire, doté de qualités humaines exceptionnelles » , au point de lui faire monter le rouge aux joues. « Je reviendrai certainement, c’était délicieux », lui a-t-il promis avant de partir, en lui adressant un clin d’œil amical.

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est juste de l’honnêteté et du civisme, ça n’est pas une valeur musulmane mais une qualité partagée par des croyants ET des athées, heureusement. On se demande l’utilité de clamer sur les toits sa religion comme si c’était un acte exceptionnel. Cette façon de faire savoir partout le moindre geste positif ou humanitaire est lassante et contreproductive.

  2. Oui Rokhana un attentat ça fait des morts et cela fait donc la une des journaux! On ne va pas parler chaque fois qu un type rapporte sa veste à un autre,qu une femme fait les courses pour sa voisine malade ,qu un jeune aide la vieille dame du dessus à monter ses courses! Ces actions quotidiennes sont toutes normales et pratiquées par tous,musulmans ou pas,et heureusement ! Les attentats islamistes se réclament bien malheureusement de l Islam et ont été utous commis par des musulmans,ne nous voilons pas la face la dessus,nous sommes assez intelligents pour ne pas mettre les gens dans le même panier.
    PS Mamoudou Gassama qui a sauvé un petit garçon qui allait tomber d un balcon a reçu la nationalité française et c est un musulman,on en a bien parlé il me semble.

  3. Salam – Quand un attentat est commis au nom de l’Islam et que l’auteur se nomme Abu Al Faransi, Abu el Quebeki ou Abu al jenesaisquoi. ça fait la UNE de tous les journaux de ce monde et l’Islam est au banc des accusés… et les noms Mohamed, Ibrahim, Omar sont trainés dans la boue. Les Musulmans sont catalogués et indexés du doigt. Ces gens là ne considerent jamais les Musulmans positivement.
    Alors si un Musulman comme Wael Wahba comme du reste tant d’autres agit en la sorte en rendant service, ça ne doit pas déranger qu’on en parle.

  4. ça fait un peu bizarre de faire un article à chaque fois que qu’un musulman rend un truc volé ou trouvé ou fait traverser la rue à une vieille dame. Je trouve cela normal, c’est le minimum que l’on demande aux gens, des trains qui arrivent à l’heure il y’en a plein. Cela s’appelle le respect et le civisme, notre religion nous l’apprend très tôt.
    Le fait de trouver cela extraordinaire à chaque fois qu’un musulman fait du bien, fait de nous des suspects.

    • En l occurence ce n est pas nous qui trouvons cette affaire extraordinaire c est le jeune homme qui insiste sur le fait qu il est musulman! Comme s il expliquait son geste d honnêteté ( normal dans le cas d une éducation normale donnée par les parents )par le fait d être musulman.Des gens honnêtes,j en connais des paquets,de toutes religions……Ou sans religion du tout! A dire vrai je trouve cet article annecdotique sans intérêt sur un site comme Oumma….Et si quelqu un me rapportait mon portefeuille perdu je le remercierais d abord en tant qu honnête particulier…Sans regarder plus avant s il est catholique ou musulman,ou autre….L honnêteté n est le privilège de personne et n a ni couleur ni religion…..

  5. Excusez moi mais pourquoi relier un geste d honnêteté à la religion musulmane? Les catholiques aussi apprennent à ne pas mentir ni voler par exemple.Peut on tout simplement se permettre d être honnête au nom du bien commun?

  6. woow! une des valeurs humaines auxquelles l’Islam nous appelle o savoir ici l’honnêteté et protéger la vie et les biens des personnes. merci

    • oui, tout à fait, car la religion du musulman a pour objectif d’apporter le bien à l’humanité. En respectant les préceptes de sa religion, il sait qu’il sera un très grand bien pour l’humanité.

      • @pierre
        je reformule ma remarque
        l’amour du bien peut il exister en dehors la religion?
        Un précepte religieux est-il nécessaire pour que nous le mettions en pratique ?
        cordialement

  7. Bravos à tous les deux ,aux musulman qui à été d’une probité exemplaires , mais aussi aux SDF qui malgré sa situation à fait preuve de reconnaissance et d’une grande honnêteté , c’est encouragent de voir des gens comme ça , qui montre le bonne exemple ! à plus aux gens de bonne fois et de bonne volonté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand un colonialisme en cache un autre

L’eau dite « potable » à Gaza provoque le syndrome du « bébé bleu » et des maladies graves