in ,

Canada : Jamil et Jamila, les deux mascottes d’une chaîne musicale animée dédiée aux enfants

Craquantes et attachantes, Jamil et Jamila sont les deux mascottes d’un univers télévisuel enchanté, où la joie, les rires et les bons sentiments naissent à l’écran et se répandent en chansons. Un univers magique, ayant deux charmants ocelots pour personnages emblématiques, imaginé, créé, modélisé en 2D/3D et mis en musique par Nayla Media.

C’est sur la terre fertile du multiculturalisme où s’épanouissent de belles valeurs, que cette chaîne de télévision musulmane, enrichissante et chargée de bonnes ondes, a été officiellement lancée, dimanche 6 octobre, au sein de l’Institut islamique de Toronto.

A la tête de Nayla Media, une entité spécialisée dans la conception et la production de médias éducatifs pour enfants, dont la spécificité est de transcender les différences et d’inciter à construire des ponts dès le plus jeune âge, Jawad Jafry, son fondateur, a levé publiquement le voile sur la dernière-née de ses créations : une chaîne musicale animée qui émerveillera les tout-petits et ravira les plus grands.

Publicité

« Le but de Jamil and Jamila est de faire rêver les enfants, d’embellir leur quotidien et de les encourager à devenir des êtres humains bons, curieux, ouverts et tolérants », a déclaré avec enthousiasme Jawad Jafry, devant un auditoire littéralement tombé sous le charme du couple de gentils félins qui incarnent la chaîne, sa vocation et ses valeurs.

« Nous avons choisi pour mascottes des ocelots pour faire prendre conscience du danger qui menace ces magnifiques créatures que l’on trouve notamment dans la forêt amazonienne et qui, comme tant d’autres espèces animales et l’Amazonie elle-même, sont détruites par la main de l’homme », a expliqué le patron de Nayla Media, plus connu en tant que réalisateur et co-auteur de la célèbre série pour enfants « Adam’s World ».

« Nous avons composé trois types de chansons animées pour les enfants : l’une, à caractère éducatif, leur permet de se familiariser avec les fondements de notre religion, d’exprimer leur gratitude envers Allah ; la deuxième les invite à découvrir les valeurs humanistes universelles puisées dans l’islam ;  et la troisième, diffusée sur un espace sécurisé, s’adresse à un large publique, à tous les enfants, quelles que soient leurs origines et religions », a-t-il précisé, entouré de l’équipe de MuslimFest, le plus grand festival artistique musulman d’Amérique du Nord.

Publicité

Si notre vaste monde regorge de semeurs de haine et de malheurs, Jamil et Jamila ont l’art de prendre l’exact contrepied en semant, autour d’eux et dans les foyers, rien que de bonnes graines : celles du bonheur, de la tolérance et de la fraternité.

 

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

De l’antisémitisme à l’islamophobie

Tunisie: qui remportera la présidentielle entre Nabil Karoui, tout juste sorti de prison, et Kaïs Saïed?