in

Canada : Calgary en quête d’un lieu de prière pour les chauffeurs de taxi musulmans

Alors que Calgary, haut lieu des jeux olympiques d’hiver en 1988, s’apprête à se pavoiser aux couleurs du Stampede, le plus grand événement festif du Canada qui attire chaque année, en juillet, des milliers de visiteurs, passionnés de rodéos et de parades de chevaux grandioses, la coïncidence de date avec la célébration du mois sacré de Ramadan a fait craindre aux autorités de la ville qu’il y ait une désaffection des chauffeurs de taxi musulmans, susceptible d’entraîner une pénurie de moyens de transport qui s’avérerait préjudiciable à la logistique du festival.

Anticipant une telle éventualité, le premier magistrat de la cité phare de la province de l'Alberta a très vite trouvé la solution qui pourrait satisfaire tout le monde : rechercher un endroit approprié, à proximité du parc Stampede, afin que les conducteurs de taxi de confession musulmane puissent concilier ce moment intense de recueillement qu’est le Ramadan et la poursuite de leur activité, selon des plages horaires aménagées spécialement.

"Ils ont besoin d’intimité pour se recueillir au cours de ce mois unique, et l’essentiel est qu’on leur trouve un emplacement salubre, hors site mais à proximité du parc où se déroulent les festivités", a déclaré Marc Halat, l’un des fonctionnaires chargé de dénicher ce lieu de prière idéal, adapté aux circonstances, et qui, fait notable, a reçu l’assentiment général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

R. Dumas affirme que l’Angleterre préparait l’invasion des rebelles en Syrie depuis deux ans

Le préfet du Val-d’Oise a témoigné son soutien aux musulmans d’Argenteuil