,

Belgique : un fonctionnaire musulman licencié pour avoir refusé de serrer la main d’une femme

En Belgique,  les responsables administratifs peuvent avoir « la main lourde » quand vous ne tendez pas la main à votre supérieur qui s’apprête à vous saluer en vous serrant la main.

Le quotidien belge Le Soir rapporte que "Jean-François, un Belge converti à l’islam, et employé à la Ville de Bruxelles a été licencié parce qu’il avait refusé de serrer la main de son échevine de tutelle, Karine Lalieux (PS)". L’employé du musée  de Bruxelles  a « prétexté que sa religion lui interdisait de toucher des femmes. »Le titre d’échevin est équivalent dans ce pays à celui d’adjoint au maire. Toujours selon Le Soir, cette décision a été prise le 29 avril dernier, "à huis clos, lors du conseil communal (…) et  l’ex-employé des musées de Bruxelles ne s’est pas présenté pour se défendre." 

Après le voile, le niqab, la barbe, la suspicion se focalise sur le « savoir-vivre ». Ce licenciement particulièrement sévère démontre désormais que le moindre geste peut être interprété comme l’expression d’un radicalisme religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Bayern Munich va construire une mosquée dans son stade

Existerait-il une phobie de l’islamophobie