in ,

Belgique : augmentation de convertis chez les femmes

Aucune organisation musulmane n'a osé jusqu'ici se lancer dans une comptabilisation des conversions à l'Islam en Belgique. Le seul recensement existant a été réalisé, il y a quelques années de cela, par l’Université Libre de Bruxelles (ULB) pour la Fondation Roi Baudouin, évaluant alors le nombre de convertis  à l’islam entre 30.000 et 50.000 individus sur les 600.000 musulmans belges. Mais qu’en est-il aujourd’hui, alors que l’on assiste à un nouveau phénomène qui ne se dément pas : la recrudescence de conversions chez les jeunes, et notamment chez les jeunes femmes de 18 à 25 ans ?

En 2011, Michaël Privot, islamologue administrateur du Centre islamique de Verviers a déclaré dans un journal en ligne belge La dernière heure: "d’après ce que je constate dans les mosquées, de plus en plus de jeunes femmes viennent se convertir. À tel point qu’on ne peut plus dire que les hommes se convertissent plus à l’islam que les femmes. Chez elles, la démarche est généralement plus le fruit d’une quête spirituelle sincère que chez les hommes ».

Interviewée le 3 juillet dernier, Nadia Geerts, fondatrice de «R.A.P.P.E.L» (le Réseau d’Action pour la Promotion d’un État Laïque) a confié sa perception du phénomène au quotidien belge Le Vif : "Je pense que la montée du religieux est liée à des questions de sens", renchérissant : "Le développement du féminisme, en particulier, ramène la question « Qu’est-ce qu’être femme aujourd’hui ?".

Cela étant, cette aspiration irrésistible à Dieu, notamment à Allah, reste incompréhensible aux yeux de Nadia Geerts, pour ne pas dire régressif : "Personnellement, j’ai du mal à comprendre ces conversions à l’Islam de la part de femmes occidentales parce que je les perçois comme un recul par rapport à l’émancipation rendue possible par le mouvement féministe". En bonne militante féministe et laïque, elle ajouta :"Je pense qu’aucune religion – en tout cas parmi les trois monothéistes – n’est un terrain favorable à l’émergence du féminisme".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait du caricaturiste Ali Dilem

L’Algérie consacré 26ème pays le plus heureux de 2012