in

BDS France interpelle l’artiste Jane Birkin qui prévoit des concerts à Tel Aviv

Vous pouvez vous aussi lui écrire à l’adresse ci-dessous.

Jane Birkin

C/o Agence Cinéart

36 rue de Ponthieu

75008 Paris

Paris, le 5 décembre 2011

Chère Jane Birkin,

Au mois de janvier vous avez l’intention de donner deux concerts à Tel Aviv et vous êtes actuellement en train de finaliser la recherche d’une salle pour jouer à Ramallah. Aujourd’hui la campagne BDS France (Boycott – Désinvestissements- Sanctions) souhaiterait vous rencontrer pour discuter avec vous des enjeux de ce mouvement pacifiste et international.

Vous connaissez bien le conflit israélo-palestinien et vous vous êtes rendue plusieurs fois dans les territoires occupées avec votre tournée « Arabesque » ou lors de la présentation de votre film « 36 vues du pic saint Loup ». Ces visites vous ont permis de constater que l’on ne pouvait pas mettre sur un pied d’égalité Israël et la Palestine, qu’il y a avait bien un oppresseur, l’Etat israélien, qui refuse de respecter le droit international ; et un opprimé, le peuple palestinien qui vit sous apartheid, qui subit quotidiennement la colonisation, la privation des besoins les plus élémentaires, et dont une grande partie est toujours réfugiée aux quatre coins du monde.

Ce constat implique également une différence de traitement : jouer en Israël sera interprété, que vous le vouliez ou non, comme un soutien à cet Etat, qu’un concert en Palestine ne fera pas oublier. Lorsque Leonard Cohen en 2009, a voulu poursuivre la même démarche, les Palestiniens ont tout simplement refusé de le recevoir à Ramallah suite à son concert à Tel Aviv. Et Amnesty International qui cautionnait au départ ce concert, s’en est retiré après discussion avec la société civile palestinienne.

Le mouvement BDS est né suite à l’appel de cette société civile palestinienne en 2005 pour lutter de façon pacifique contre la politique d’apartheid d’Israël, il regroupe maintenant des dizaines de milliers de personnes à travers le monde qui refusent de considérer Israël comme un Etat démocratique tant que celui ci ne respectera pas le droit international.

Parmi celles-ci, de nombreuses personnalités de vos deux familles artistiques ont choisi de ne pas se produire en Israël tant que cet Etat ne changera pas sa politique. Parmi les cinéastes, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Meg Ryan, Dustin Hoffman ou Mike Leigh. Parmi les musiciens, Natacha Atlas, Vanessa Paradis, Roger Waters, Brian Eno, Annie Lennox, Carlos Santana, Elvis Costello, Gil Scott-Heron, Gorillaz, les Pixies, Massive Attack, Gilles Vigneault ou Lhasa, entre autres, ont récemment annulé leurs prestations artistiques dans différentes villes israéliennes.

Jane Birkin, vous êtes une femme engagée, nous espérons que vous annulerez vos concerts à Tel Aviv et que vous rejoindrez ces nombreux artistes qui boycottent Israël tant que cet état ne respectera pas le droit international.

Nous restons à votre entière disposition pour tout supplément d’information. D’ici là, vous trouverez toutes les informations sur notre site : www.bdsfrance.org

Cordialement,

La Campagne BDS France

CICP

21 ter rue Voltaire

75011 Paris

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est plus facile de critiquer Sarkozy que les intellectuels faussaires

Mettre l’apartheid israélien au cœur de la cible de la campagne BDS européenne