in

Banque mondiale : un Tunisien sur 5 menacé par la pauvreté à cause du Covid (www.lemanager.tn)

Dans un rapport publié cette semaine, la Banque mondiale prévoit une hausse considérable de la pauvreté dans plusieurs pays de la région MENA ― y compris la Tunisie ― suite à la crise du Covid.

La crise sanitaire peut impacter le niveau de pauvreté des ménages de plusieurs manières. Ceci peut être directement, i.e. succomber à la maladie, puisque “les ménages pauvres sont particulièrement à risque”, note le rapport de la Banque mondiale. Au fait, les pauvres sont généralement plus susceptibles d’avoir des problèmes de santé préexistants, de vivre dans des conditions de surpopulation, dans des ménages multigénérationnels et d’avoir un accès limité aux ressources de base telles que le savon et même l’eau potable.

L’impact peut être également indirect puisque la crise a invoqué des perturbations du marché qui ont conduit à des augmentations de prix et, parfois, à des ruptures de stock. De plus, en raison des politiques de verrouillage mises en œuvre pour arrêter la propagation de la pandémie, beaucoup, en particulier dans le secteur informel, ont perdu leur capacité à gagner leur pain.

Publicité
Publicité
Publicité

Pour les Tunisiens, cette crise peut avoir des conséquences considérables sur leur niveau de vie. D’après les estimations de la Banque mondiale, le taux de pauvreté sous le seuil des 3.20$ peut passer de 2.4% à 4.2%. Celui de la pauvreté sous le seuil des 5.50$ connaîtra un saut important pour passer de 15% à 22%.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Caricatures: « On n’est pas obligé, pour enseigner la liberté d’expression, de montrer des caricatures qui sont à la limite de la pornographie », estime Luc Ferry (www.francetvinfo.fr)

Hommage à Samuel Paty: une minute de silence observée dans toutes les écoles de France