in

Bagdad, en l’an 1000 : cet islam si flamboyant méprisé par ces médias qui nous manipulent

Sans verser dans le passéisme ou la nostalgie excessive, qui sont parfaitement audibles quand ce sont nos Cassandre islamophobes qui s'en emparent pour regretter la France d'antan, mais qui sont décriés et raillés dès que les musulmans évoquent l'âge d'or de la civilisation islamique, il est néanmoins salutaire d'extraire l’islam des ténèbres dans lesquelles nos médias le confinent sans répit,  pour réhabiliter son image ternie à dessein.

Il n’est que justice, face à la croisade médiatique qui a trempé sa plume acide dans l’imposture intellectuelle, de rendre hommage à cette période florissante et rayonnante, dont beaucoup ignorent ou sous-estiment les prodigieuses contributions qui ont inondé et éclairé l’Europe et l’Occident.

Badgad envahie, meurtrie et dévastée sous le joug de l’impérialisme Bushien de sinistre mémoire, on n’en connaît que trop les effets tragiques, mais Bagdad « Cité de la paix » en l’an 1000, capitale d’une civilisation islamique raffinée, à l’apogée d’une richesse intellectuelle qui sera à l’origine de la renaissance européenne, combien, parmi nos faiseurs d’opinion, qui se doublent souvent de farouches va-t-en-guerre, le savent ou veulent le savoir ?

Pour quiconque aspire à dépasser la diabolisation outrancière et à sortir de l’amnésie collective qui agissent comme une redoutable manipulation de masse, à l’image du dernier numéro du Point « Cet islam sans gêne » ou encore cette semaine du magazine Valeurs actuelles, plongez-vous dans ce documentaire passionnant, qui vous fera découvrir ou redécouvrir cet islam si flamboyant et aux multiples talents, qui traduisait Platon, Aristote et Euclide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abdellah Zekri interpelle Hollande sur une “déclaration solennelle” contre l’islamophobie

Lancement d’un dentifrice halal!