in

Ayan Qureshi, cinq ans et déjà promu informaticien chez Microsoft !

Ne lui parlez pas de jeux legos, de playmobils, et encore moins de jouer aux gendarmes et aux voleurs, Ayan Qureshi, du haut de ses cinq ans, préfère nettement s’amuser dans la cour des grands, là où son intelligence supérieure à la moyenne peut phosphorer à plein régime, les yeux rivés sur son écran d’ordinateur et entouré de sa collection de boussoles et de télescopes.

Son monde enchanté à lui, c’est l’informatique, et plus il est complexe, plus il lui apparaît distrayant et merveilleux, ce petit prodige britannique, d’origine pakistanaise, fait la fierté de son père, ingénieur informatique, et n’en finit pas de subjuguer le mastodonte Microsoft, littéralement tombé sous le charme de son plus jeune professionnel certifié (MCP), après avoir réussi un test réservé habituellement à de jeunes adultes, et parsemé de QCM et d’études de cas particulièrement abscons dont il est venu à bout avec une aisance déconcertante.

Un vrai jeu d’enfants que ce casse-tête mis en place par la célèbre firme multinationale américaine pour évaluer ses fabuleuses capacités ! Ayan Qureshi y a d’ailleurs pris beaucoup de plaisir, lui trouvant même un aspect ludique, quand tant d’autres, bien plus âgés que lui, butent sur ses énigmes insolubles.

Initié très tôt aux mystères de l’informatique par son papa, un expert en la matière, auprès duquel il s’asseyait pour une immersion joyeuse et passionnante dans l’univers fantastique des systèmes d’exploitation, le petit Ayan, promu informaticien à l’âge où d’autres se divertissent avec des jeux vidéos éducatifs, n’est pas encore prêt à se lancer sur un marché, où la concurrence fait rage, pour vendre ses compétences.

Pour l’heure, ce jeune surdoué, qui n’a pas perdu son âme d’enfant, ni sa fascination pour les prismes et leur arc-en-ciel de couleurs, se concentre sur son travail scolaire, que l’on imagine adapté à son extraordinaire précocité,  tout en se perfectionnant dans son domaine d’excellence afin d’être fin prêt, un jour prochain, à endosser le costume de professionnel certifié de Microsoft.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expérience sur le vol: Ahmed, le coupable idéal pour une classe de maternelle (vidéo)

Le grand boxeur Mohamed Ali a compris que la foi en Dieu était la vraie richesse