in

Avertissement à Israël des Nations Unies et de la CPI

Même le New York Times ne veut plus reproduire la version israélienne des tueries à Gaza et remet pour une fois les pendules à l’heure. Le conseil des droits de l’Homme à l’ONU rejette également les déclarations israéliennes, selon lesquelles les manifestants palestiniens représentaient un danger. Quant à la Procureure de la CPI (Cour pénale internationale), qui ne se mouille jamais, elle s’est sentie obligée de faire un communiqué pour rappeler que des plaintes pour crimes de guerre et génocide avaient été déposées sur son bureau, et que “le recours à la violence doit s’arrêter”.

Le communiqué de Liz Throssell, Commissaire des Droits de l’Homme aux Nations Unies, “s’inquiète du grand nombre de morts et de blessés à Gaza, alors que les manifestants étaient désarmés et ne représentaient aucun danger pour les forces de sécurité israéliennes bien équipées, et dans certains cas étaient même en train de s’éloigner de la barrière.”

Il demande “le respect de la liberté d’expression et de réunion et condamne l’usage des armes par Israël, qui est une violation de la 4ème convention de Genève”, dans la mesure où “le fait de s’approcher de la frontière ne constitue pas une menace de mort ou de blessure sévère pour I’occupant israélien.”

De son côté, Fatou Bensouda, Procureure de la Cour Pénale Internationale, a notamment déclaré :

“Je suis extrêmement préoccupée par la violence et la détérioration de la situation dans la bande de Gaza dans le contexte des récentes manifestations massives. Depuis le 30 mars 2018, 27 personnes auraient été tuées et plus d’un millier auraient été blessées, dont un grand nombre par les tirs des forces de défense israéliennes utilisant des munitions réelles et des balles enrobées de caoutchouc. Les violences perpétrées contre des civils dans une situation comme celle qui prévaut à Gaza pourraient constituer des crimes visés au Statut de Rome de la Cour pénale internationale (la « CPI » ou la « Cour ») à l’instar de l’utilisation de civils pour protéger des activités militaires.

Je rappelle à toutes les parties que la situation en Palestine fait l’objet d’un examen préliminaire amorcé par mon Bureau. Un tel examen n’est certes pas une enquête, mais tout nouveau crime prétendument commis dans le contexte de cette situation peut faire l’objet d’un examen attentif du Bureau. Il peut s’agir des événements de ces dernières semaines ou de tout autre épisode à venir.”

Quant au New York Times, tout le monde a noté son changement de ton dans l’article de David Halbfinger qui souligne : “ Des videos montrent que les manifestants n’étaient pas armés et que certains ont reçu des balles, alors qu’ils tournaient le dos à la frontière.”

Il conteste également le risque d’invasion massive, et estime que” si quelques manifestants ont jeté des pierres ou fait rouler des pneus enflammés vers la frontière, la plupart chantaient, scandaient des slogans“et que ’l’usage des armes à feu était inadmissible“.

L’article s’émeut également du fait que l’armée israélienne a tiré sur 7 journalistes, en tuant un, Yaser Murtaja, connu et apprécié pour ses qualités, dont sa gentillesse.

Et le New York Times de donner la parole à Yousef Munayyer, en charge de l’association des droits humains aux USA, qui dit ceci :

“Je pense sincèrement que ces manifestations non violentes à la frontière de Gaza sont le talon d’Achille d’Israel. Et il est de la plus grande importance que la communauté internationale soit solidaire en ce moment des manifestants. Cette dernière n’a cessé de répéter : “Renoncez à la violence !” Si elle permet la répression violente sans intervenir pour faire cesser les assassinats, elle va envoyer au monde le message selon lequel toute forme de résistance palestinienne à l’occupation, qu’elle soit violente ou non violente, est interdite. Ce qui serait très grave”.

CAPJPO-EuroPalestine

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Every one is under the enforcement of the law, only the Zionist are above and who cares, they are the chosen people and the rest of of the humanity are just like garbage.

  2. La CPI ne peut rien contre Israël, les Israéliens mènent une guerre de vengeance contre les musulmans palestiniens car les djihadistes de Mahomet de 610 à 632 ont tué dans la guerre dénommée sainte une centaines d’ Israéliens ( juifs et chrétiens) qui étaient en Arabie Saoudite pour conscientisez les arabes concernant le Dieu unique. cette guerre israëlo- palestinienne d’aujourd’hui ne prendra jamais fin tant que la sourate 1 versets 1-3 ; sourate 4 versets 89-90; sourate 5 verset 51 ne sont pas modifiés pour instaurer la paix dans le monde.
    la CPI face à Israël doit revenir à cet effet, sur le massacre des israéliens de 610 en 632 à la Mecque et à Médine.
    merci Oumma d’avoir publié ce message pour s’informer exactement de ce qui s’est passé avant nous. vive la paix à Gaza et à Jérusalem la cité du savoir.

    • Jean Bernard,

      Vous avez un sérieux problème avec l’Histoire. De quoi vous parlez? De quel massacre de juifs qui auraient eu lieu de 610 à 632? IL n’y avait pas d’israeliens en arabie de 610 à 632. Il y avait quelques tribus juives arabes qui vivaient en paix dans leur immense majorité en arabie.
      C’est quand des gens immondes tel que vous qui sont atteints d’une profonde cécité intellectuelle ont commencé à provoquer la zizanie chez les juifs leur rappelant qu’ils doivent tuer tous les prophètes, comme ils l’ont déjà fait pour jésus et d’autres, que les arabes musulmans ont riposté et en attaquant uniquement ceux des juifs qui tentaient de tuer des musulmans.
      Cela se nomme la légitime défense, que faisait les juifs en terre arabe? Tu peux nous le dire sombre ignorant?
      Quant au coran que cela vous plaise ou non, c’est la parole du Seigneur venue faire éclater la vérité que vous avez caché vous les suppôts de satan qui font des offrandes à leur seigneur le diable ibliss.
      Vous êtes une race de vipères a dit jésus, et sur ce point nous sommes entièrement d’accord avec lui.

      • @ Jean bernard et souad hassan aden
        Quant les illuminés et les idiots se mettent à jouer aux historiens…
        Certains commentaires sont affligeants par le niveau d’inculture et de bêtise.
        Bon courage…..

  3. Le soutien de Trump aux faucons israéliens commence à produire ses effets. Pas sûr que ça favorise les intérêts d’Israël. L’Intifada des couteaux avait fait des dégâts parmi les soutiens palestiniens. Ces massacres imbéciles relancent la contestation de la politique israélienne.
    Mais Nettanyaou a d’autres soucis, comme celui de sauver sa peau, du fait des accusations de corruption. Dans ces cas là, on ressoude le pays sur une base nationaliste, comme Erdogan, ou tant d’autres.
    Quant aux sanctions internationales, les israéliens n’y croient plus. Ca fait 70 ans qu’ils ont compris. J’ai vu que, sur un autre fil, on rappelait Deir Yassin…. (le Oradour israélien)
    Bref.
    Je souhaite quand même bon courage à l’extrême gauche israélienne. Et aux palestiniens pacifistes. Il doit bien rester quelques échantillons de ces catégories, dans ce pays maudit des dieux, sans doute au motif que Dieu y avait élu domicile.

  4. C’est très bien ces annonces mais on attend une réaction des Nations Unis et de la CPI face aux massacres de manifestants pacifiques. Le droit international doit se faire respecter. Les criminels de guerre doivent être arrêtés et traduits en justice.
    Les soldats qui ont fait ça, ils vomissaient ou ils ricanaient ? J’espère ne pas les voir dans the voice avec leurs tweets effacés.

  5. 30 présumés victimes civiles et 1000 présumés bléssés en Syrie, réaction militaire.

    30 morts avec image et vidéo en temps réel, 2000 bléssés tous jeunes et civils, réaction d’émotion, sans aucune sanction, veto anglais et américain.

    Haaretz a eu plus de courage intellectuel : le front national a donné en spectacle ce que la nation israelienne voulait voir : https://www.haaretz.com/opinion/.premium-this-is-the-nation-1.5976946

    Il est plus que temps d’avoir une action de protection internationale des palestiniens. Mais réelle.

  6. Pourquoi l’onu ne fait pas d’avertissement aux USA, à cause de leur bombardement cet semaine d’une école coranique en Afghanistan, et qui a fait 100 mort et 200 blessés enfants et familles.

    Pardon : l’ONU combat le terrorisme.

    L’etat hébreux sans les USA est un corps sans âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le premier jour du mois de Ramadan sera le mercredi 16 Mai 2018, selon le CTMF

La décentralisation de la confiance signe la fin de l’hégémonie américaine…