Nouveau

  • in

    Comment pénaliser le surplus de la richesse accumulée

    La racine du capitalisme consiste à la rémunération de l’argent par l’argent. La fiscalité à la Française cherche à réduire les dérives inégalitaires de ce système à la fin du cycle économique. Et si on attaquait le mal à la racine en faisant d’une pierre, deux coups : taxer légèrement l’argent empilé dans les comptes […] En savoir plus

  • in

    Définir le capitalisme pour combattre ses dérives sociales et écologiques

    Le profit par l’endettement La première façon, basique, consiste à faire de l’argent à partir de l’argent, via un prêt. La logique financière veut que plus un projet est risqué, et plus les intérêts demandés seront élevés. Cette manière passive de faire de l’argent est à l’origine de l’aggravation des inégalités de richesse. En effet, cette […] En savoir plus

  • in

    L’usure, un outil d’injustice sociale

    Peu de gens le savent, mais notre système monétaire et bancaire repose essentiellement sur l’endettement. Sans crédits octroyés par les banques privées, il n’y aurait quasi plus de monnaie en circulation. Sans monnaie, pas d’échange économique possible. Ce modèle a bien entendu été pensé par les banquiers, car plus les individus, les entreprises et les […] En savoir plus

  • in

    La décentralisation de la confiance signe la fin de l’hégémonie américaine…

    En France, la révolution de la technologie de la blockchain n’est pas prise au sérieux par les instances politiques. Certains y voient une mode qui ne sert qu’à spéculer. En réalité, un autre monde est en train de se dessiner, où la confiance des masses n’est plus concentrée sur une poignée d’organisations… En savoir plus

  • in

    Le puissant impôt social : la z-taxe

    La z-taxe est l’opposé des intérêts bancaires. Le système économique, préconisé ici, est donc à l’opposé de tout système reposant sur la rémunération passive du capital. Au contraire, la z-taxe pénalise l’accumulation superflue des richesses, en faisant une distinction entre les richesses productives et les richesses dormantes. Ainsi, cet impôt social permet de réduire les […] En savoir plus