in

Aucun Chrétien de Gaza ne sera autorisé à se rendre dans ses lieux saints à Noël

Dans sa grande bonté, l’occupant israélien accorde chaque année, dans ses “quotas de permis spéciaux pour les vacances”, quelques jours aux Palestiniens chrétiens pour aller se recueillir sur leurs lieux saints, notamment l’Eglise de la Nativité à Béthléem ou l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Rien cette année. Tous les Palestiniens chrétiens de Gaza y resteront enfermés.

Netanyahou, qui baigne dans des scandales de corruption toujours plus nombreux, doit montrer sa fermeté. Et sur ce plan, ce n’est pas son concurrent Benny Gantz qui va le contredire.

Donc l’annonce est la suivante : pas un seul Palestinien chrétien de Gaza ne pourra se rendre en Cisjordanie occupée pour Noël, même s’il a de la famille pour place.

Une centaine de Palestiniens chrétiens de Gaza, à condition qu’ils soient âgés de plus de 45 ans, seront autorisés à se rendre à l’étranger. Point barre.
Donc pas de séjour familial non plus dans ce cas.

Publicité
Publicité

A ceux qui parlent de guerres de religions entre Juifs et Musulmans dans la région, Netanyahou apporte ainsi un démenti formel : qu’ils soient musulmans ou chrétiens, tous les Palestiniens doivent être persécutés, enfermés, et subir l’apartheid.


Eglise de la Nativité à Béthléem

Source : https://gisha.org/updates/10615

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Mohammed. Absolument. La cause palestinienne a été engrenée dans le panarabisme avec Nasser notamment. Maintenant elle est aussi engrenée dans le panislamisme. Mais qui cherche actuellement à prendre le leadership du monde arabo musulman ? Par ailleurs, se préoccupait on à l’origine de l’autonomie de la Palestine dans le monde arabe ? Et comment les réfugiés palestiniens sont-ils traités aujourd’hui dans les pays arabes ? Vous êtes vous renseigné sur le sujet ? Bref s’est on jamais soucié du sort des palestiniens au-delà de cette vision géopolitique qui prime aujourd’hui ? A un moment donné, il faut arrêter d’ânonner toujours les mêmes choses comme si elles allaient de soi. De même c’est quoi un « musulman » ou un « arabe » en France ? Moi je ne vois pas en quoi on devrait opérer des distinguo au sein des français à moins d’aller dans le sens d’une essentialisation. Expliquez moi donc ça.

  2. @water water. Le sionisme était à la base un mouvement laïque visant à instaurer un état refuge pour les juifs. La localisation en Palestine est basée certes sur des considérations historiques et culturelles (donc religieuses). Mais le messianisme c’est encore autre chose. Il n’implique pas la colonisation des territoires palestiniens. Les juifs ultra orthodoxes sont d’ailleurs contre le sionisme. De manière plus générale, les juifs dans leur majorité n’attendent pas un messie. Le messianisme correspond plutôt à une ère de paix. La religion est instrumentalisée dans une perspective nationaliste.
    Le fort finit faible. Absolument tout change et tout se transforme en passant d’un pôle à un autre. C’est cela qu’on appelle aussi le Tao.

  3. en syrie le monstre assad laisse les chretiens faire leur marche de noel ouvre les eglises librement ,
    et dans la seul democratie du proche orient on interdit l acces au lieu saint !!!!chercher l erreur
    j attends ce que vont dire les ONG

    • Pourtant, dans la région, la seule démocratie est Israël, bien que je n’aime pas la politique de l’actuel gouvernement. Gaza et la Cisjordanie ne sont pas des modèles de liberté.
      Peut-on trouver mieux aux alentours, Messieurs les Arabes ???

  4. Un régime suprématiste qui nie au fond de lui-même l’humanité au peuple palestinien …
    État, devenu symbole de terreur et système de crimes organisés usant de tous les moyens …
    Avec une image de plus en plus dégradée dans l’opinion internationale …
    Les lieux Saints n’ont pas à être confisqués par le seul État au Monde des Nations unies à violer délibérément quantité de résolution de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité depuis plus de 60 ans (dont le droit au retour des Palestiniens…), et qui devra un jour en assumer les conséquences.
    Les chrétiens Palestiniens, les musulmans Palestiniens qui sont empêchés au quotidien dans l’exercice de leur culte, et objet de violence de toute sorte tant de la part de l’armée israélienne que de la part des colons dès lors qu’ils manifestent la moindre velléité de résistance contre l’occupant.
    Les religions ne sont pas des nations, mais des fois censées rassembler au lieu de diviser.
    Le jour où le régime d’Apartheid, aura compris qu’être juif n’est pas une identité nationale mais une conviction religieuse … Le racisme contre les Juifs Noirs ou colorés faisant également rage …
    Tout musulman et toute musulmane croient en Jésus fils de Marie. Marie, mère de Jésus, bénie entre toutes les femmes …
    Bien sûr, solidarité totale avec les chrétiens Palestiniens …
    What else !

  5. tiens, ils sont où les défenseurs des chrétiens d’orient persécutés? A la niche, ils sortiront quand leurs maitres leur feront faire le petit tour habituel…
    il y a des chrétiens à Gaza? la rrrrammmaassss ne les a pas tous égorgés ou catapultés dans ses roquettes fait d’alliage antisémite? Comme dirait l’autre espagnol: ‘ mer**, enfin, quand même!”, comment se fait il que les zélés défenseurs des chrétiens d’orient ne demandent pas à la seule démocratie du moyen orient de leur ouvrir les portes de la civilisation éternelle pour fuir la barbarie?
    l’Europe judeo chretienne ( quelle belle entourloupe cette formulation au passage) qu’est ce qu’elle crèche?

  6. Qu’est-ce qu’elle en pense Agnès Cerighelli. Bizarrement, on ne l’entend pas dénoncer cette véritable abjection sioniste.
    La Palestine occupée et colonisée est une partie de notre coeur. Elle touche directement notre humanité et notre universalisme en tant que musulman. La Palestine est la preuve que nous ne confessionalisons pas les horreurs et les morts. C’est notre priorité car notre priorité est l’universalisme et le multiculturalisme.
    Honte à ceux qui souhaitent éteindre les projecteurs afin que les crapules sionistes puissent parfaire leur oeuvre du diable et génocider en catimini nos frères et soeurs palestiniens qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs ou athées car en dehors des sionistes tout le monde est victime là bas.
    N’y a-t-il plus que les musulmans qui dénoncent le dernier apartheid et la dernière colonisation génocidaire ?

  7. Vous avez raison, Z.
    Je tiens à rajouter que les musulmans ne font pas de ce conflit un conflit de religion, quand une personne me chasse de chez moi, peut importe qu’il soit juif, chrétien ou même mon frère.

    Les sionistes font de ce conflit un conflit de religion, ils attendent leur sauveur.
    Ils n y a que les musulmans, en ce monde, qui n’attendent personne.

    Créer un état qui porte le nom d’un prophète qui est Israël (que la paix soit sur lui), reste le plus grand mensonge de tous les temps.
    La force n’a jamais été une norme de supériorité. On est fort pour finir faible.

  8. Il était temps que vous vous en rendiez compte. Il s’agit à la base d’un conflit territorial que certains veulent faire passer pour une guerre de religions, si bien que les musulmans en France n’ont pas de raison spécifique de se focaliser dessus, plus que sur un autre conflit. En revanche, les ouïgours et les rohingyas sont bien ciblés parce qu’ils sont musulmans.

    • @Z

      C’est peut-être un peu plus compliqué que ce que vous décrivez. L’état d’Israël a récemment proclamé son statut d’état juif. Le conflit territorial se transforme donc en conflit racial et religieux. A preuve le fait que les populations arabo-musulmanes vivant en Israël sont victimes de mesures discriminatoires. Il n’y a pas que Gaza et la Cisjordanie.
      Sinon, d’accord avec vous au sujet des persécutions en Birmanie, en Inde, et en Chine, qui sont bien pires que celle subies par les palestiniens. Mais le peu de réactions des musulmans français face à ces génocides démontre assez clairement qu’on en principal à faire à un conflit religieux entre juifs et musulmans.
      J’ai d’ailleurs été stupéfait de voir ce site publier un article niant le génocide en cours des Ouighours. Et les commentaires m’ont encore plus étonné. Le coupable? La CIA. Manipulée par les sionistes, bien sur. Reste à savoir qui manipule les avocats de la Chine.

      • @patrice.

        Pas d’accord sur votre argument. Etat juif ne veut pas dire théocratie. Il y a des juifs athées. De plus en plus et sans doute en majorité même. Stricto sensu, juif ne veut pas dire non plus ethnie puisque les juifs sont multi ethniques. Néanmoins, je vous l’accorde. Il y a bien sans doute un conflit ethnique puisque les juifs éthiopiens ont eu du mal à obtenir la nationalité israélienne. Néanmoins de quelle ethnie parle-t-on ? Quel groupe ethnique est dominant ? Les séfarades issu d’Afrique du Nord ou les ashkénazes issus d’Europe centrale et orientale ?

        Le conflit prend bien une dimension religieuse. Voilà pourquoi j’ai écrit “au départ”. Cette dimension a d’ailleurs toujours été latente. Mais les juifs de la diaspora au départ n’essayaient pas tant d’éliminer des musulmans que de retrouver une patrie, de s’installer en lieu sûr. Il faut aussi se rappeler qu’il y avait des juifs de longue date en Palestine. Et parmi ces derniers, certains étaient opposés à la création d’israël de la main de l’homme, en vertu de leurs croyances ultra orthodoxes. Leurs descendants contestent aujourd’hui cette Israël politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Inde: la contestation  contre la loi jugée discriminatoire envers les musulmans prend de l’ampleur

Une étudiante musulmane devient le nouveau visage de la contestation en Inde