in

Hommage à Samuel Paty

A l’heure où la France s’apprête, samedi 16 octobre, à honorer la mémoire de l’enseignant Samuel Paty, nous rediffusons l’hommage que nous lui avions rendu il y a un an, avec la même grande émotion, mêlée d’effroi et de compassion. 

De même qu’aucun mot ne sera assez fort pour nommer l’innommable et exprimer l’horreur ressentie devant la monstruosité du crime commis, en France, par des mains que seul le fanatisme poussé à l’extrême a armées, aucune parole ne sera assez douce pour témoigner notre infinie compassion à la famille de la victime, si cruellement éprouvée.

Publicité

En mémoire de Samuel Paty, ce professeur d’histoire-géographie et père de famille sauvagement arraché aux siens et à ses élèves, au nom d’un islam gravement dévoyé dont on ne dira jamais assez à quel point le Texte et son Messager, le prophète Muhammad, ont toujours sacralisé la vie humaine, l’équipe Oumma tient à faire part de sa profonde consternation, en ayant une pensée très émue pour le défunt.

Cet accablement, faut-il encore le rappeler avec insistance, est largement partagé par l’ensemble des citoyens français de confession musulmane, lesquels, à l’heure où une immense émotion, parfaitement compréhensible, l’emporte dans un Hexagone sous le choc, redoutent les amalgames ravageurs, d’où qu’ils viennent.

Alors que vient le temps du recueillement et des hommages posthumes poignants, l’équipe Oumma nourrit l’espoir que la lumière finira toujours par briller dans les ténèbres.

Publicité

Gardons toujours en mémoire à quel point le saint Coran sacralise la vie humaine et combien son Messager était empli de la Miséricorde divine :

          « Quiconque tue un être humain non coupable de meurtre ou de sédition sur la Terre est considéré comme le meurtrier de l’humanité tout entière. Quiconque sauve la vie d’un seul être humain est considéré comme ayant sauvé la vie de l’humanité tout entière ! » (Coran, S.5-V.32).

Le Prophète Muhammad (saws) n’a été « envoyé qu’en Miséricorde pour tous les univers » (Coran 21 :107)  

L’équipe Oumma

Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. DEMAIN ! On ne sait pas comment vont se comporter certains jeunes musulmans qui ne se sentent pas français demain.
    Pourrait-on leur conseiller d’émigrer vers les pays mythiques de leurs ancêtres ?
    Ils verront dans ces pays la différence entre “là-bas et ici”.

  2. Un assassina gratuit , inexplicable et injuste.
    Nous savons aujourd’hui que Samuel paty avait demandé au élèves musulmans de sortir quand il s’apprêtait à sortir les dessins mis en cause.
    Les aboyeurs qui sont incapable dans leur propre pays de faire leur propre propagande
    car ces aboyeurs sont la plupart des gens que la France a acceuillie surson sol .
    Ils sont responsables tout ceux qui ont mis du feu 🔥 sur cette affaire qui n’en n’était pas une.
    Marre de ces gens qui profite de la liberté 🗽 d’expression pour imprégner ce pays d’une idéologie étrangère au français et au musulman.
    C’est pas fini car il reste encore à purger certaines associations et autre centre communautaires .
    La première chose à faire plus de président ou responsable de mosquée ou associations naît à l’étranger.
    Il nous faut des français des gens naît sur le territoire français et ayant assimilé la culture française.
    Enfin couper tout relations avec les pays tiers comme le Maroc ,l’Algérie et la Tunisie.
    Mettre fin au ingrences étrangères une bonne fois pour toute.
    Avec le temps ⌛ et avec des français responsables des musulmans nous avancerons plus vite.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ordre mondial et ordre du monde : une vue rétroprospective

Affrontements sanglants à Beyrouth