in

Appel à la fermeture de toutes les mosquées de France

Appel à la fermeture de toutes les mosquées de France

à compter de dimanche 15 mars et jusqu’à nouvel ordre

Pour mieux lutter contre le Coronavirus (COVID 19), le Premier Ministre, M. Édouard Philippe, a annoncé l’entrée de notre pays dans la phase 3 de l’épidémie et a appelé à « la fermeture à compter de ce soir minuit de tous les lieux recevant du public non-indispensables à la vie du pays », tels que restaurants, cafés, cinémas, discothèques et commerces non essentiels.L’évocation du Premier ministre des lieux de culte qui, selon son expression « resteront ouverts mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés », appelle des précisions compte tenu de la décision du CFCM, le 13 mars 2020, de fermer les lieux de culte musulmans à compter du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

Publicité
Publicité
Publicité

En effet, les cinq prières journalières sont considérées à la fois comme rassemblements et cérémonies. Dès lors, l’ouverture d’une mosquée au public sans y organiser les cinq prières journalières en groupe ne peut être que source de confusion et de difficultés.

Aussi, le CFCM appelle à la fermeture de toutes les mosquées de France à compter de demain, dimanche 15 mars 2020, à l’issue de la prière de l’Aube et jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, il convient de rappeler que Abdollah Ibn‘Abbas, illustre compagnon du prophète, a dit à son Muezzin qui s’apprêtait à faire l’appel à la prière un jour de pluie abondante : « Après que tu auras dit ” J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu et que Muhammad est messager de Dieu”, ne dis pas “venez prier” et dit à la place » priez chez-vous”. Voyant certains autour de lui surpris par cette décision, il leur dit « Vous vous étonnez de cela alors que le prophète (PBSL) l’a fait et nous a dit : Certes, la prière du vendredi est importante, mais je n’ai pas voulu vous faire sortir en ce jour de pluie et de boue” (Hadith rapporté par l’imam El Boukhari et l’imam Muslim).

Publicité
Publicité
Publicité

Il va sans le dire que les conséquences de l’épidémie que nous traversons (la plus grave qu’ait connue la France depuis un siècle) sont beaucoup plus graves que celles du froid et de la pluie, donc imposent des précautions au moins au même niveau, voire plus fortes.

Fermer les mosquées et demander aux fidèles de prier chez eux en cette période d’épidémie relève aussi de l’application et du respect de ces enseignements et conseils prophétiques.  

Se protéger et protéger les autres est un devoir religieux, humain, médical et citoyen. Merci de respecter ces gestes simples :

·        Se laver les mains très régulièrement

·        Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 

·        Saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser

Publicité
Publicité
Publicité

·        Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter

·        Si vous ressentez des symptômes et avez un doute sur leur nature, composez le 0800 130 000 qui est un numéro vert 24h/24h et 7j/7 pour conseils.

·        L’appel au 15 doit être réservé aux demandes de secours (en cas de signe de détresse médicale)

Paris, le 13 mars 2020,

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Vous dites de fermer les mosques , mais normalement lorsque des situations graves comme celle-ci se passé , on se rassemble dans les mosques pour prier , faire les douas et demander le pardon a ALLAH , donc vous les musulmans vous vous etes mis daccord avec des personnes ; groupes ou religions qui pensent jour et nuit a detruire l’ISLAM , alors attendez vous a une punition severe de la part d’ALLAH ,meme si vous fermez nos Mosquees ; on priera devant la porte fermer des mosques et dans les rues .
    Pourquoi ils dissent pas de fermer les eglises ou les synagoges , pourquoi dissent ils seulement de fermer les Mosquees , cest pour detruire notre cher religion ISLAM mais ALLAH veuille tjrs sur sa religion mais vous les musulmans du monde entier , c’est un test dALLAH pour separer les vrais musulmans des faux musulmans et des mounafiqines . Ils veulent controller nos mosques come ils lont deja faite a la mosque AL-AKSA kudus; une fois ils acceptent que les palestiniens prient et du jour au lendemain ils bloquent laces total de la mosque et ils veulent bloquer lacces total d tous les mosques du monde mais ca se passera pas comme ca , cest une promesse .

  2. Leur fermeture devrait être définitive, d’autant plus en en terre chrétienne. Le jour où les musulmans pourront décider par eux-mêmes de leurs choix de vie – avec ou sans religion – on souhaite que cet islam ne leur fasse pas connaitre les pires difficultés -insultes, lapidation et autres réjouissances du même niveau intellectuel- s’ils voulaient sortir de ce carcan mental, liberticide et non-respectueux des lois républicaines.

  3. Fermer les mosquées, oui, tant qu’il y a une raison valable.
    Fermer un lieu vide. Cela ne pose aucun problème.

    C’est toujours la même approche chinoise, contenir la maladie, mais avec une signature humaine.

    Les chinois ont réussi leur défi, en fermant des lieux rempli de gens et non pas vide.
    En chine, on attrape les gens malade avec un filet, comme un poisson.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Covid-19 : « la faillite d’un système »

Le coronavirus au secours de Netanyahou