in

Algérie: le boycott de la langue arabe prend de l’ampleur

Après le Lycée des At Zmenzer, la campagne de boycott de la langue arabe, conduite sur les réseaux sociaux, s’étend à présent dans la wilaya de Tizi Ouzou rapporte le site Obser Algérie. En effet, l’appel anonyme lancé sur les réseaux sociaux, il y a quelques semaines de cela pour le boycott de la langue arabe s’est largement propagé dans plusieurs lycées, aux quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou.Les lycéens des Ouadhias et ceux de Tizi n Tlata ont gelé les cours ce matin. Par la suite, ils se sont donnés rendez-vous au centre-ville pour improviser une marche. Selon des sources sur place, plusieurs mineurs ont été arrêtés par la police. Ils étaient suspectés d’appartenir au mouvement indépendantiste dirigé par Ferhat Mehenni. De même, à Bouzeguene où les cours d’arabe sont également boycottés, les lycéens ont improvisé une marche sous le même mot d’ordre que celui des Ouadhias : « Ma Ulac Tamazight, Ulac Taɛrabt » (s’il n’y a pas de Tamazight, il n’y a pas d’Arabe) après avoir observé un sit-in.

Au total, c’est environ une dizaine de lycées qui sont entrés en grève de langue arabe pour suivre le mouvement de protestation lancé sur les réseaux sociaux. Parmi les régions qui boycottent l’enseignement de l’arabe, nous comptons Tasaft Uguemoun, Tizi Ghennif, Freha, Maatkas, Makouda, Mekla, Djamaa Saharidj.

65 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les ennemis de l’Algerie, n’ont pas réussi a déstabiliser celui ci par les frontières et le gazoduc inamenas…
    Bhl avait dit qu’il rêver du printemps arabe en Algérie, et que tout aller se passer en Kabylie.
    Un appel au Boycott Anonyme…tout est dit, il y a quelques semaine l’Algérie a était infecter par un malware israelien.

    Pour moi tout est clair, le talon d’Achille de l’Algérie ce sont les kabyles, ce sont des bombes a retardement avec le chaos politique qui règne en ce moment…L’Algérie est dans une phase critique.

    A mon avis il faudrait que l’Algérie bloque twitter et Facebook au niveau national comme en chine, car cette technologie est utilisé a mauvais escient.

    • Vous oubliez les héros kabyles qui ont permis par leur courage une guerre de libération efficace.
      Cette guerre les a saigné ce qui a permis aux courageux résistants réfugiés en Tunisie et au Maroc de leur voler la victoire.
      En France il s’est passé le même phénomène, les réseaux de résistance de l’intérieur quand ils n’étaient pas tous morts se sont vu confisqués leur résistance par ceux de Londres !

      • c est exact , stigmatiser les kabyles comme les ennemis de l’intérieur ou le talon d achille n’est pas tres intelligent. Ce discours alimente même la division; Étant algérien mais pas de culture berbère, je pense que ce pays leur doit beaucoup , tant dans la guerre d ‘Algérie ou ils ont joué un rôle majeur que pour de nombreuses périodes historiques. les différences de mœurs, culturelles et religieuses ne sont pas un problème mais sont en réalité une richesse .

    • Le talon d’Achille de l’Algérie c’est sa jeunesse ignorante.. La langue ne rend pas sa grandeur à un pays ni le savoir à un peuple qui dort depuis 1962

  2. Ceux qui ont pris l’initiative d’Akhrabiser l’Algérie sont à l’origine de ce problème. Maintenant, ils doivent comprendre que l’arabe est une langue étrangère qui a été abandonné par les arabes eux-mêmes. Donc, les Algériens ont raison de boycotté cette langue qui ne sert que pour la religion ou la poésie.

    • Moncef Redha : Le problème, c’ est qu’ ils ne reconnaissent pas leurs erreurs, et, qu’ ils continuent a vouloir Akhbariser la planète.
      En Algérie, ce qui me fait peur, c’est qu’il y a une crise politique majeure, et ma crainte, c’est que les Arabes prennent les Kabyles , comme bouc émissaires, et qu’ une vague de répressions se mettent en place, histoire de calmer tout le monde !

    • Hélas, lorsque l’arabe était un homme fier et courageux, il a traduit les sciences anciennes et il en a fait une civilisation arabo-musulmane prestigieuse. Lorsque les européens on compris le role de la sciences ils se sont mis à traduire les livres de sciences arabes dans leurs langues respectives et dirigent aujourd’hui par leur civilisation. Les arabe d’aujourd’hui sont occupé par la course au sous développement. Résultat, l’arabe ne crois plus ni a sa culture, ni à sa langue, ni a son histoire. C’est un petit colonisé du genre “ya kaddour attayara atterissat? lala mazal ma atterissatech”. Continuez vous êtes dans la bonne voie.

  3. Je vois que Oumma s’afficher laisse des propos racistes et nauséabonds envers les kabyles. Pour Oumma le racisme n’est vraiment racisme que quand les arabes en sont les victimes.

    Revenons sur le sujet de la langue de Koreich.

    Enseigner l’arabe à son enfant, c’est comme lui confier un fusil mitrailleur bien chargé. Il finira par tirer tout autour et sur lui-même. C’est comme aussi lui administrer chaque jour une dose de drogue (la plus dure et la plus mauvaise) jusqu’à ce qu’il devienne vraiment addicte et perde pied et perde la réalité du monde et de la vie.
    Si vous voulez que votre fils sera demain un arriéré, un islamo-fasciste, un lapidateur de femmes, un polygame, un kamikaze tuant de pauvres innocents, un déséquilibré, un anti-femmes, un amoureux de la mort et un pourfendeur de la vie, un sans cerveau…alors laissez le apprendre la langue de Koreich.
    Si vous voulez que votre fille soit une future momifiée vivante avec une burka, tchador ou niqab et transformée en vrai corbeau, soumise au plus taré des hommes, tabassée et frappée, infériorisée et humiliée, lapidée et décapitée alors apprenez lui la langue de Koreich.
    La langue arabe infériorise, tue l’âme et détruit le cerveau. Une langue nuisible à l’humanité et qui doit disparaître.

    • Sinon à part ça comment ça va, du fin fond de tel afiv d’où tu nous écrit ?
      Je suis arabe, et j’aime les kabyles les chaouis, et toutes le composantes de mon pays, et fier de toutes ses langues que j’apprends sans distinction aucune.

      Au faite, je vous aime quand même en Allah, tous vos maux glissent telle la pluie sur un burnous sur la tête ^^

    • Ben toi t’es un.e vrai.e raciste !T’es certainement pas un ou une algérien.ne ! Tu vas exactement dans le sens des impérialistes et des sionistes qui veulent l’anéantissement des musulmans en général du Maghreb au Moyen-Orient. Pour tous les exemples que tu as cités et qu’ils ont provoqués avec leurs «printemps arabes» les occidentaux et les sionistes font la guerre et détruisent les pays arabes. Si tu préfères les impérialistes et les sionistes tu peux rejoindre ces assassins. Espèce de troll !

  4. les kabil il faut les laisser crevé un point c est tout rase de merde elle se son tellement prostituées pendant les guerres par les allemands et les francais qu il reste que des batard

  5. tu as raison saidb, c est étrange on a envie de donner son avis , mais les commentaires sont un cafouillage sans queue ni tète , ou personne n ‘écoute personne. Aucune logique entre eux , et encore moins de sagesse et de réflexion.

    bref a c est l image de la oumma..

  6. Deux problème, l’article ne creuse pas vraiment le pourquoi de ce boycott, du coup, les commentateurs se perdent en conjecture sur le pourquoi sans forcément donner de sources.
    L’ autre probléme, c’est que les commentaires sur Internet c’est souvent pas très réfléchi que ce soit sur médiapart ou Oumma, les haineux prennent la parole et c’est difficile de discuter avec les haineux, je me rends compte en écrivant que je participe à cette machine à haine… Promis demain j’arrête Inchallah.

    • Effectivement cette vidéo reflète bien ce qu’elle est le niveau zéro de la pensée intellectuelle et le niveau 100 de l’ignorance dans toute sa splendeur, il se met dans une position si ridicule, que j’en suis peiné pour lui ^^

      Bref, je ne sais pas d’où tu écris … tu parle de juif donc d’Israël … ok je comprend mieux ton raisonnement à présent …

      Tu sais quoi, je t’aime en Allah, je suis musulman et arabe, voici ma preuve irréfutable, je te souhaite une bonne et agréable journée.

    • Ithri les traîtres et les trolls impérialistes comme toi essayez de diviser les internautes algériens. Mais les Algériens ne sont pas dupes. Ils connaissent vos manigances de diables. On sait que des sionistes sont payés pour semer la zizanie et la haine entre les maghrébins et les ethnies d’un même pays musulman en alimentant avec des commentaires haineux. Dégagez les sionistes. Le peuple algérien est un seul peuple du Nord au Sud et et l’Ouest à l’Est avec toutes ses langues !

    • Ta bêtise est sans fond, Geekborg, l’Algérie est forte de toutes ses particularités, arabes, kabyle, chaouis; etc … pour ma part je suis fier de chaque composante et je suis arabe et fier de l’être j’aime la culture amazigh ne t’en déplaise

  7. Tentative de déstabilisation dans la société algerienne …Bien évidemment tout passe par les médias, les réseaux sociaux,la presse …etc

    Sur le terrain,la réalité est tout autre !

    Derriere cette information ubuesque,il y a des gens qui cherchent à diviser,gouverner,conquérir voir rire des algeriens. .

    • A voir le président de la république D’Algérie il y a longtemps que le monde entier se taille une partie de rigolade !
      Je suis Algérien mais pas Arabe on essaye de nous faire croire mais Algérie a sa propre histoire et on descend pas des bédouins de Arabie Saoudite province d’Israel et des sionistes.

      Cordialement

      Kamel

  8. En Algérie Ceux qui ne parlent pas la langue Arabe ne peuvent ne peuvent pas comprendre la majestuote de cette langue qui une langue d’avenir.

    • oui mais je parle arabe et je vais apprendre des mots berbères a mes enfants par respect et pour honorer la mémoire de cette région qu’est l’Afrique du nord , qui n’est pas le moyen orient , je vous le rappelle.

  9. J’avais fait le pari en juin dernier avec des amis que dans les 6 mois à venir, les ennemis extérieurs à l’algerie se serviraient des differences qui font la richesse de ce pays, pour conduire celui-ci au chaos en montant les uns contre les autres. Vous savais quoi , je vous pari un billet, qu’ils vont réussir leur diabolique projet. Bien sûr que le débat doit subsister, mais l’intelligence et la sagesse doivent guider. Ne soyons pas dupes au point de nous méfier les uns des autres.

    Rappelez vous l’histoire du petit coq si cher à nos cousins….

  10. Les cours berbères sont déjà instauré dans les écoles et lycées Algériens et surtout Kabyle pour les intéressés , les élèves ne veulent pas participé qui disent d origines berberes et n assistent pas à ces cors là, et maintenant c le boycott de la langue Arabe, ça se voit que c est une manipulation destinée à demandé auto détermination et la sortie de l Algérie et crée un état dans un état, cette manipulation est derige par le chanteur Ferkhat Mekhani a qui la France et israhell lui ont promi la gouvernance de cet état qui se veut et se différencie par l indendite berbere et se l approprie et utilisé cette identité pour faire de la politique pro occidentale et contre ses soeurs et frères Algériens mais El hamdoulah les Algériens sont pas dupes

  11. Ladite langue berbère est une création artificielle créée dans des bureaux à partir d’un dialecte standardisé et choisi arbitrairement puis transformé « en laboratoire » en voulant éliminé les autres dialectes berbères. Ces dialectes font certes partie du patrimoine des cultures populaires du Maghreb et doivent à ce titre comme les dialectes arabes être protégés, mais ils ne peuvent remplacer ou égaler une langue développée de haute culture capable de formuler des idées supérieures, en littérature, en philosophie, en médecine, en mathématique, en réflexions diverses et variées. L’histoire est ce qu’elle est, et elle a abouti à la création et au développement de grandes langues d’un côté, dont l’arabe littéraire, et à la multiplication de dialectes d’un autre. Ce sont deux niveaux différents de réalités et les grandes puissances qui veulent diviser les grandes nations en phase de construction ou de reconstruction utilisent et manipulent des questions comme le berbère pour exacerber des frustrations sociales et économiques réelles et les canaliser vers une stérilité culturelle et un séparatisme mental qui devrait déboucher sur un séparatisme politique pour casser les pays trop grands qui sont en état de résister à l’impérialisme et au néo-colonialisme. Les dialectes bretons ou occitans ne sont pas au même niveau que le français littéraire, les dialectes berbères ou arabes ne sont pas au même niveau que l’arabe littéraire, les dialectes chinois ne sont pas au même niveau que le chinois littéraire, etc. Ce sont deux outils différents pour deux objectifs différents. Les peuples ne gagnent rien à nager dans la confusion qu’on a créé pour les diviser. On ne doit pas confondre haute culture avec culture populaire, parler de cuisine avec parler littéraire.

    • le Breton est une langue (celtique )et non pas pas un dialecte du francais (langue latine) tout comme le Berbere est une langue (hamite) et non un dialecte de l’arabe (langue sémite).

  12. on pourrait accorder du credit a ce mouvement si ce n est que son leader defends israel avec acharnement
    encore un vendu qui donne l occasion a la junte militaire de le faire disqualifier pour complicité avec une entité ennemie

    • Y a eu un beau travail fait par Mouloud Maameri qui a appliqué le latin au kabyle afin de pouvoir le généraliser.
      À l’âge de 08 ans j’écrivais en tifinagh.

  13. qu’espèrent-ils gagner avec ce boycott? qu’ont-ils perdu à cause de la langue arabe? je dis bien à cause de la langue et pas à cause des agissements de certains ” arabes” ou de certaines politiques qui ont fait que l’enseignement du berbère n’a commencé que 60 ans après les pseudo-indépendances?.

    La langue arabe est innocente des bêtises des ” arabes ” ( je me demande d’ailleurs où est le vrai arabe et le vrai berbère? après tous ces siècles? étant moi-même issu d’un mélange que je ne saurai retracer)
    et le tamazigh n’a nullement besoin d’une permission de qui que ce soit pour être enseigné.

    Je suis choqué doublement: devant des “arabes” se voulant supérieurs car c’est grâce à eux soi-disant que l’islam – qu’ils ne respectent pas en plus sur cette question – blabla et devant des débiles de berbères qui leur répondent en français ( et quel français?) alors qu’il n’écrivent même pas leur langue.
    On devrait méditer l’histoire du décret berbère édité par la france coloniale au maroc tentant une grande division entre “arabes” et “berbères” et se rappeler quelle était la réaction des deux?

  14. Cette culture mérite d être réhabilité, car elle est INDISSOCIABLE de l’Algérie, pour celui qui s’ en réclame. Il y a bien une amnésie collectif, nous sommes fiers de notre couscous mais combien savent que c est un plat d ‘origine berbère ? Le burnous qui réchauffe les algériens en hiver est aussi un vêtement traditionnel berbère……..

    • Oui sans aucun doute l’ami. C’est le devoir de tout le monde.
      Le slogan de celui qui se définit comme berbère ou bien arabe doit être ” s’il n’y a pas toi il n’y a pas moi”. L’histoire en témoigne et le fera encore in chaâ Allah.
      Là où l’on doit être vigilent c’est deux points:
      notre linge sale doit être lavé entre nous
      et à qui profite la division que Dieu nous préserve.
      Pour la petite histoire, un linguiste marocain nous expliquait un jour que très souvent nous nous exprimons en darija ( donc avec énormément de mots d’origine arabe ou arabe tout court) et nous pensons en berbère et c”est vrai.
      Par exemple à l’épicerie et pour demander trois crayons je dis: أعطني واحد 3 أقلام الله يخلِّيك
      donne-moi UN 3 crayons que Dieu te garde…

  15. Ce qui me choque le plus c’est moins ce boycott que le fait que très très peu de kabyles savent lire le tamazigt (je parle du langage écrit) faites-en l’expérience autour de vous, cela dit le jour où ils comprendront que c’est l’ensemble de cette diversité qui fait la richesse d’un pays … il n’y a qu’à voir en France avec les bretons, les chtis au nord les les langues d’o et d’oil au sud les basques et les provençaux en tête … et les français en ont fait une richesse ! … eh les kabyle il y a un moment où il faut aller de l’avant et arrêter cette victimisation à outrance qui ne génère et draine que du racisme des deux côtés, pour ma part je suis très fier de cette diversité

    • en France ce sont les politiciens qui ne veulent pas des langues régionales,ils préfèrent le français,il est vrai qu’ils ne comprennent rien aux Peuples qui forment la France

      • Cite tes sources, ensuite “les politiciens”, tu te permet de généraliser à partir de peut-être quelques personnes qui ont parfaitement le droit d’avoir leur avis, la majorité ne pense pas ainsi.
        Bref le faite est qu’aujourd’hui en France se développe et s’épanouissent des dialectes et diverses langues au travers de régions propres et distinctes et le tout formant un seul et même pays ce qui en fait sa grande richesse et tout cela depuis des siècles.

  16. Il faut absolument préciser que ce mouvement vient en réponse à des parents d’élèves de Jijel refusant pour leurs enfants l’apprentissage de la langue tamazight à l’école, comme décidé cette année pour toute l’Algérie. Cette école était une école pionnière. Le racisme des Arabophones est en train d’ouvrir la boite de Pandore.
    Le pire c’est que les Jijéliens sont des Kabyles, tout comme ces Kotamas de la même région qui ont disparu de la circulation lorsqu’ils sont partis fonder Le Caire et la dynastie des Fatimides en Egypte au Xème siècle.
    Les Berbères ou Amazighs font l’effort d’apprendre l’arabe littéraire depuis 56 ans alors que c’est une langue d’importation, je ne vois pas pourquoi les Algériens arabophones n’apprendraient pas la langue de leurs ancêtres même s’ils ont oublié leurs origines. Les seuls Arabes en Algérie sont bien identifiés et localisés: les Béni Hillal et Soleim vivent dans la steppe aux portes du désert. Les descendants d’Andalous quant à eux s’identifient aux Arabes bien que à vue de nez ils seraient plutôt génétiquement espagnols. Tous les autres sont des Berbères arabisés, parfois depuis seulement une génération, comme le démontrent très bien les tests génétiques.
    Si tous les Algériens parlaient leurs deux langues nationales au lieu de renier la langue de leurs aïeux il n’y aurait plus de place pour la suprématie d’un groupe ethnique sur l’autre et pour la division.
    Vous rendez vous compte qu’un Arabophone est incapable non seulement de parler mais ne serait ce que comprendre UN seul mot en kabyle?

    • Vous rendez vous compte qu’un Arabophone est incapable non seulement de parler mais ne serait ce que comprendre UN seul mot en kabyle?
      lol, mais quelle est ta source pour venir asséner une telle bêtise qui rend du coup pas du tout crédible l’ensemble de ta diatribe ! ^^
      Tu dénonces le racisme anti kabyle, très bien je te soutiens à 100% mais de l’autre main tu approuves et tu cautionnes un racisme anti-arabe primaire …
      Mais comprendrez vous que le multiculturalisme est une richesse !

    • Arrêtez de remonter des siècles et des siècles en arrière pour créer la haine anti-arabe, c’est vraiment honteux de dire que les arabes sont encore les envahisseurs, vous voulez quoi, les mettre dehors ou les exterminer tant que vous y êtes, cela s’appelle créer la haine tout en disant que les amazighs sont victimes de la haine des arabophones parce qu’ils ne veulent pas apprendre le Kabyle. Vous parlez de Tamazight comme si il n’y avait qu’une seule langue unie alors que c’est un ensemble de dizaines voire de centaines de dialectes, j’en sais quelque chose je suis moi-même amazigh.
      Le problème, vous changez de village, vous changez de dialecte, on appelle tout tamazight, Est-ce un targui comprend un chaoui, un mouzabit, un chelhi, un rifain …. ? je le pense pas, pourtant c’est du Tamazight. Pour le moment le kabyle est imposé du fait de la proximité de Alger avec la Kabylie, dans les médias à l’école dans les fac, dans institutions etc… on veut qu’il soit dominant dans toute l’Algérie, mais ce n’est pas possible. Les Kabyles ont toujours freiné des 4 fers pour que les autres ne comprennent pas ce qu’ils disent. Est-ce un targui est obligé d’apprendre le kabyle, il va vous dire que c’est pas sa langue et qu’il n’y comprend rien. L’histoire de Tamazight ne concerne pas que l’Algérie, les pays voisins ont aussi leur Tamazight, au moins 4 variantes au Maroc qui ne se comprennent pas entre elles, des variantes en Libye, en Tunisie aux iles canaries etc…
      Il faut arrêter la propagande, si des groupes comme le MAK et je ne sais quoi viennent manipuler des jeunes lycéens qui n’ont pas conscience des réalités. N’en parlons même pas des réseaux sociaux, des gens qui veulent l’implosion du pays.
      Le but ultime de tout cela est d’éradiquer la langue arabe de la Kabylie et de mettre le français à la place comme c’est déjà pratiquement le cas, sauf qu’ils ne peuvent pas le dire ouvertement. Allant même jusqu’à abandonner la graphie tifinagh pour l’alphabet latin, tant en disant qu’ils veulent revenir à leurs racines, oui en fait tout ce qui vient l’occident est nommé universel pour ne pas choquer; l’alphabet universel, le week-end universel surtout dans médias francophones algériens où il y a militantisme anti langue arabe et anti islam très exacerbé. Sauf qu’en France on refuse de lire des ouvrages écrits par des auteurs algériens francophones comme dans un certains lycée, alors que chez nous on est lèche-bottes jusqu’au bout, on vénère le CCF, on arrête de franciser tous les mots arabes, car ça fait très mode, il n’y a cas regarder les TV algériennes.
      Quelles inconsciences !
      Bref il y a tellement à dire.

    • “Cette école était une école pionnière. Le racisme des Arabophones est en train d’ouvrir la boite de Pandore.”
      Vous êtes en train de faire un faux témoignage et si vous êtes musulman vous savez très bien ce qu’est un faux témoignage beinek ou bein mawlak.
      J’ai écouté il y a de cela quelques semaines les parents d’élève en question, aucun racisme nulle part, pas le moindre mot de travers sur Tamazight ou sur les berbères du reste comment le pourraient-ils dans un pays ou quasi tout le monde est à minima berbère aux trois quarts et à plus forte raison les petits kabyles de Jijel.
      Le seul argument avancés par les parents je dis bien le seul : Les programmes sont déjà anormalement chargés et nos enfants s’en sortent à peine, pourquoi voudriez-vous que nous acceptions que nos enfants à nous servent de cobayes (école pionnière hors grande kabylie et bougie pour la généralisation progressive de tamazight s’entend) et partir ainsi handicapés comparativement à leurs camarades de la même ville, le jour ou le bac sera là. Soit Tamazight est généralisé partout à Jijel, soit ce n’est pas le cas et il ne sera pas imposé à nos seuls enfants.
      Voila ce qu’ils ont dit.
      En clair, le problème n’est en rien un problème de racisme supposé, ni même de rejet de Tamazight mais plutôt celui de la stratégie forcément compliquée de mise en place de la généralisation. Je m’explique, je suis l’Etat algérien, la tentative à Jijel prouve que le seul moyen de généraliser sans léser personne c’est de lancer partout dès la 1ère ou la 3ème année primaire plus facile à dire qu’à faire lorsque vous avez près de 10 millions d’élèves à encadrer sur une matière nouvelle
      Alors au lieu de répondre aux sirènes de manipulateurs diviseurs de bas étage, ceux qui prétendent aimer Tamazight n’ont qu’à bosser concrètement pour étoffer les rangs et le nombre de pédagogues compétents capables de l’enseigner partout en Algérie sauf que pour ça, il faut bosser dur, plus coton et moins vendeur oui.

      • Cher monsieur, vous et ces parents d’élèves de Jijel ne voient pas plus loin que le bout de votre nez. Quelque chose me dit que si on avait proposé d’apprendre l’américain à leurs enfants, ces braves parents n’auraient pas poussé ces cris d’orfraie, ils auraient au contraire montré leur satisfaction flattée d’avoir eu ce privilège.
        Passons… Le statut d’école pionnière à Jijel était destiné à ne durer qu’une seule année scolaire, c’est le but des pionniers: défricher le terrain avant de se lancer pour de bon. Ensuite, en fonction des résultats pédagogiques observés sur cette classe primaire afin de faire des réajustements, l’enseignement devrait être généralisé à toutes les écoles du pays et là, pas de jaloux, tout le monde y passera et les élèves de Jijel auront au contraire un an d’avance sur leurs autres camarades avant que le bac s’annonce pour eux dans dix ans et pas cette année, voyons!

    • pourquoi perdre son temps à apprendre une langue que personne ne parle car on parle des dialectes différents qui de toute façon ne servent à rien dès qu’on est sorti de sa région. l’Arabe littéraire permet lui d’être compris et de comprendre dans tous les pays arabes et dans une grande partie des pays musulmans. Alors que les berbérisant apprennent leur dialecte berbère (et pas le berbère théorique inventé par des linguistes) ok, mais les arabisants ont plus besoin d’apprendre le chinois, le russe, l’anglais ou l’espagnol qui leur servira plus. Même les Kabyles ont plus intérêt à connaître le français ou le chinois.

      • Comment osez vous dire ” une langue que personne ne parle”? C’est vous, M. ” Personne” ?
        Une langue parlée dans plusieurs pays, êtes vous au courant?

        La langue sert à communiquer/communier avec ses concitoyens que l’on côtoie tous les jours; l’arabe littéraire, c’est une autre histoire, aussi restons en au darija: les Kabyles apprennent le darija pour communiquer avec leurs compatriotes, ils font cet effort, pourquoi ne feriez vous pas aussi des efforts de votre côté? Pourquoi les Arabophones ne connaissent ils pas un seul mot en kabyle ( ou en chaoui selon le territoire où il habite) ?

        En dehors de l’Algérie et du maroc, quelle utilité pour les Kabyles d’apprendre ce dialecte incompréhensible au reste du monde arabe qu’est le darija, si on suit votre raisonnement ?

        Vous dites qu’il vaut mieux apprendre l’anglais, mais vous ne parlez pas en anglais avec votre marchand de patates- ni même l’arabe littéraire !- et il y a de grandes chances pour que les 42 millions d’Algériens du peuple n’aient aucune occasion de parler l’anglais. Avant d’apprendre l’anglais ou le chinois, la moindre des choses c’est de connaitre nos propres langues, comme ça plus personne ne traitera l’autre d’étranger dans son propre pays.

  17. as Salem aleikum il faut préciser que les habitants de cette région du régions environnante sont des kabyles (amàzigh,ou tribus autochtones pour les ethnologues) depuis de nombreuses années ils souhaitent l’indépendance de leurs régions comme un pays ce qui biensur met en question leur racines culturelles et linguistique, ce qui est important de préciser pour les personnes qui ne connaissent pas ce sujet délicat en Algérie. Donc ce n’est pas toute l’Algérie qui remet en cause son identité arabophone. al hamduliLlah

    • Cette affaire de Tamazight et de l’Amazighité est lancée par une poignée de militants du mouvement national en 1949.Elle a été mise en veilleuse durant la révolution pour des raisons évidentes.Depuis l’indépendance, elle n’a pas cessé de faire l’objet de revendication de manière vigoureuse,soutenue,et continue durant les années 60,70,80,90,etc…Des sacrifices énormes ont été consentis (interdictions multiples,exil,torture, et même des martyrs durant la gouvernance 2000).Des incidents entre communautés amazighophones et arabophones ont été enregistrés à Illizi,Ghardaia,Ouargla,Tamenrasset et Tizi Ouzou.Des parents d’élèves des lycées de Jijel ont cru bon de s’opposer à l’étude de Tamazight.C’est une provocation supplémentaire et je dirais insupportable.L’Histoire prend acte de cette guerre déclarée et enregistrera qui en est le premier à la déclarer.Le résultat se saura….

  18. Quel bande d’idiots, les gens aimeraient tant être à leur place. Parler l’arabe est un sacré avantage cela vous ouvre la porte sur pas mal de chose car c’est la 5 ème langue la plus parlée au monde. Elle permet pas mal de débouchés. De nos jours américain, japonais vont en Tunisie pour y apprendre cette langue.

    • C’est l’anglais qu’il faut apprendre … l’arabe n’est ni la langue des sciences ni celle de l’économie.
      Le français est parait-il la langue officielle de 29 pays mais, de même, c’est l’anglais qu’il faut conseiller aux jeunes.

      • Comme ces gamins dans la rue, je suis un produit de l’école et de l’université algérienne post-indépendance. Je parle arabe, français et anglais.
        L’anglais m’est indispensable au travail, j’aime énormément le français, mais aucune langue ne vaudra jamais l’arabe, aucune.
        Pardon ? “C’est mon avis et on s’en moque et pas qu’un peu”
        Possible, mais ce n’est pas le sujet, c’était juste pour vous dire qu’en Algérie rien ne les oblige à renoncer à l’une en faveur de l’autre, les trois –pour l’instant-sont à leur portée et c’est très bien ainsi.

      • Qu’en savez-vous que l’arabe n’est pas la langue des sciences, c’est vraiment n’importe quoi et quelle ignorance !
        Savez-vous les premiers cours de médecine à la sorbonne étaient donnés en arabe.
        Cette langue était étudiée par tous les philosophes et scientifiques (mathématiques, astronomie etc…) européens pour accéder au savoir, pour étudier à Baghdad etc… Revoyez vos cours.

        • Vous faites référence à une époque très ancienne pendant laquelle l’arabe et le latin suffisaient en effet à faire communiquer les scientifiques de l’époque. Ensuite tous les pays n’ont pas évolué du même pas.
          Les théologiens musulmans ont bloqué avec succès les scientifiques musulmans … ce n’est pas une critique mais un fait regrettable … côté chrétienté cela n’a pas été facile de contrer les théologiens chrétiens et çà ne s’est pas vraiment fait avant le 18ème siècle.

          • Allez vous cultiver un peu, les théologiens musulmans n’ont jamais bloqué aucun scientifique, bien au contraire le Coran encourage la science et l’éducation, le premier mot du coran fut “iqra” qui veut dire “lis”.
            Beaucoup de scientifiques européens se sont inspirés des recherches et des ouvrages arabes retrouvés dans les bibliothèques à Grenade en Espagne, il y a eu même du copier coller de la part Copernic par exemple pour ne citer que lui. Sans compter ceux qui sont allés étudier dans les universités à Baghdad, à Damas etc….
            Par la suite, les arabes et les musulmans furent tous colonisés pendant la période faste de la révolution industrielle, comment voulez-vous évoluer sous occupation stricte, c’est pour cela qu’il y a du retard.
            Mais vous ne pouvez pas dire que l’arabe ne s’apprête pas à la science ou à l’économie, sur quoi vous vous reposez pour dire cela, avez-vous déjà vu un dictionnaire de langue arabe, voir tous les mots qui s’y trouvent, toute la richesse. Cette langue était déjà structurée et ce depuis au moins 14 siècles, avec son orthographe, sa grammaire etc…
            Beaucoup parlent sans savoir, surtout les ignorants. Surtout ce que je n’aime pas c’est le fait de minimiser en permanence l’apport des arabes et des musulmans car ça n’arrange personne.

          • à eeljam
            24 octobre 2018 à 19 h 32 min
            1-Il est pour moi évident que des intellectuels ont fait voyager des idées entre les communautés et cela de tout temps et bien heureusement.
            Ils sont une infime minorité dans chaque communauté et y sont assez souvent considérés comme divergents voire pire.
            Mais quittons ces époques anciennes …………………….
            2-N’oubliez surtout pas la colonisation des arabes et des berbères par les musulmans de l’Empire Ottoman pendant la période de l’essor industriel européen du 19ème siècle. Cet Empire musulman a d’ailleurs aussi colonisé l’Europe chrétienne de l’Est qui de ce fait a stagné économiquement et intellectuellement par rapport à l’Europe de l’Ouest comme le Maghreb et le Machrek.

    • Idiot toi même. Ce boycott est un exemple de maturité de ces jeunes lycéens, ils boycottent pas la langue Arabe, il protestent contre de déni de leur langue pas des gens comme vous . Sachez que ces jeunes maîtrisent parfaitement l’arabe, rien q’a Voir les résultats des examens nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Affaire Jamal Khashoggi: une voiture officielle saoudienne retrouvée à Istanbul

Maroc : une jeune femme, victime d’une agression au sabre, repousse son assaillant à coups de… sac à main !