in

Alain Gresh : «Il n’y a pas de lobby plus puissant aux USA que le lobby israélien»

Dans un article paru dans Le Monde Diplomatique de septembre, le journaliste Alain Gresh relate le contenu d’un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux Etats-Unis. La chaîne qatarie al-Jazeera, propriété du Qatar qui l’avait réalisée a finalement décidé de l’interdire pour ne pas s’aliéner le soutien du lobby pro-israélien dans la politique américaine au Moyen-Orient et notamment dans le conflit qui oppose le Qatar à l’Arabie saoudite.

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. “Ya pas pire que de se faire taxer d’antisémitisme en France, alors les journalistes se taisent”, “Les arabes mentent et Israël dit la vérité”, ” Canari mission fait une liste de gens (les étudiants américains) qui soutiennent les palestiniens et les fiche, ils ne trouvent alors plus de boulots”… Tout est dit ! On ne peut pas être plus clair ! Et qu’en plus “…ils ont un poids économique, militaire et intellectuel” a nul autre pareil, il n’y a plus qu’à attendre Armagedon.
    Wallah on est mal !! Nous les arabes/musulmans on va morfler sa race pendant des siècles !

    • ” Wallah on est mal !! Nous les arabes/musulmans on va morfler sa race pendant des siècles !”
      Zoccock signifie mon cul en arabe : cela doit être un sioniste sortie des tuyaux. Vive la propagande mensongère.
      Alors attention ! C’est qu’ils vous mettent dans la tête pour vous croire perdant alors que la réalité objective est toute autre. Les arabes ont une culture multimillénaire bien plus vieille que les juifs. Croyez-moi ou non mais en échec et mathématiques, les arabes sont très bons. Bien meilleur que les calculateurs affiliés au casino. C’est un passage historique certes déplorable mais pas de quoi encore s’inquiéter, ils ont connu bien pire. Cela fait à peine 1 siècle que le dernier empire turco-arabo-kurde (ottoman) a disparu et l’empire n’a finalement dominé militairement que 20 ans à peine le monde (de la chute du mur de Berlin à la renaissance russe) et financiérement que 50 ans (depuis le pétro-dollar). De nos, jours c’est fini, la technologie n’est plus la chasse gardée de l’empire. Les russes, chinois, iraniens, turcs, arabes, latins commencent à sérieusement l’acquérir. Regardez les objectifs de l’empire en Syrie : 0 objectifs atteints. Regardez l’Irak et l’Afghanistan : ils y sont encore. Ils dominent certes mais sont très très très loin d’être aussi puissants que ce qu’ils voudraient que cela soit. L’apogée d’un empire est le début de son déclin. D’ailleurs, Trump ne s’y trompe pas et essaye de rapatrier l’empire en préservant l’essentiel comme l’Angleterre auparavant. La dynamique est : on rentre chez nous et on préserve l’essentiel (les patriotes américains et européens) VS on tente toujours de dominer le monde (les israëliens et autres alliés).
      La peur n’est pas dans le camps qu’on croit car l’un n’a rien à perdre et l’autre tout à perdre. Si vous lisez leurs livres, ils sont tous unanimes à propos des arabes et disent : nous pouvons les ralentir dans l’acquisition technologique mais certainement pas les en empêcher. Ils ne font que profiter du temps qui leur incombe. Perso, j’ai une vision fairplay mais absolument pas défaitiste concernant les arabes, Dieu swt leur a mis l’obstacle à leur juste mesure. Ils détestent les arabes et en retour le monde les déteste de plus en plus car parmi les arabes se trouvent des chrétiens, des juifs, des musulmans et des athées entre autres. Alors croyez moi, ils ont intérêt à mentir et manipuler, cela est leur unique religion d’ailleurs.

      Par ailleurs, si les empires et les ambitions territoriales pouvaient disparaître pendant plusieurs siècles cela reposerait l’humanité.

  2. Le pouvoir est une question d’équilibre. Dans cet équilibre, la balance penche en faveur d’un groupe d’influence mais rien n’est jamais acquis définitivement.
    Le plus puissant ne signifie pas le tout puissant sinon ce lobby n’aurait pas aussi peur et ne ferait pas autant de censure et de propagande.
    L’argent des banques n’est que de l’argent fictif instable et viable uniquement sur la confiance et surtout sur la méconnaissance des gens. La manipulation médiatique est également un mensonge éhonté et masqué en pseudo-vérité. Toute leur technologie est importée ou assimilée. Ce lobby sert les intérêts d’autres groupes occidentaux (pour récupérer la technologie) et orientaux (pour récupérer du vrai argent grâce à l’immense richesse pétrolière) avant tout mais que se passera-t-il si ces groupes perdent en influence. Ce lobby est un colosse au pied d’argile, un mirage réel qui ne tient que sur l’ignorance et la désinformation (de moins en moins prégnante) des gens.
    De nos jours, celui qui maîtrise le récit médiatique tient un grand pouvoir d’influence. Pas étonnant qu’on nous explique à longueur de temps que ce sont les plus puissants etc etc. Y croire c’est rendre réel un mirage et donner à ce groupe et ses affiliés trop d’importance au détriment d’autres groupes d’influence qui mériteraient plus d’attention de la part des gens. C’est un fragile équilibre car la manipulation des médias a ses propres limites. Il ne faut pas non plus trop prendre les gens pour des imbéciles.

  3. Notre ami ne fait reprendre une analyse de Noam C.mais entre amis on peut echanger ce n’est pas interdit quand on est a court d’idees.Oui Israel a le bras long et ce ne pas un secret de polichinelle donc rien sous le soleil.

    • Tu n’as pas compris AG ne dit pas qu’Israël a le bras long ; il dit qu’au États-Unis c’est le lobby juif qui a le bras le PLUS long pour reprendre ton expression qui est un doux euphémisme …

  4. LE journalisme Français n’est pas suffisamment puissant et indépendant pour reprendre ce type de documentaire pour le faire passer ! Meme les médias Français de peur de s’attirer les foudres des juifs en général ne le feront pas ! LES journaleux savent très bien que s’ils veulent un poste de salarié doivent se la mettre en berne .IL serait de bon augure pour la France que celle-ci s’organise afin d’avoir des institutions libres et indépendantes pour ne plus dépendre des lobbys .EST-ce que Médiapart s’y risquerait ?

  5. Le fait que quelqu’un comme Gresh doive s’adresser à RT France pour pouvoir dire des choses qui ne passeront sur aucun chaine franco-française en dit long sur l’absence de pluralisme médiatique sur les bords de la Seine …Gresh parle ici du lobby de l’ingérence aux USA mais on doit du coup poser la question sur son existence en France …et dans d’autres pays, occidentaux …ou arabes.

    • “absence de pluralisme médiatique ” ?

      Je rêve. Y a-t-il un pluralisme médiatique dans un seul pays musulman, où de toute façon l’islam est religion d’état, et où la démocratie telle que nous la connaissons en Europe est un concept inconnu ? Sur place, se pose-t-on la question qu’on nous pose ici ?

      Il est plus simple devant les évidences gênantes de détourner l’attention vers des “ingérences sionistes ou de la CIA”. C’est très à la mode en ce moment, et ça cache la mauvaise foi.

      Savez-vous que le monde musulman,14 siècles après le début de la conquête, est loin d’être parfait ?

      • Personne ne soutient qu’il y a un pluralisme médiatique dans les pays musulmans. Tu te fait des noeuds au cerveau. Ces états sont de toute manière à la botte des pays occidentaux. Il faudrait pour cela que ces derniers le veuillent.
        Mais le problème n’est pas là. En fait il faut être un demeuré pour croire en l’indépendance des journaux et à un pluralisme médiatique que ce soit en orient ou en occident. Ils font où on leur dit de faire.
        Si ce n’est du crétinisme c’est de la désinformation.
        Ta haine de l’islam t’aveugle cher Leroy dès que l’on parle d’un sujet tu l’analyses par ce prisme. Il va falloir te faire soigner car cela empire. Je ne sais quel spécialiste te conseiller pour crise de sionisme aigüe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un étudiant tunisien vient en aide aux enfants de son village, muni de son PC et de sa carte bancaire

Tariq Ramadan sur le point d’être mis en examen en Suisse